Candauliste en apprentissage...

Par az59210 le 7 novembre 2019 2
Dans Questions et conseils candaulistes

J’ai découvert que j’étais candauliste quand j’ai constaté que j’étais excité de voir mon épouse susciter le désir chez les autres hommes.
Après avoir beaucoup lu de témoignages, j’ai compris qu’il fallait prendre son temps, y aller en douceur et ne surtout pas brusquer son épouse.
La mienne est de nature très discrète sur le sujet du sexe, et je ne désespère pas de franchir le cap du candaulisme avec elle, tôt ou tard.
Je lui parle principalement (mais pas à chaque fois) pendant nos câlins, et je sens qu’elle mouille plus que d’habitude (par exemple en lui disant de se lâcher, de ne pas se retenir de jouïr,...).
La dernière fois, je caressais son clitoris avec notre sextoy (un cockring vibrant), pendant qu’elle me branlait : elle a commencé à gémir, respirer plus fort et remuer le bas ventre, j’ai instinctivement glissé le sextoy à l’entrée de son vagin.
Et à ma grande surprise, j’ai pu l’insérer et faire des mouvements de va-et-vient, jusqu’à ce qu’elle jouïsse !
J’étais tellement surpris (car toute tentative d’insertion de gode s’était révélée infructueuse...) et excité, que j’ai éjaculé sur ses doigts.
Voulant continuer sur cette voie, je suis tout de même un peu à court d’idées concernant les formules à utiliser pour l’exciter sans la bousculer, car pour moi chaque mot compte.
Je serai ravi d’avoir des conseils de candaulistes qui sont dans ma situation (ou qui étaient dans ma situation avant de franchir le cap) pour savoir quoi lui dire pendant nos câlins.
Merci de votre aide.

2 commentaires

Candauliste en apprentissage...

Par quidam le 13 novembre 2019

Bonjour,

Le dialogue et les jeux sont primordiaux dans un couple, on ne peut faire basculer, me semble-t-il, une femme vers une chose qui la rebute. Donc, déjà bien connaître sa partenaire est important et c’est surtout par le jeu et le dialogue qu’on apprend à connaître l’autre.
Maintenant, il n’est pas toujours évident de dire clairement son envie candauliste, une femme peut penser qu’il s’agit, non pas d’un geste d’amour, mais de l’inverse, que son homme n’est plus « attirée » par elle…
Il n’est pas non plus évident de savoir si elle a envie de vivre ce style de « jeu ».
Voici une petite astuce qui peut donner une piste sur ce point.
Le jeu, est un mode d’apprentissage et de connaissance de soi et de l’autre, vieux comme le monde et ne se limite pas à la seule race humaine…
Le couple, doit bien entendu, avoir une réelle complicité intime, sinon, ce n’est, à mon avis, même pas la peine d’envisager pouvoir réaliser votre fantasme…
Il suffit, lors d’un « moment câlin » où vous n’êtes que tous les deux et certains de ne pas être déranger, lui proposer de lui bander les yeux avant de lui faire l’amour.
Répéter ce jeu plusieurs fois, et cela, dès les préliminaires, les premières caresses… l’idéal est de l’amener à faire en sorte qu’elle accepte aussi d’être attachée… (mais cela n’est pas obligatoire.)
Vous lui dites que cela vous plaît beaucoup et essayer de voir si cela l’excite tout autant que vous…
Ce jeu, sans qu’il ne devienne obsessionnel, devra être pratiqué plusieurs fois.
Puis, un jour, vous lui bandez les yeux (et l’attachez si elle accepte cela) vous commencez vos caresses, puis vous vous éloignez en lui disant d’attendre, que vous revenez bientôt…
Peu après, vous revenez en marchant sur la pointe des pieds, comme si vous ne vouliez pas faire de bruit et chuchoté comme si vous parliez avec une autre personne, mais cela de manière inaudible pour elle, elle doit simplement prendre conscience de votre intention d’être discret et pas entendu…
Là, sans dire un mot, vous commencer à toucher son corps de manière un peu « timide » et « maladroit »… Comme si vous n’osiez pas ou attendiez une approbation,… Essayez de modifier votre caresse par rapport à d’habitudes…
Vous restez silencieux et ne cherchez pas à l’embrasser,… La caresse doit doucement se diriger vers l’entrecuisse, cela afin de vérifier l’état d’excitation de votre épouse… De voir si elle est fortement humide ou non…
si elle vous parle ou vous pose des questions, restez silencieux, si vous devez ou voulez répondre, alors éloignez-vous un peu, et ne l’a touché plus pendant que vous parlez… Vos mots doivent rester à la fois ambigu et rassurant.
Le fait qu’elle soit attachée à deux avantages, le premier, elle ne peut pas enlever le bandeau et donc vérifier que vous êtes seul et le second, lui donner, à elle, l’alibi qu’elle ne pouvait refuser la caresse car attachée.
Si lors de cette approche, il se braque ou se refuse soit par sa posture, soit par ses mots, vous lui enlevez le bandeau et l’embrassez et vous lui demandez gentiment pourquoi cette attitude ? En fonction de sa réponse, vous adaptez ensuite votre manière d’agir, mais il y a fort à craindre sur le fait qu’elle n’ait simplement pas envie de devenir l’épouse d’un mari candauliste ;
si elle se laisse faire, ou si elle interroge sans pour autant fuit, quand vous estimez que le jeu a assez durée, vous lui enlevez le bandeau pour la rassurer…
Vous lui dites que vous vouliez lui faire croire que vous n’étiez pas seul pour la taquiner un peu, pimenter le jeu… Vous lui demandez comment elle a vécu cet instant, si cela lui a plu…
Vous lui demandez si elle a cru que vous n’étiez pas seul, si elle répond oui, vous lui demandez ce qu’elle en pensait, si elle répond non, vous lui demandez si elle était certaine à 100 %...
Si elle n’a pas bien pris le jeu, vous le saurez rapidement, et dans ce cas, vous vous excuserez en lui disant que vous vouliez simplement la taquiner, mettre un peu de piment, mais que ce n’est qu’un simple jeu…
Si elle a joué le jeu sans se braquer, ce sera une bonne entrée en matière pour lui dire que ce jeu peut être plaisant pour les deux… que vous l’avez trouvé belle et que cela vous a exciter de la voir, elle, aussi excitée par la situation…
Si elle vous dit que cela est ridicule, demandez-lui pourquoi,… Cela sera le début d’une discussion…
Voilà une manière de savoir si votre épouse peut être tentée et un moyen aussi de lui faire découvrir ce que vous souhaitez et lui montrer que pour elle aussi cela serait plaisant… Et tout cela sans la forcer à rien et sans la mettre devant le fait accompli… Car, pour ce jeu, vous ne serez qu’à deux… Aucun complice ne sera présent…
Si elle ne semble pas fermée à rejouer (en simulation) à ce jeu, il sera alors temps d’aborder le sujet pour lui suggérer de la faire avec un complice… Mais ne jamais le faire sans avoir eu avant l’accord pour franchir cette étape.

Candauliste en apprentissage...

Par jack1950 le 11 novembre 2019

Bonjour, Tous ce que nous pouvons dire est de lui parler et de lui reparler de tes désirs de la voir avec un autre homme mais aussi et surtout de la rassurer sur ton amour pour elle. Une femme a toujuours besoin d’être rassurée par son mari. Mais dis lui aussi que ne l’aimerais encore bien davantage si elle prenait un amant, tout en te disant la vérité.
Bonne chance a vous deux..
Nicole