Susciter le désir par un titre suggestif

Par Candaule le 9 août 2012
Dans Utilisation du forum

Susciter le désir, voici bien une tâche difficile. Le thème énoncé est bien sur primordial mais jouer avec les mots, faire preuve de légèreté comme dans une relation, jouer avec la sonorité des mots c’est encore plus suggestif.

Suggérer comme lorsque un gémissement s’échappe de la gorge de votre partenaire pour exprimer son plaisir, c’est tout l’intérêt et la beauté du jeu que l’on peut éprouver avec des mots.

Il devra illustrer avec précision le thème qui compose votre récit. Il a pour rôle de susciter l’envie de lire et précise votre état d’esprit. Un titre bien trouvé doit être accrocheur sans pour autant chercher à être original.

Rien de pire que la tentative ratée de faire drôle/attirant/recherché pour chercher à plaire à votre lecteur. Vous devez donc veiller à faire naturel.

1. La polysémie : jouer avec les sens

La plupart des mots revêtent plusieurs sens (un bureau : c’est un meuble ou un lieu) et il peut être intéressant de donner deux sens au titre, le sens « évident », propre, et le sens figuré, plus travaillé.

Le mieux reste de donner deux sens plausibles évidemment. Par exemple : « Plaisirs de l’occasion ». Est-ce un bonheur passager, qui tire son origine d’un événement ? Ou est-ce plutôt un bonheur bon marché, peu coûteux ?

2. La paronymie : une similitude auditive

C’est une « homonymie imparfaite » qui consiste à identifier deux mots qui ont presque la même prononciation, avec des sons proches, mais qui restent différents. : « comme dit le proverbe : trop bon, trop long ».

3. La paronomase : l’assemblage des sonorités

Dans le même ordre d’idée, on a la paronomase qui consiste à rassembler des paronymes au sein d’une même proposition.

C’est plutôt agréable à l’oreille et ça peut dénoter votre capacité à jouer sur les sons comme par exemple ce poème de Marbeuf :

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère et l’amour est amer,
L’on s’abîme en amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

4. L’anachronisme des mots

Nous pouvons aussi imaginer utiliser des mots qu’on n’attend pas au premier abord, qui font « tâche ». Piqués au vif par cet assemblage étrange, votre principal lecteur sera témoin de votre esprit joueur et plein d’imagination. « Je fume bio je me suis mise à la pipe »

Il faut aussi veiller à adapter les différents effets que vous pouvez créer à ce que vous souhaitez dire. En effet, il serait mal venu de jouer sur les mots sur un sujet sensible, ou qui prêterait à confusion.

Mieux encore, faire de l’humour ne fait pas bon ménage avec la sensualité que veut dégager un témoignage empreint de désirs.

Il vaut mieux faire clair et simple, la formule est souvent gagnante et vous serez certaine de séduire votre partenaire avant même d’avoir commencé.

Il s’agit surtout de procédés rhétoriques qui attirent souvent l’attention. Vous pouvez vous en servir pour accentuer l’effet de votre récit sur votre mari.

Mais n’en dite pas trop dans votre titre, il ne faut pas qu’il soit trop complet, sans quoi la lecture de votre récit perd de son intérêt.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple