La fin des rencontres...

Par Juda le 20 décembre 2019 7
Dans Questions et conseils candaulistes

Salut la communauté !
Une question qui s’adresse aux plus âgés des membres (sic)... A quel âge avez-vous, madame ou monsieur, décidé de raccrocher les crampons, de vous retirer des vélos ou de vous ranger des voitures ? Ménopause, candaupause ? Je suis curieux de connaître vos réponses et expériences, moi qui vis cela et qui en suis bien … marri ! .

7 commentaires

La fin des rencontres...

Par atipik72 le 8 février 2020

Bonjour
Pour ma part j’approche des 60 ans et je commence la pratique... il n’est donc pas question de raccrocher déjà avant d’avoir vécu des moments si forts émotionnellement.
Je n’ai pas remarqué par ailleurs de différence d’intensité dans mon énergie sexuelle depuis le début de l’âge adulte en ce qui me concerne.
Elle est restée active dans la pratique mais j’ai mûri malgré tout et c’est tout à fait logique.

La fin des rencontres...

Par Gilp1961 le 3 février 2020

On ne raccroche pas, le temps fait peut être que les rencontres s’espacent un peu, coquin tu es, coquin tu restes 😁

La fin des rencontres...

Par Juda le 27 décembre 2019

Merci à vous Didier ! Soufflez donc à l’oreille de la principale concernée :-)

La fin des rencontres...

Par didier le 25 décembre 2019

Bonsoir Juda, il ne s’agit ici à proprement parler d’un commentaire mais d’une réponse à une question

que vous vous posez ou vous nous posez, je ne pense pas être l’un des plus vieux membre de la

"confrérie" mais peut-être l’un des plus anciens pratiquants même si mes premiers récits datent de 1972

ils ont commencé bien avant encore et je vais fêter mes 70 hivers ce premier janvier !

...et je ne me lasse pas du candaulisme !

Didier

La fin des rencontres...

Par Juda le 22 décembre 2019

Ok, Fdymond, mais lorsque la question se pose, il est difficile de faire l’oiseau...

La fin des rencontres...

Par FDymond le 21 décembre 2019

Pour ma part et cela n’engage que moi, je ne trouve pas que ce soit une excellente question. C’est un peu comme ceux qui travaillent et vivent uniquement en fonction de la retraite.
A 28 ans je ne savais même pas comment s’appelait mes envies. A 46 ans aujourd’hui ma sexualité est devenu plus riche et cérébrale comme le souligne Candaule et parfois il prend carrément le dessus. L’avenir ? ... vivre l’instant, infini, la quête perpétuelle... continuer à soigner corps et esprit et ne surtout pas me poser ce genre de question ;-)

La fin des rencontres...

Par Candaule le 21 décembre 2019

Effectivement c’est une excellente question !
Je me demande si au final ce n’est pas l’aspect cérébral de notre pratique qui prendra le dessus.
Et en tout état de cause, qui me fera peine, c’est d’en parler au passé....