Gode vivant

Par glorzub le 17 avril 2018 5
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonjour
En lisant le post Amant régulier problème ? et ayant depuis affiné nos envies , est ce que le candaulisme peut se conjuguer via un homme-sexe ( ou des hommes-sexes) Pas de sentiments, des hommes quand même attentionnés et respectueux mais sans sentiment ?
Est ce compatible car toujours dans le plaisir d’une femme qui dispose de ces hommes ? Un seul but , la faire jouir ? Avec la participation du mari ( voyeur ou participant c ’est selon) et surtout pas de "salope" soumise Une maîtresse femme qui dirige son plaisir ? Merci

5 commentaires

Gode vivant

Par Hakimsophie le 8 mai 2018

Pour où je n’est jamais considéré un homme comme un gode, car il faut déjà être attirant lui pour avoir envie de coucher avec lui, ensuite j’ai presque toujours des sentiments pour eux durant le sexe et je trouve ça normal on passe à bon moment on c’est caresser on c’est lécher ucer nos sexe, il est en nous il nous fait jouir ça sueur coule sur nous on respire son odeur on a le goût de ça salive et de son sexe dans notre bouche et son sexe voyage en nous ont jouis, on se sent bien à notre tour on le fait jouir, on reçoit son sperme sur nous la il nous regarde il est fiert de lui notre sexe est encore tout ouvert par ça bite on lui appartient encore, je trouve normal d’avoir des sentiments amoureux pour lui meme si on ne le renverra plus jamais il ne faut pas confondre sentiments amoureux passagé et le vrai amour que l’on a out nos maris.

Gode vivant

Par Titi le 21 avril 2018

Je suis bien d’accord avec @Maricandau54 le but c’est de s’éclater sexuellement mais malheureusement les rencontres régulières engendrent bien souvent des sentiments ... un gode vivant finalement ça existe surement mais c’est rare. On ne range pas les sentiments dans un tiroir comme des torchons et c’est difficile de lutter contre ses propres sentiments quand on s’entend bien avec une fille ou inversement et surtout lorsqu’on fait régulièrement l’amour avec elle (ou lui) .. c’est pour ça que j’ai tendance à dire que la relation régulière est un petit jeu très excitant mais dangereux !!
Ça n’engage que moi, mais je pense qu’une relation régulière c’est super à condition qu’elle ne s’éternise pas dans le temps car immanquablement les sentiments finissent par naître. Accepter que son épouse soit amoureuse d’un amant pour moi c’est commencer à la perdre car inévitablement elle finira par choisir entre le mari et l’amant. On ne peut pas éternellement être amoureuse d’un homme en vivant avec un autre même si cet homme est le mari et que la femme a également des sentiments pour lui. Voir sa femme faire l’amour avec un homme dont elle est amoureuse et trouver ça beau comme De Clerck Gery
moi je veux bien mais a priori ça ne fonctionne pas si bien puisque c’était avec une "EX" .. et puis accepter que sa femme fasse l’amour avec un autre oui c’est très beau mais accepter qu’elle en soit amoureuse pour moi c’est trop.

Gode vivant

Par maricandau54 le 19 avril 2018

Pour nous, lors d’une relation candauliste, il n’y a pas de sentiments...même si l’amant est "régulier". Cela reste un plaisir uniquement sexuel pour tout le monde et qui va de pair avec le feeling qu’on peut avoir avec l’homme rencontré mais chacun ses règles.
Cela n’empêche pas le respect, la courtoisie et même la complicité qui peut s’installer entre l’amant, madame et moi-même.

Gode vivant

Par flofred le 18 avril 2018

Nos expériences passées et présentes tournent toutes autour d un homme objet : un sexboy.
Ma femme ayant des craintes vis à vis des jeux de séduction, pour elle c est la qu’ est la tromperie.
Aussi Oui, un homme est un sexboy cela leurs est clairement dit.
Un seul numéro de téléphone ou mail : celui de monsieur.
S il l a croise, il se comporte comme avec une connaissance tous simplement.
Si nous choissons de remettre ça cela passe par moi.
Ils sont choisi sur photo, dialogue sur site, téléphone et je le rencontre seul avant.
Pour qu’ elle continue à évoluer, je dois faire en sorte qu’ il rentre dans ses envies.
Je les laisse venir à moi, pose peu de question, quand il remplit les prérequis je pose le cadre. Certains fuient d autres adorent. Car lors de la rencontre soit il plait ou pas en quelques minutes. C est de l efficience et de la franchise directement. Pas de blabla inutile ni de regret après des heures de drague

Gode vivant

Par tyroler le 18 avril 2018

Nous pensions, avec Caro, que lorsqu’un amant dérogeait aux règles "obligatoires" émises au départ, il ne respectait plus notre complicité. Et donc il n’était plus respectueux de la volonté initiale de Caro. Il était effectivement relégué au rang de gode vivant,(en punition de rattrapage). Et s’il ne comprenait pas et renouvelait son incartade, il était éliminé. Caro était une très belle femme avec de splendides atouts. Elle était toujours très sollicitée et ne s’embarrassait pas de complices irrespectueux des règles établies au départ. Elle n’avait que l’embarras du choix. Je comprends que ce genre de réaction peut déplaire mais dès le départ, déjà, nous n’étions pas à la recherche d’amants réguliers mais seulement d’amants "momentanés". Mais, avec ces amants "momentanés" si Caro cherchait son plaisir personnel, elle s’efforçait de leur rendre le plus puissant des plaisirs en contrepartie. Et je peux certifier qu’elle réussissait.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple