Interprétation

Par Cocti le 8 février 2020 4
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonjour à tous,

Ma femme connaît mon fantasme candauliste depuis plusieurs années, et elle ne veut pas en entendre parler.. j’ai finis par faire une croix dessus, bien qu’il soit toujours en veille..
Il y a 2 semaines elle est revenue du boulot avec un sourire jusqu’aux oreilles, les yeux qui pétillent, et elle me dit qu’un collègue l’a draguée..
Vu son visage je me dis qu’il y a peut être un changement de son côté ?
Alors j’aborde tranquillement en lui demandant ce qu’elle en pensait, si ça lui avait fait plaisir, si c’était charmant de la part de son collègue etc..
Puis elle se ferme complètement, se met en colère et me dis que je ne dois vraiment pas l’aimer pour réagir comme ça, que son collègue l’avait juste mise mal à l’aise et hors de question de reparler de mon fantasme !! Pourtant je n’ai pas arrêté de lui dire que je l’aimais plus que tout et c’est pour ça que je réagis comme ça, que la trouvais magnifique et belle ..

Bon ok je laisse tomber

Hier elle revient encore plus souriante et radieuse, les joues toutes rouges et là elle m’annonce que juste avant de rentrer son collègue lui a clairement fait comprendre que si elle voulais faire des heures sup avec lui il ne dirait pas non..
Et là même schéma !! Moi excité, elle aussi visiblement mais dès que je lui demande ce qu’elle en pense elle se met en colère face à mon manque de jalousie..
Je suis completement perdu !!!
Je lui ai dis "mais tu attends quoi !? Que je te fasse une crise et je lui casse la gueule ?"
Bref dispute et communication coupée...

Voilà j’ai besoin d’aide pour lire entre les lignes, les non dits, et comprendre pourquoi j’interprète ses signes comme positifs alors que ces paroles disent non...

Merci à tous !!

4 commentaires

Interprétation

Par Gilp1961 le 13 février 2020

Je pense qu’elle y pense mais se pose la question de savoir qu’elle serait votre vraie réaction et si vous la regarderiez toujours du même oeil 😉

Interprétation

Par P. Gourdon Sex'Ô le 9 février 2020

Bonjour COCTI,
Si votre femme était totalement opposée à votre fantasme, elle ne vous en parlerait pas du tout et jouerait encore moins avec votre excitation.

Or, son comportement, qui semble en apparence incohérent, reflète une contradiction intérieure qui renvoie sûrement à son éducation et à toute sa construction personnelle de la sexualité. Il est fréquent d’entendre des phrases toutes faites comme « s’il est jaloux c’est qu’il m’aime » flattant par là même l’ego féminin. Mais, il s’agit bien d’ego et en l’occurrence, la jalousie est la manifestation d’une émotion mal géré par le mental. Il s’agit de conditionnements que la plupart des gens ne remettent pas en question.

Dans l’inconscient collectif, la notion de jalousie s’accorde donc souvent avec une preuve d’amour. Et son opposé, l’absence de jalousie avec un désintérêt voire de l’indifférence. Dans cette logique, votre partenaire peut avoir le sentiment de ne pas être vraiment VOTRE femme alors que vous voulez la porter en reine.

Peut-être même que de nombreuses pensées conditionnées l’entrainent vers une complication de sa perception « Il n’est pas jaloux donc il n’a pas peur de me perdre donc il ne m’aime pas donc je ne dois pas avoir une grande valeur à ses yeux, donc … donc … ». Ce flot de pensées qu’elle ne partage pas avec vous l’amène à être déstabilisée car en parallèle, elle a bien entendu que l’idée d’être draguée vous excitait. Ses deux tentatives voulaient peut-être simplement vous montrer qu’elle avait considéré votre « demande ». En tout état de cause, cette situation doit la « travailler » mais elle doit dépasser certaines choses délicates comme cette notion de jalousie.

A cette difficulté de comprendre votre fantasme s’ajoute pour certaines femmes la possibilité de le voir comme quelque chose de potentiellement péjoratif « il me prend pour qui, il est tordu, etc »
Un dernier point qui n’est pas souvent évoqué est le fait qu’une femme de candauliste n’a pas le même fantasme que son compagnon et qu’il est d’autant plus difficile pour elle de le comprendre. A cela peut se superposer le fait qu’elle ne se sente pas assez ouverte pour vivre une pratique hors normes.

Il est important de comprendre que parfois, le cheminement féminin dans le candaulisme peut être long et fastidieux car de nombreuses choses sont à déconstruire. Et ceci demande un effort et des difficultés à dépasser certaines limites. Construire une complicité demande une bonne communication, notamment en supprimant tous les malentendus et ainsi rétablir une confiance et un lien fort qui sera la base d’une nouvelle « construction ». Ce n’est qu’après que vous pourrez bâtir une nouvelle complicité ;

L’annonce de votre fantasme à votre femme est un pas important que vous avez franchi. Bravo ! En revanche, cela ne suffit pas en général à déclencher un changement d’attitude chez elle et une ouverture totale à l’expérience de but en blanc. Et bien que vous ayez tenté de la rassurer en lui exprimant votre amour, les peurs de l’inconnu (sans jeu de mot 😊) sont plus fortes car non résolues.

Il y a le fantasme, l’excitation qui peut en découler même virtuellement et il y a les peurs et la déstabilisation qui gravitent autour de la pratique. Plusieurs paramètres sont à considérer et un accompagnement peut être utile pour améliorer votre communication de couple et mettre en place étape par étape une progression vers une pratique épanouissante et sereine pour tous les deux.

Sexologue du site - diplômée de l’institut de sexologie de Paris

Interprétation

Par aljar le 9 février 2020

BONJOUR,
peut être vaut il mieux ne rien dire et ne pas luirépondre ,regarder jusqu’ou elle veut aller ou alors juste lui suggérer que c’est bien si elle fait des heures sup avec son collègue qui va peut être la décoincer pour votre bonheur .
bises candaulistes

Interprétation

Par Lekabylou le 9 février 2020

Je pense qu elle aime ces compliments.. après si elle doit passer à l’acte ça sera sans toi...une tromperie en sorte