Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Hakimsophie le 23 août 2015 22
Dans Questions et conseils candaulistes

J’aimerais savoir si beaucoup d’entre vous le font et vos impressions.
Moi je le fait et j’adore ça

22 commentaires

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par cellequejaime le 27 août 2020

Bonjour à toutes et tous,

Pour commencer, je tiens à préciser qu’effectivement ce genre de pratique nécessite de prendre les précautions d’usage et nous le faisons.

Je tiens également à préciser que ce qui suit n’est pas le récit de fantasmes ou désirs enfouis, mais bien le récit de notre réalité.

J’ai commencé il y a bien longtemps déjà par lécher mon sperme sur la chatte de ma femme, car l’idée nous excitait tous deux et nous avons donc découvert et partagé ce plaisir, ainsi que celui des baisers au sperme.

Bien évidemment, lorsque nous avons découvert le libertinage et les pratiques candaulistes, le fantasme et le désir commun de reproduire ces ’’jeux ensemencés’’ avec le sperme des amants de madame se manifesta très rapidement. Cependant nous avons pris le temps de ’’sélectionner’’ un amant régulier et testé avant que madame ne prenne son sperme en elle ou en bouche.

Notre première expérience avec le sperme de son amant, fût un doux baiser lors de son retour à la maison après qu’elle l’ait fait éjaculer en bouche. Certes elle n’avait pas fait le trajet de retour la bouche pleine de sperme, mais je pouvais malgré tout sentir et savourer l’odeur et le goût de cette semence étrangère sur et dans la bouche de mon épouse. L’émotion et l’excitation qui m’envahissait à cet instant était d’une rare intensité... ma femme avait ’’consommé’’ son amant, elle avait reçu en bouche et bu la semence d’un autre mâle que son mari... je n’étais plus ’’exclusif’’ un autre que moi avait désormais le droit de se répandre dans ma femme et de la souiller de son sperme. Pour ma femme, le fait que je l’embrasse tendrement alors que sa bouche était souillée du sperme d’un autre homme, témoignait de l’amour inconditionnel que j’éprouve pour elle, mais aussi de la liberté que je lui offrais de profiter pleinement de son amant et de ’’s’en remplir’’. L’aspect ’’mari cocu’’ qui goûte son épouse souillée, décuplait sans doute l’émotion qu’elle ressentait et l’excitation qui l’envahissait. Sa chatte coulait littéralement et elle s’est empressé de venir au-dessus de mon visage pour me la faire lécher, m’avouant que son amant ne l’avait fait et s’était contenté de la pénétrer puis de venir lui jouir en bouche... elle ne mis pas longtemps à jouir sur ma bouche avec intensité et alors que je me régalais du miel de sa jouissance, je jouissait à mon tour, éjaculant violemment et copieusement sur mon torse et la croupe de ma tendre épouse.

La fois suivante, c’est la chatte suintante et la culotte maculée de semence qu’elle est rentrée. Cette fois encore elle vint sur mon visage, et me fit goûter pour la première fois le divin cocktail de leurs jouissances mélangées qui s’écoulait de son sexe béant et rougis par cette étreinte adultérine... je découvrais alors un bonheur qui m’étais jusque-là inconnu, mais aussi et pour ma plus grande joie, le ’’côté obscur’’ de ma tendre épouse qui se complaisait dans le rôle de la femme infidèle et dominante, m’interdisant de la pénétrer puis m’ordonnant, après avoir jouis sur ma bouche, de me branler et de me juter dessus.

Notre vie sexuelle avait en quelques jours, considérablement gagné en intensité et l’amour que nous éprouvions l’un pour l’autre s’était encore renforcé.

Par la suite, elle alternait les rencontres seules chez son amant avec celles à trois à notre domicile. Elle prenait alors plaisir à ’’se faire remplir’’ devant moi ou au-dessus de mon visage pendant que je léchais sa chatte et jouais du bout de la langue sur son clito. Elle appréciait ensuite, que son amant me voie faire ’’la toilette’’ de sa chatte souillée et boire le sperme qui s’en écoulait, souillant ainsi ma bouche et mon visage. Puis, pendant qu’enlacés et s’embrassant ils reprenaient leurs esprits, je me branlais assis sur une chaise devant le lit. Le moment venu, soit ma femme me laissait jouir ainsi regardant le sperme de son mari se répandre sur le sol, soit elle m’invitait à jouir sur son pieds ou sur sa chatte puis à lécher ma jouissance. Parfois aussi je m’allongeais à côté d’elle et pendant que je me branlais elle me faisait sentir et lécher ses doux petits pieds, mais la plupart du temps elle souhaitait que je branle et me ’’jute dessus’’ pendant qu’elle me faisait nettoyer sa chatte dégoulinante de sperme et de mouille.

Ma femme étant gourmande et son amant ayant la capacité de jouir en tous cas deux fois, elle aime que le ’’deuxième service’’ se fasse dans sa bouche, puis partager avec son mari ’’cocu complaisant’’ dans un doux baiser crémeux et parfumé, la semence onctueuse de son amant. L’amant, un peu gêné les premières fois, a rapidement ’’pris goût’’ à nos pratiques spermophiles et ressent maintenant lui aussi beaucoup de plaisir et d’excitation à voir sa maîtresse partager son sperme avec le mari cocu, ou voir celui-ci lécher sa semence sur le sexe de sa maîtresse.

Avec les temps, la proximité du sexe de son amant lorsqu’il la pénétrait au-dessus de mon visage, commentait à m’exciter et vraisemblablement lui aussi, car quelques fois son sexe glissait hors de ma femme et venait au contact de ma bouche ou de ma langue et je m’aperçus rapidement que cela n’était pas accidentel. Je me décidais donc à me ’’laisser aller’’ et léchais timidement son gland trempé de la mouille de ma femme, puis lors de la ’’sortie suivante’’ je m’aventurais à lécher la hampe luisante de mouille de son magnifique sexe mais l’expérience s’arrêtait là. L’amant parti, je faisais part de cette expérience troublante à ma femme qui à mon grand étonnement ne s’était aperçue de rien. Elle était tout comme moi troublée et ne savait pas trop quoi en penser. Quelques jours plus tard, nous reparlions de cette expérience et le trouble faisant place à l’excitation, je lui avouais que lécher le gland et la queue de son amant n’était pas désagréable, surtout imprégné de mouille. De son côté, ma femme m’avoua que l’idée de me voir sucer le sexe de l’homme qui allait la posséder l’excitait.

Lors de la rencontre suivante, alors que ma femme suçait son amant, je me suis approché et ais commencé à lécher délicatement la base de son sexe avant que ma bouche et ma langue ne suivent le rythme de ma femme qui allait et venait sur ce magnifique sexe bandé et palpitant, laissant par moment ma langue s’attarder sur les couilles lisses et douces de cet homme magnifiquement membré. Après quelques minutes de ce traitement ‘’à deux bouches et langues’’ je sentis les couilles de son amant se contracter et des spasmes secouer son sexe… il jouissait et éjaculait dans la bouche de ma femme… relâchant un peu la pression de ses lèvres, elle laissait la semence onctueuse et parfumée s’écouler le long de sa superbe queue… je léchais et dégustait avec bonheur le jus de cet homme, que j’allais ensuite par de doux baiser juteux partager avec mon épouse… nous passâmes de longues minutes à partager ce jus et à nous en régaler et ce jusqu’à la dernière goutte.

Plus tard, lorsque après lui avoir longuement lécher et doigté la chatte puis repris des forces, il la pénétra et lui fit tendrement ‘’l’amour’’ devant moi et après l’avoir faite jouir, éjacula au plus profonds de son vagin. Ma femme m’autorisa ensuite pour la première fois (et l’une des rares fois également) à la pénétrer à mon tour et à jouir en elle, mêlant mon sperme à la semence de son amant. Ce fût un pur instant de bonheur, quelle sensation incroyable que de pénétrer le sexe de sa femme béant et inondé de la semence d’un autre mâle. Je passais ensuite un long moment à lécher et aspirer nos spermes mélangés s’écoulant doucement de sa chatte et de mes doigts et de ma langue, allait puiser au plus profond du sexe de ma femme, ce divin nectar.

Nous partageons avec cet homme, d’intenses instant de plaisir et nos ‘’jeux de sperme’’ nous apportent à tous trois, beaucoup de fantaisie, d’excitation et de plaisir.

Récemment, après une longue période d’abstinence due au confinement, l’un de mes fantasmes combinant ‘’spermophilie’’ et ‘’fétichisme du pied’’ a même été réalisé. Mon épouse, comblée et remplie par son amant puis nettoyée par son mari (moi) me faisait sentir et lécher ses pieds et délicats petits orteils délicieusement parfumés pendant que je me branlais. Son amant excité par la scène se branlait lui aussi pendant que d’une main je lui caressais les couilles. Alors que mon plaisir commençait à monter, je sentis ses couilles lisses se contracter sous mes doigts et il éjacula sur les orteils de ma femme ainsi que sur ma langue et ma bouche… la sensation, l’odeur et le goût de son sperme mélangé à l’odeur suave et délicate du petit pied de ma femme me fit littéralement exploser, saisi d’un orgasme d’une rare intensité, j’éjaculais avec force et abondance un sperme inhabituellement liquide qui giclait dans tous les sens… c’était du jamais vu et il y en avait vraiment partout, y compris sur ma femme et son amant. Je prenais ensuite le temps, tout en reprenant gentiment mes esprits, de lécher et déguster sur le pied, sur et entre les orteils de mon épouse, le sperme délicieux de son amant.

Voilà, c’était le récit sincère de nos jeux et aventures sur le thème ‘’qui lèche le sperme des amants de sa femme ?’’

M

c’est mon cadeau quand elle revient....

Par happycuckold le 17 janvier 2017

Oui, la présence de sperme sur elle ou mieux, en elle, est un cadeau qu’elle me fait quand elle revient d’un rendez-vous adultère avec son amant régulier. Quand elle rentre à la maison son sourire inimitable me fait savoir qu’elle revient avec quelque chose : un trophée pour elle et un cadeau pour moi ! Nous allons vite sur notre lit avant que le fameux fluide ne sèche trop et que je puisse le déguster avec plaisir. Elle a aussi appris à me diriger vers ces "traces" en y appuyant ma tête avec ses mains. Ses mots deviennent alors très directifs pour mon plus grand bonheur... elle aime cela et moi davantage, comme une sorte de pseudo-soumission que je lui concède volontiers par Amour.
La dernière fois je l’ai accompagné chez son amant et attendu patiemment dans la voiture devant son immeuble. A sa sortie de chez lui elle me fit un signe de loin me faisant comprendre qu’elle était "pleine" comme je le souhaitais ! Une fois dans la voiture elle me confirmait ce que j’espérais car d’habitude elle est juste maculée sur le ventre ou sur la poitrine par la semence de son amant. Nous sommes rentrés très vite chez nous et sur le lit conjugal j’ai pu découvrir son entrejambe remarquablement souillé. Mais j’ai aussi découvert, chose assez rare, qu’elle en avait aussi profondément à l’intérieur de sa chatte..... mon plaisir est devenu intense et comme un fou je léchais sa douce liqueur sous ses encouragements. Je crois que cette sensation où se mêlent ses odeurs, son goût, ses mots et cette situation un peu "déviante" est inimitable et nous soude encore davantage dans notre couple....
Et comme dans le post précédent de ’De Clerck Géry’ je confirme que le plaisir double ou triple quand je pénètre ma femme après pour mêler à ses fluides adultérins ma propre semence ! Chose qu’elle adore aussi ! Je suis chanceux ;)
Merci d’avoir lu mon témoignage réel et partagé !

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par seniorgirondin le 24 mars 2016

Je le faisais avec ma première femme, après qu’elle ait rencontré u n de ses amants,un de mes amis...J’adorais qu’elle rentre pleine de sperme, qu’elle s’installe au dessus de moi, cuisses écartées, laissant ressortir de sa chatte encore béante le sperme de celui qui venait de la baiser : j’adorais lécher son sexe chaud et plein de la liqueur séminale de son amant. Je ne connais rien de plus excitant que de lécher une chatte suintante de foutre déposé par un autre mâle. J’aimais ça et j’aime encore ça aujourd’hui mais ma nouvelle femme ne veut pas entendre parler de baiser avec un autre (et surtout que je le sache) et de m’offrir la jouissance de son mâle. Pourtant, j’adore le sperme et je trouve terriblement excitant de lécher le foutre de celui qui me fait cocu...

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par chris0001 le 20 mars 2016

je lèche le sperme de certain de ses amants, nous pratiquons des rapports protégés mais elle adore qu’un homme se répande sur ses seins ou sa chatte, mon plaisir en tant que cucu soumis et de nettoyer avec ma langue cette liqueur, nous adorons !!!!!

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par tony le 11 décembre 2015

apres les test necessaire oui je l’est fait avec un amant regulier et on aime ca mais moi plus que elle !!

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par fafa-titoune le 25 novembre 2015

Mon mari adore ca aussi ! un reel plaisir pour lui. Et moi j’adore le voir faire en m’occupant encore de mon amant. Histoire que quand mon mari fini ma chatte il arrive dans ma bouche pleine de sperme aussi. J’adore. Hummm

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par geminix le 9 septembre 2015

oui dommage que ce soit dangereux mais le sperme en general est si bon quant il sort de votre femme ou du sexe de l homme qui prend votre femme encore meilleurs.
quel de lice d humiliation et de soumission pour le mari.
quant ma premiere femme me faisait cocul et ne savait pas que je savais je lechais ses petites cullotes et souvent retrouvait le gout de la semence des ses amants, puis me caressait avec ces slips en soie hummmm

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Hakimsophie le 2 septembre 2015

Oui bien sur pour lecher le sperme des amant de ma femme il faut un amant regulier et qui est fait un test mst car pour récupérer le sperme qui coule de son sexe il faut déjà qu il couche avec elle sans préservatif et donc pour ca c est confiance dans le mec et avec un test mst .
Je le ferait pas avec un inconnu on est pas fou

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par claude345 le 28 août 2015

Fantasmes ou pas, ces textes ont une action incitative à laquelle même des gens de bon QI peuvent se laisser prendre. Dès que l’excitation sexuelle entre en piste, les neurones pensent plus à danser le rock n roll qu’à réfléchir.
Et merci à Candaule d’être dans son rôle et de rappeler qu’il y a des pratiques joyeuses qui font des morts.
On remarque malheureusement que plus les rappels au bon sens se manifestent, plus les frappadingues font de la surenchère.

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par petitou le 27 août 2015

Candaule, laisses donc ce sont des fantasmes qui sont racontés ici le plus souvent, il s’en mêle certainement des parties de faits réels, mais dans l’ensemble les situations à risque sont seulement des fantasmes, enfin je pense

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Candaule le 25 août 2015

Cette question d’Akimsophie remporte un franc succès par les très nombreuses réponses qu’elle suscite.

Je ne veux pas plomber l’ambiance mais en tant que modérateur du site, je dois cependant vous informer de la conclusion d’une étude toute récente - 22 mai 2015 - par le département de la santé de l’Etat du Rhode Island qui est parvenue à la conclusion que les sites de rencontre pourrait être à l’origine d’une augmentation des cas d’infections sexuellement transmissibles (IST) !!!

Comment ont-ils abouti à cette hypothèse ?

Leurs données épidémiologiques ont montré qu’entre 2013 et 2014, le nombre de cas de syphilis a augmenté de 79%, celui de gonorrhée (familièrement appelée chaude-pisse) de 30%, les nouveaux diagnostic d’infection au VIH de 30%.

Une augmentation que les chercheurs ont attribué notamment... au succès croissant des réseaux de rencontre en ligne.

"Cette augmentation a été attribuée (…) aux comportements à risques qui sont devenus plus répandus ces dernières années et que l’on retrouve notamment dans l’utilisation d’applications de rencontres, servant à arranger des rendez-vous entre inconnus", explique le Dr Nicole Alexander-Scott.

Alors si notre site prône l’ouverture d’esprit, il doit aussi faire preuve de responsabilité et participer à l’effort de prévention quant aux comportements à risques dont fait parti le plaisir de lécher le sperme de l’amant de sa femme.

De nombreuses infections sexuellement transmissibles (IST) peuvent être transmises par le sperme parmi lesquelles le VIH, la syphilis, les gonorrhées (familièrement appelée chaude-pisse), l’hépatite B ou l’herpès.

Il est toutefois très difficile d’évaluer le nombre de personnes victimes d’une infection ou d’une maladie dont la cause serait de lécher le sperme de l’amant de son épouse !

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par petitou le 24 août 2015

je suis totalement de l’avis de CLERK GERY sur le fait notamment de pénétrer sa femme juste après que son amant se soit vidé dans elle, mais j’aime aussi lècher le minou de mon epouse lorsque le sperme de l’amant en ressort en coulant entre ses cuisses
et également d’autres fois, je lèche le sperme qui a sauté en dehors de son ventre, sur son corps
et j’adore meme l’embraser lorsqu’elle vient de faire une bonne fellation et qu’elle a encore la bouche pleine de sperme de son amant
c’est très excitant cérébralement de lécher et avaler le sperme de la queue qui l’a faite jouir, c’est une sorte de reconnaissance de la... supériorité de son amant...et elle ça lui plait de me voir dans cette situation, soumis, infériorisé en qq sorte

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Osmose le 24 août 2015

@tomasini

En ce qui nous concerne, nous avons fais tous les trois une prise de sang pour contrôler vih et hepatite. ça date un peu mais ensuite, on se connait.

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par cerebroX le 24 août 2015

j’aime demander à mon épouse de relever ses jupes et d’écarter les cuisses lorsqu’elle m’a trompé. J’aime voir le lait de couilles de ses amants suinter de sa bonne chatte enflée. Je la branle et je suce mes doigts crémeux...Divin !

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par tomasini le 24 août 2015

Je constate que les pratiques à risques sont toujours aussi répandues ... quelle inconscience !!

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par patrice6666 le 24 août 2015

je l’ai fait plusieurs fois quand elle avait un amant qui venait chez nous. Miantenant elle va en voir un a l’hotel et quand elle rentre elle n’est presque plus mouillée et je le regrette sincèrement car j’adorais ca

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Osmose le 24 août 2015

Bonjour,

Je l’ai fait une fois et j’ai hate de recommencer. C’était comme une sorte de cap à passer, un nouveau défi à la réalisation de mes fantasmes. Je l’ai déjà fait avec mon propre sperme... je constate que le sperme de l’amant de ma femme a le même gout. Mais avec le mien, cela veut dire après éjaculation et donc pendant que l’excitation retombe... beaucoup plus difficile. Tandis que pendant nos ébats à trois, je suis encore dans le feu de l’action. C’est un peu comme un exercice masochiste que je m’impose. En fait, c’est l’amant qui est le plus géné de cette situation, bien que je ne le touche pas, j’attend qu’il ait joui dans le vagin de mon épouse pour la lècher. J’en ai justement reparlé à ma femme ce matin : ça la fait rire, donc c’est bon signe pour recommencer. Je crois qu’il y a derrière cela une tentation ponctuelle à l’homosexualité, dans mon cas en tout cas. Pour moi, une étape interessante serait d’aller chercher son sperme directement à la sortie de son sexe, mais je crois que ça le révulse. Peut être aussi que j’arriverai à les convaincre de m’acheter un de ces baillons qui mainitient la bouche ouverte, et qu’il éjaculerai au dessus de ma bouche sans me laisser la moindre chance de ne pas avaler... Je ne perd pas espoir.

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par GothaLonia le 24 août 2015

Que votre femme écarte ses fesses sur votre visage afin de se faire nettoyer le sperme de son amant me semble un sommet de raffinement dans le plaisir sexuel. Je demanderai à ma femme de me le faire, c’est trop bon. Quand allé a recentré son amant JFD, la plupart du temps elle en a une chatte bien pleine, je me ferai un grand plaisir de la nettoyer comme vous le racontez si bien.

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par GothaLonia le 24 août 2015

Quand ma femme rencontre son amant RM, elle lui vide les couilles avec un art si consommé qu’il produit des quantités considérables de foutre épais bien blanc dont il lui remplit la bouche. Elle le lui rend avec sa langue tout le long de sa queue, et ensuite elle sèche sa queue avec un mouchoir de soie qui en ressort tout trempé et amidonné. Elle conserve précieusement ce mouchoir dans une mini-serviette éponge pour qu’il ne sèche surtout pas. Et le soir, quand nous nous retrouvons au lit, et qe nous commençons à nous enlacer et nous caresser, elle me tend ce mouchoir mis en boule. Il est tout froid, tout gluant, encore bien mouillé surtout en son centre. Il dégage une nette odeur de sperme frais. Je le déploie et pendant que ma chérie m’embrasse amoureusement en me massant les couilles et leurs coulisses arrière, je me branle dans ce mouchoir. Elle me raconte alors sa rencontre dans tous ses détails, comment elle l’a branlé, dans son slip, comment elle l’a sucé et lui al longuement mangé ses grosses couilles, puis comment elle a fait un étui de sa vulve où RM a eu le droit d’allonger sa queue raide comme un bâton sans avoir le droit de pénétrer, comment il a commencé à décharger dans ce divin étui juste à hauteur de son clitoris, et comment alors elle s’est dépêchée de prendre ce membre en bouche pour recevoir la plus grande partie de la semence jusqu’au fond de sa gorge, la plupart du temps de quoi remplir au mois trois cuillères à soupe, comment, en lui restituant son précieux liquide, elle lui a extrait jusqu’à la dernière goutte avec sa langue sur le frein et sur le méat puis descendant par une lèche profonde jusqu’à la racine de la tige. En entendant toutes ces tendresses, avec l’aide de ma femme, je me branle dans ce mouchoir humide à souhait. L’impression est fantastique et je ne suis généralement pas très long à décharger puissamment dans les mains charitables de ma femme, qui m’assiste jusqu’au bout dans cette phase de l’orgasme. Ainsi calmé, je me repose une bonne demi-heure dans les bras de ma femme et nous terminons par une baise classique, en missionnaire, douce, amoureuse et bien bourgeoise, à deux, avant de plonger dans un profond sommeil.

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par LidaMichel le 23 août 2015

Lécher le sperme de l’amant de ma femme est un des moments forts de nos rencontres. Elle écarte ses fesses sur mon visage et me demande de nettoyer complètement sa chatte et son anus encore dilatés de la pénétration qu’ils viennent de subir. Je déguste avec ma langue les longs filets de foutre qui ressortent de ses orifices. Le goût et l’odeur du sperme m’enivrent totalement…

Qui lèche le sperme des amants de sa femme

Par Jeunecandau le 23 août 2015

Bonjour,
Je dois avouer l’avoir fait également quelques fois, c’est très excitant de voir tout ce que l’amant a mis en elle. Et comme géry elle adore m’embrasser juste après pour bien y gouter aussi !

Qui leche le sperme des amant de ca femme

Par De Clerck Géry le 23 août 2015

Bonjour,
Mon ex aimait tellement se faire lécher que ça m’est arrivé de le faire plus d’une fois, de plus elle adorait m’embrasser après, je ne pouvais lui refuser ce plaisir... mais ce qu’elle préférait le plus, c’était de gouter aux deux spermes mélangé sur nos queues évidemment, car personnellement ce que je préfère dans les jeux de sperme, c’est de pénétrer ma belle alors que sont amant vient tout juste de se vider en elle et d’y ajouter ma dose...
amuses-toi bien