Découverte

Par Fredcandau le 31 octobre 2020 23
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonsoir à toutes et à tous,
Novice, je me suis beaucoup documenté avant de m’inscrire sur ce site.,
Je cherche des conseils sérieux pour une éventuelle initiation au candaulisme, (suis-je prêt ?), au libertinage ( je suis prêt, mais je ne sais pas pour elle), ou au côte à côtisme pour tenter une nouvelle expérience et peut-être aller plus loin.....
Très respectueux de mon épouse, j’aimerai que l’on découvre dans un consentement mutuel une de ces pratique. Je ne recherche aucunement l’acte sexuel pur, ni la vulgarité ou un plan cul. le raffinement et la douceur seront les maitres mots d’une éventuelle relation avec vous. Je veux que nous passions un cap car elle apprécie toutes pratiques dans notre intimité . Merci de votre écoute, de vos conseils. Bonne fin de soirée.

23 commentaires

Découverte

Par Jimise le 15 novembre 2020

Bonsoir FREDCANDAU
Toute nouvelle sur ce site, je partage vos interrogations.
Je me retrouve dans le descriptif que vous faites de votre couple, de vos ébats torrides, de votre envie d’évolution et d’ouverture à d’autres partenaires.
Notre couple est encore en phase de questionnement, je serais plus dans la recherche de quelqu’un sur un site dédié parce que je souhaite que les choses soient claires avec ce partenaire et mon compagnon plutôt dans l’attente de l’opportunité, profiter d’une situation propice...
Nous étions presque prêts à tenter une immersion en club pour tester nos envies et le reconfinement est passé par là, pas plus mal pour affiner les projections et ne pas céder aux impulsions, le temps est toujours un allié

Découverte

Par Moloksalo le 3 novembre 2020

@FREDCANDAU, et les autres aussi.

Sur une note plus générale, voici ce qu’écrivait Barthes dans son séminaire premier (1974-1975) sur le discours amoureux. Cet extrait se trouve dans l’entrée « Chaîne » et trouve une résonance singulière avec ce que l’on nomme dans les parages le « candaulisme », car comme d’aucun l’aura remarqué, il est très souvent question d’amour - en l’espèce, les intervenants (quelque soit leur sexe par ailleurs) ne cessent d’exposer leur amour pour l’autre au sein de la pratique candauliste.

- Explication « existentielle » : ce qui revient, c’est le désir. Or le désir ne peut faire l’objet d’aucune mathèsis : on n’apprend jamais rien sur son propre désir, ni sur le désir de l’autre (ratage permanent : chacun est impuissant à ressentir le plaisir de l’autre).
Roland Barthes - Le discours amoureux (séminaire à l’école des hautes études 1974-1975)

Cordialement.

Découverte

Par Fredcandau le 2 novembre 2020

Bonsoir MOLOKSALO,
Merci de votre intérêt à mon message, tout avis et bon à prendre et oui, vous avez raison je dois me décider à lui faire passer le cap. J’apprends déjà beaucoup de toutes vos lectures. Vous aussi vous avez débutez et dans vos récits je prends çà et là ce qui me manque et une fois partager, expliquez et décidez ensemble avec ma belle, je reviendrai ici vous comptez notre histoire et vous remerciez.
Bonne soirée.

Découverte

Par Moloksalo le 2 novembre 2020

@FREDCANDAU, las, in fine vous obtiendrez peu d’éléments vous permettant votre passage « à l’acte » au travers les conseils prodigués - en toute bonne foi évidemment - ici, ou ailleurs ceci dit.

Ce qui peut néanmoins être utile, c’est qu’ils servent, ces « avis », à vous lancer dans l’action concrète avec une part non négligeable de risque… qu’il vous faudra gérer seul - puisque l’impulsion première est émise par vous. Ce qui rend la chose fort vivifiante.

Cordialement,

Lui - même.

Découverte

Par ALEXETFLO le 2 novembre 2020

Je réponds à vos interrogations, dans la majeure partie des cas, j’averti mon chéri par un petit SMS "je vais me retarder" il sait que je vais certainement avoir une aventure, rare sont les fois où je ne l’averti pas, car ces fois là n’impacte pas l’heure de mon retour chez nous, par exemple une relation pendant la pause déjeuner. mais je lui raconte toujours ce que j’ai fait (ou aurait pu faire) cela bien sur déboule sur un très bon moment torride entre nous deux, avec des fantasmes qui viennent se mêler à ce que j’ai vécu.
il m’arrive aussi de ramener un amant à la maison, j’averti toujours mon mari que je ne rentre pas seule. Les amants d’une seule rencontre n’ont pas toujours envie d’être observé par le mari ou qu’il participe, dans ce cas mon chéri se dissimule dans une autre pièce et devient voyeur, mais je préfère quand il est présent et participant dans ces cas là.

nous essayons de moins planifier possible, l’imprévu, la surprise sont des piments supplémentaires.
c’est vrai qu’un amant "attitré" complice du couple candauliste favorise la présence et la participation du mari même si il lui est imposé la passivité, il vit le moment charnel de sa femme et son amant.

Les journées de confinement sont propices aux confidences coquines de notre couple, et je sais combien mon Alex fantasme sur la possibilité "d’offrir sa femme à un autre homme", j’ai accepté (après avoir confiné ) je sais que déjà il cherche ... jusqu’à présent je préférai choisir celui avec qui j’allai prendre du plaisir, il y a toujours une attirance dans mon choix, cette petite étincelle qui embrasera le désir.

de toute façon il y a une évolution naturelle du couple candauliste, d’où la difficulté à fixer des limites trop précise ou contraignantes, car une fois l’excitation qui grimpe grimpe parfois les limites sont basculées, il faut juste définir des grandes lignes, par exemple pas de scato, zoo, sm hard ...

mais tout la réussite réside dans la confiance s’ouvrir au conjoint que ce soit sur les craintes les peurs comme les joies le plaisir pris, les ressentis. il ne faut pas qu’un des deux se force pour l’autre, mais que cela soit fusionnel.

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Merci encore Flo,

Vous écrivez :
"Personnellement à ce jour, j’ai toujours choisi mes amants, sans en demander à mon mari si il lui convenait, je n’aime pas choisir un amant spar le biais d’un site de rencontre, j’aurai la sensation de faire le "marché" pour remplir le caddie, la vie quotidienne offre tant d’occasion, pour peut qu’on s’intéresse à l’étincelle que nous venons de déclencher dans le regard du monsieur. après je ne suis pas fermée par un homme que me présenterait mon mari, mais pas pour l’instant ... il sait que j’ai envie d’avoir un amant dominant ... bon avec le confinement c’est pas à l’ordre du jour."

Vous choisissez votre amant, vous faites votre affaire seule et vous lui racontez après en détail ( c’est excitant çà ! je n’y avait pas pensé) ou il est au courant avant que vous allez vous faire plaisir et vous accompagne avec le consentement du choisi et regarde ?

Merci.

Découverte

Par ALEXETFLO le 1er novembre 2020

Fred, la seule solution est d’en parler avec elle, lorsque vous dans vos moments coquins vous faites intervenir des godes en plus de votre membre, dans cette excitation de l’instant évoquez un autre homme. Et une fois votre plaisir commun pris, revenez sur cet homme supplémentaire, tout en la caressant demandez lui ce qu’elle en pense si ça lui fait envie ... Invitez là à se confier et confiez vous aussi sur ce désir candauliste que vous aimeriez expérimenter.

mais surtout ne soyez pas impatient ne forcez pas les choses.

Personnellement à ce jour, j’ai toujours choisi mes amants, sans en demander à mon mari si il lui convenait, je n’aime pas choisir un amant spar le biais d’un site de rencontre, j’aurai la sensation de faire le "marché" pour remplir le caddie, la vie quotidienne offre tant d’occasion, pour peut qu’on s’intéresse à l’étincelle que nous venons de déclencher dans le regard du monsieur. après je ne suis pas fermée par un homme que me présenterait mon mari, mais pas pour l’instant ... il sait que j’ai envie d’avoir un amant dominant ... bon avec le confinement c’est pas à l’ordre du jour.

reste plus à en discuter avec votre épouse et ensuite échafauder vos plans à deux.

Flo

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Merci à vous MDESAF33
C’est vrai que nous n’en sommes pas là encore.

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Bonsoir Florence,

Et bien merci pour votre petit mot, Effectivement je fantasme peut être, mais nous sommes très soudé et parlons de tout, aucun tabous beaucoup de sexe et de pratique à deux. je ne sais pas si vous avez lu l’intégralité mais c’est la première fois que je me livre car je sens que l’on passe un cap......

Moi c’est le candaulisme qui me branche mais elle je suis sur qu’un trio avec un autre homme lui plairai. c’est facile à dire... mais c’est sûr. elle adore la double pénétration et de la manière dont on le fait je vois bien qu’elle imagine un autre homme en elle, en plus de moi. Ca ne me dérange pas du tout puisque c’est son plaisir.... elle aimerait certainement un troisième en bouche, à la voir faire avec ses sextoys elle s’abandonne ..... ;-))

Elle doit s’approprier mes envies candaulistes et là et bien le sujet de ma présence ici et ma recherche... comment dire ou faire comprendre sans être direct ou brusquer.
Comme vous, je suis sûr, (25 ans de vie commune sans se tromper mais grosse libido) qu’elle va se régaler. Elle aime le sexe et les situations excitantes....

Nous serons bien acteurs, comme je l’ai évoqué, car nous avons passé tous les caps ensemble de toutes les pratiques. On ne se cache rien et on a travaillé ensemble pour la faire découvrir toutes les pratiques du sexe

Evidemment, le candaulisme serai pour moi une source d’excitation et de renforcer encore plus notre libido pour pourquoi pas refaire ensemble les situations qu’elle a vécue.

Qu"en pensez vous ?

Découverte

Par mdesaf33 le 1er novembre 2020

Tout à fait d’accord Florence

Découverte

Par mdesaf33 le 1er novembre 2020

Pas de vie chacun de son côté. Après 44 ans ensemble je suis toujours aussi amoureuse de mon mari et heureuse de lui être soumise sexuellement.
Il se trouve que mon stage aux USA durait une semaine, et que j’étais donc totalement autonome là bas.
Je n’ai que 2 regrets.
N’avoir connu cet amant que pour les 4 derniers jours,
et avoir mal géré psychologiquement le retour avec mon mari.
Mais c’est de l’histoire ancienne.
Depuis j’ai eu avec mes amants toutes les combinaisons.
J’ai beaucoup aimé les situations où mon mari a accepté d’être soumis-humilié-sodomisé. Ma petite "revanche " même si je savais qu’une fois redevenu mon Maître, la vengeance serait terrible ( mais putain que c’était bon ta vengeance mon chéri. ...

Découverte

Par ALEXETFLO le 1er novembre 2020

Bonjour,

Confinement, mari rivé au sport à la tv et moi je fais un tour sur ce délicieux site "candaulisme.com" pour lire les témoignages.

Fredcandau, c’est bien d’envisager tout ce que vous nous exposez dans cet échange. Mais voilà vous pensez mettez en scène votre épouse, c’est bien bon de fantasmer, nous le faisons tous. Mais pour mettre ces fantasmes dans la réalité, il faut que votre chérie s’approprie aussi vos désirs candaulistes, alors il est essentiel de lui en parlez sans la brusquer, de lui expliquer vos désirs et tout l’intérêt que vous avez pour elle, il faudra du temps pour qu’elle arrive à comprendre ce désir qui vous anime "la voir (ou la savoir) jouir avec un autre homme". Moi, j’y ai mis un an et c’est en très grande partie aux articles mis en ligne sur ce site ainsi que les récits et témoignages des épouses que j’ai petit à petit compris que mon adoré mari ne serait pas entièrement heureux, alors épouser ses désirs candaulistes étaient lui témoigner tout l’amour que j’ai pour lui. Mais aussi j’espérai aussi y trouver mon plaisir. Au final je prends un pied phénoménal avec mes amants, mais cerise sur le gâteau notre couple est plus soudé fusionnel complice et nous nous aimons bien plus fort.

la seule règle incontournable que nous nous sommes imposés c’est la franchise et d’être acteur de ce candaulisme dans notre couple, nourrir la libido du couple de ce candaulisme.

je vous souhaite de belle expérience à venir.

Florence

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Merci MDESAF33,

Pour votre voyage aux Etats-unis, je reconnais votre liberté mais je le vois autrement. Vous étiez loin et lui en France et vos addictions au candaulisme bien établies. Presque une vie chacun de son côté.

Quand je dis des "règles", je ne veux simplement pas que l’invité soit trop pervers et veuille tirer simplement son coup. Justement je ne connais rien en ces amants d’un soir.... Je sais que mon épouse si elle passe le cap, aimera certaines pratiques et d’autres pas pour les premières fois. sauf s’il est convaincant et que l’excitation l’emporte bien sur. Elle devra être en phase en fait et elle voudra croiser mon regard.

Pour le fait que je veuille SON PLAISIR, et bien merci de votre avis de femme, en effet ELLE décidera sur le moment et je la laisserai faire ou les laisserai faire ce qu’ils veulent en ma présence. Peut être Orgueilleux mais comme je l’ai déjà dit je crois tout sera possible du moment qu’elle aime et qu’elle veuille sur le moment présent. elle est très entreprenante et lorsqu’elle est excitée elle me surprends parfois

Effectivement nous choisirons un amant disposé a m’accepter sur place car c’est notre volonté et je pense que l’on peut trouver un homme d’accord pour faire l’amour à une très belle femme même si son mari est présent.... ça ne doit pas manquer..... Si elle passe le cap je serai là les premières fois pour qu’elle se sentent rassurée. c’est certain elle me le demandera.Après ; ; ; pour qu’elle s’amuse et qu’elle est son jardin secret pourquoi pas la laisser seule en bas de l’immeuble et la reprendre une fois terminé.

J’aimerai qu’elle est vos pré-dispositions. mais ça viendra avec le temps elle n’est pas farouche et je pense qu’elle n’ose pas avouer qu’elle a envie aussi.. Le plus dur désormais va être de trouver le bon et lui présenter.

Merci à vous encore, c’est très agréable d’échanger avec une personne qui à le savoir en la matière.
cordialement.

Découverte

Par mdesaf33 le 1er novembre 2020

Oui il n’y a que nous 2 à être confinés :-)) et mon mari qui regarde le GPRIX de F 1.
Ma phrase que vous reprenez, récapitule un peu toutes les situations possibles pour un mari candauliste.
Heureusement qu’ils ne les vivent pas toutes a la fois, les pauvres !!!

Mais si vous me permettez cette critique , je crois que vous vous trompez.
Définir des règles en la matière est souvent utopique dans le feu de l’action .Lors de mon séminaire aux Usa j’avais promis à mon mari des comptes rendus fréquents. Mais ... avec mes coudes et mes genoux presqu’en sang après une heure de levrette énergique sur un couvre lit très rêche, je n’ai rendu compte de rien. Et pourtant j’avais vraiment décidé de l’informer tout le temps .
Une fois que j’avais failli à ma promesse, à quoi bon ...
C’est vrai qu’en 4 jours je lui en ai très peu dit.
J’ai sans doute eu tort, mais clairement dans ce resort de Raleigh, avec ce collègue que je ne reverrai pas car il habitait loin en Belgique , je n’étais plus qu’une chienne en rut.
Alors les règles .........

Et puis une règle c’est par définition contraignant, tout comme les choses que vous voudriez lui demander de faire.
Or vous voulez son plaisir , et elle, elle veut SON plaisir, selon SA conception du moment . SA soupape de liberté.
Donc je crois qu’il est utopique de vouloir trop prévoir.

Echangisme ou candaulisme directement , faites comme vous voulez , mais en candaulisme ne croyez pas que vous pourrez organiser grand chose .

Dernière chose , tous les amants ne sont pas disposés à accepter la présence du mari voyeur, et votre femme se sentirait peut-être plus détendue sans vous au moins la 1ère fois ( ce qui n’était pas mon cas car j’ai toujours aimé mexhiber ou être exhibée , et plus c’est obscène, plus ça m’excite. Mais c’est un autre sujet

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Vous dites :

"Il laisse sa femme à ses amants, quelque fois il n’est même pas voyeur. Il peut être humilié, encagé, exploité comme domestique du couple infidèle.
Il apprécie mais son masochisme intellectuel ne lui donne pas tous les plaisirs."

N’y a t il pas moyen de fixer les règles en candaulisme ? Moi j’aimerai laisser ma femme à un amant de son choix, voir même un collègue de travail sur qui elle a flashé et être voyeur des actes et même auparavant lui demander des choses à faire que j’aimerai voir.
Merci à vous.
Décidément, peu de monde ici....à par vous.

Découverte

Par mdesaf33 le 1er novembre 2020

Ce n’est pas que nous maîtrisons plus ou mieux que les autres, simplement dans le tour de manège de la vie, nous avons "un tour d’avance " puisque nous avons 15 ans de plus que vous.
J’aime beaucoup cette expression du tour d’avance. Elle me vient d’un professeur de français génial Monsieur Blanc, le même genre de prof que celui du club des poètes disparus.

Sinon pour revenir à votre question, le candaulisme est asymétrique. Le mari jouit de sa situation, mais il faut reconnaître qu’il est un peu "perdant"
Il laisse sa femme à ses amants, quelque fois il n’est même pas voyeur. Il peut être humilié, encagé, exploité comme domestique du couple infidèle.
Il apprécie mais son masochisme intellectuel ne lui donne pas tous les plaisirs.

Commencez donc par lechangisme.
Les plaisirs sont symétriques et équitables.
Ensuite vous ferez comme vous voudrez, mais au moins vous aurez tout testé.

Et puis, j’y reviens, avec des amants, votre femme n’aura que des plaisirs heteros. En echangisme elle aura des opportunités de découvrir les femmes.

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Bonjour MDESAF33,
C’est un réel plaisir de vous lire, merci de votre attention et du temps passé à m’éclairer, en 3 message j’ai déjà appris beaucoup.

Pour le penchant Bi, évidemment c’est une femme mariée et je ne peux le savoir vraiment. En vous lisant je me doute que bien amené ç’est faisable et elle peut valider, goûter et apprécier. pourquoi pas. Je ne cache pas que la voir faire avec une autre femme me plairait ( comme beaucoup d’hommes) et si elle y trouves du plaisir et qu’elle le donne également comme elle me le donne autant, ... que la belle dulcinée choisie en profites. Toujours partante pour essayer les choses nouvelles ( je répète, pour le moment que dans le couple), si elle éprouve de la douceur de la confiance et de la sensualité je le sais par avance, elle se laissera faire et participera.

Lorsque je lis vos ébats avec Jacques, c’est exactement ce que je veux qu’elle vive, elle a des positions préférées avec moi et çà ne me dérangerai pas qu’elle les partagent car si je suis présent je saurai à cet instant qu’elle kiffe. Elle est active et comme vous ( je me permets) aime les rapports torrides. L’excitation d’un homme inconnu et le contact des corps nouveau comme une première fois l’excitera à son comble.. et qui sait avec l’expérience du candidat, elle et moi apprendront certainement d’autres choses.

Pour l’échange avec l’autre femme, je dis que je ne sais pas si elle accepterai car je ne l’ai pas évoqué... elle aime que je prenne du plaisir et nul doute qu’elle serait heureuse aussi de voir, sentir ou constater que je peux satisfaire une autre jusqu’à l’orgasme dans ses positions préférées.

Je vais travailler cette piste.
2 questions :
Pensez vous que je dois la/ nous diriger vers l’échangisme ou candaulisme ( moi j’aimerai vraiment la voir se faire prendre par un autre ) ?
Comment Puis-je faire sur ce site pour avoir plus de conseils et avis ?
je trouve que le FORUM ne bouge pas beaucoup ou alors je m’y prends mal.

Merci MDESAF33 pour votre soutien, je constate que pour vous deux c’est vraiment maîtrisé et je me dis que tout est vraiment possible, c’est génial !!!! Profitez !!!

Découverte

Par mdesaf33 le 1er novembre 2020

FREDCANDAU, tu dis qu’elle n’a pas de penchant bi. Permet moi de te raconter mon histoire.
Je n’ai evidemment pas la pretention de faire de mon cas une generalité, mais j’ai eu la chance d’etre initiee au saphisme par une femme tres subtile lors d’une soiree echangiste privée.
Nous nous sommes retrouvés à 2 couples dans une chambre, pendant que les 2 autres couples étaient au salon.
Jacques, le mari de Marie a commencé à me faire l’amour en missionnaire (c’est la position où je me lache le plus facilement pour jouir avec un inconnu).
Il "tenait" très longtemps, et notre accouplement était très tendre, tres langoureux. J’étais tout simplement bien.
A cet instant je ne cherchais pas l’extreme intensité pour aller à l’orgasme, mais plutot le calme et la concentration sur cette queue qui allait et venait dans ma chatte.

Mon mari et Marie, la femme de cet amant me regardaient avec tendresse, et je n’ai vu aucun inconvenient à ce que Marie releve tendrement ma frange, puis caresse doucement mon front.
Pourquoi aurais-je réagi différemment quand elle a passé sa main sur ma joue ?
Quand elle a déposé de chastes baisers sur cette même joue ?
Sauf que, bien sur, ses baisers se sont lentement approchés de la commissure de mes levres…
Pourquoi me serais-je rebellée quand elle a posé ses levres sur les miennes, sans rien tenter d’autre !!

J’étais bien. Son mari (Jacques) gardait son rythme lent dans ma chatte détrempée. Il ne me faisait pas "perdre la tete" mais j’étais tellement bien …Dans une sorte de coton.

Ces deux coquins savaient y faire ( ils nous ont avoué que leur numéro pour initier une femme a la bisexualité était bien rodé)
En restant modérés ( Jacques dans ses coups de reins, Marie dans son simple butinage de mes levres) calmaient toute velleité de "revolte" de ma part.

Et je dois bien avouer que c’est moi qui ensuite ai pris la bouche de marie, moi qui ai glissé mes doigts dans son sexe, moi qui ai griffé le dos de jacques en lui hurlant de me bourrer comme une chienne.
En quelques minutes je n’étais plus une hétéro échangiste, je n’étais pas simplement devenu une petite lesbienne à la Bilitis, non ils m’avaient revelée ma bisexualité, sans tabou.

Je dois préciser que je ne suis pas devenue bisexuelle pour exciter les mecs.
Je suis vraiment devenue lesbienne, et j’aime vraiment les femmes.
Et je suis restée hétéro, faut pas déconner !!!

FREDCANDAU, tu ecris aussi "je ne sais pas si elle aimerait me voir avec une autre"

Ce faisant, j’ai appris à (tres) bien connaitre les femmes. Et donc à ne pas craindre leur concurrence.
D’ailleurs souvent, je fais aussi l’amour avec les maitresses de mon mari.
( Après, pas le meme jour pour ne pas polluer leur intimité … )

Comme mon mari l’avait écrit précedemment, nous aimons jouer tous les roles dans les jeux candaulistes, et bien que ce soit plus rare, je suis une femme candauliste, au sens ou moi aussi j aime savoir mon mari avec une autre femme, j’aime cette pointe de jalousie, j’aime qu’il refuse de tout me raconter, etc etc

FREDCANDAU, cherche le bon couple, ou du moins la femme qui sait.
TOUTES les femmes sont bisexuelles en puissance. Je pense que j’ai converti plus d’une quinzaine d’amies.
Une seule fois une femme a rejetée toute idée de bisexualité, et c’est à cause de ma maladresse ce jour là. Je m’en veux un peu car je l’ai sans doute privée d’une belle source d’épanouissement. Mais toutes les autres, dont certaines sont toujours mes amantes, me prouvent régulièrement leur ….. reconnaissance.

Bonne chance FREDCANDAU

Découverte

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Bonjour ZEUS,
Merci de votre intérêt, je ne me suis pas exprimer encore mais concernant les petits défis pour passer un cap ou avancer vers quelque chose de plus excitant j’avoue que nous ne sommes pas en reste avec mon épouse.

Elle était très pudique et soft au départ ( 25 ans de vie commune) nous sommes sportifs et elle a un corps de rêve qu’elle entretien et elle aime se faire plaisir avec de très beaux ensembles de lingerie au quotidien
Cote sexe elle n’a peur de rien et dans notre couple elle pratique régulièrement avec moi, plusieurs sexe toys à la fois et toujours un grand plaisir pour la double avec moi derrirere et un gode réaliste et adore sucer dans le même temps un autre gode réaliste c’est son plaisir parfait Elle me dit très souvent qu’elle aime être remplie et qu’elle aime sucer ( gorge profonde et abandon total sur le sexe toy quand elle est prise en levrette) et adore la pluralité avec minimum un sex toy.

Je pense que je pourrai lui proposer des jeux avec un autre partenaire ( je ne pense pas qu’une femme l’intéresse pour le moment ( pas de penchant bi et je ne sais pas si elle aimerait me voir avec une autre ) quoi qu’il en soit comme elle aime plaire et aime la double pénétration ( son kiffe) voire triple, j’aimerai faire un pas
J’adore la voir sucer ce gode qui est son préféré et l’idée de la voir faire avec un autre ne me dérangerai pas avec utilisation de sex tous aussi si elle le souhaite et si ca ne dérange pas son partenaire.
je pense qu’elle aimerai cette adultère autorisé et surtout un autre vrai sexe car seuls les godes réalistes l’intéressé vraiment .

Mais le plus dur est de savoir si elle aimerait je ne sais pas comment m’y prendre pour lui proposer. Pour les pratiques c’est évident qu’elle serait partante, moi j’aimerai la voir se faire plaisir avec un autre et être présent là rassurerai elle est très fidèle.

Merci à tous pour votre intérêt. Je suis aussi preneur d’avis de partenaire candauloste qui on satisfait ce genre de situation même qu’une seule fois.

Découverte

Par zeus le 1er novembre 2020

Vous n’êtes pas novices parce qu’ils n’existent pas d’experts, ni de niveaux à passer pour gagner le jeux, vous êtes seulement magnifique et hyper humains.
Pour savoir si tu es réellement prêt pour le candaulisme, essai de commencer petit à petit, avec des petits défis avec un plan de route en plusieurs étapes. ça sera comme prendre le métro et passer par ses multiples stations, Et tout au long des railles qui séparent l’idée à la concrétisation ou destination. jouer les passagers, ensemble, sans tickets, avec le risque d’être surpris ou attraper par un quelconque contrôleur, ou tout bêtement, vos humeurs et envies. Merci pour ce témoignage.

Découverte

Par Fredcandau le 31 octobre 2020

Bonsoir MDESAF33 ?

Merci de m’avoir répondu, j’ai déjà un premier éclairage. Désolé d’être débutant et de vouloir progresser. je ne voulais pas vous blesser.
Le but est réellement d’avancer dans ses pratiques mais je ne veux pas franchir les paliers trop rapidement.
Merci d’avoir remis " le tiercé" dans le bon ordre.
Bon week end, même confinés.

Découverte

Par mdesaf33 le 31 octobre 2020

Raffinement : je ne respecte absolument pas le cahier des charges de votre publication !!
Ne m’en veuillez pas, mais ce re confinement me stresse un peu.
Désolé d’avoir "pollué" votre post.

Découverte

Par mdesaf33 le 31 octobre 2020

Vous avez le tiercé mais dans le désordre.

Commencez donc par le cote à cotisme en club ; vous vous exhibez plus ou moins, vous vous laissez toucher par vos voisins plus ou moins,

Si c’est ok, vous vous laisserez embrasser, sucer, penetrer par vos voisins de club plus ou moins, vous serez donc libertins

Et quand vous aurez vu votre epouse s’accoupler avec un homme, vous n’aurez qu’une envie : recommencer plus ou moins ; vous serez devenus candaulistes.

Après il y a le quinté (et plus ou moins :-)) et plus encore si affinités ....

Un peu de détente dans ce confinement de brutes