Avec vous et en direct, le début du début du commencement

Par amoureuxdemafemme le 5 novembre 2019 1
Dans Questions et conseils candaulistes

Bonjour à tous, certains diront peut-être que je suis long à la détente... Mais combien d’entre nous n’y sont ils jamais arrivé à se lâcher, à oser laisser exister leur fantasme, quel qu’ils soient, dans leur couple ?

Quand je dis "laisser exister ses fantasmes dans son couple" cela ne signifie pas qu’on va les mettre à exécution, en jouir égoïstement parce qu’on a réussi à trouver la femelle suffisamment chaude pour leur donner vie et qu’on pourrait peut-être ensuite être tenter d’en changer... de femelle ! Non, moi je vous parle d’un véritable Amour, d’une relation qui commence comme un conte de fée et qui dure le temps d’une vie, fait de concession, de partage, de joie, de peine, de respect et... de communication. Cette relation c’est la mienne, la notre. J’avais à peine 18 ans lorsqu’on s’est croisé, et elle, plus ado que femme, vierge d’une virginité indécente comme on n’en fait plus, à cause de la rigueur de son éducation, de son intelligence et de son application à vouloir être une femme parfaite. A l’époque, j’ai donc eu le privilège de confronter le corps de la désirable petite bourgeoise coincée aux mensurations de mannequin, avec ma virilité d’homme, certes puceau et longtemps inexpérimenté mais si fougueux. Mes besoins masculins de sexe se sont mélangés à ses appréhensions de femmes, à son indicible pudeur, à sa peur de passer pour une fille facile, pour nous permettre d’apprendre ensemble à faire l’amour. Cela nous a permis comme elle le voulait tant, de devenir mère, de choyer, de materner avec instinct, toujours avec la perfection qui la caractérise.
Mais que le temps passe vite, les enfants devenus grands, on va bientôt ressembler à un vieux couple... Elle semble heureuse dans sa vie puisque tout lui sourit, que le sexe n’a jamais fait parti de ses priorités, ne lui a jamais apporté le plaisir que j’aurai tant aimé lui donner. Alors, après tout juste 30 années d’amour, de partage et d’une frustration incommensurable, j’ai pris mon courage à deux mains, me suis fait aidé par un homme expérimenté de ce site qui se reconnaîtra peut-être, coaché en cachette par lui, nous avons enfin appris à baiser. Mais pas comme on s’attend à ce qu’un mari face l’amour à sa femme, non, plutôt comme une femme à besoin de se faire prendre lorsqu’elle prend conscience de l’existence de son corps de femme et que l’abondance du jus sucré qui inonde sa vulve de femelle à cet instant l’oblige à assouvir un besoin primaire, une dose de sexe pouvant parfois devenir quotidienne. Ce sont bien des bruits et des orgasmes animaux que nous avons découverts au travers du plaisir de sentir son ventre se remplir des jets saccadés et incontrôlables de mon sperme, de la semence du mâle qui aujourd’hui encore la désire plus que n’importe qu’elle autre femme...
D’après ma maigre expérience, il faut donc plus d’un quart de siècle pour pouvoir obtenir d’une femme ce que notre nature masculine aimerait pouvoir posséder en quelques heures ou jours pour les plus patients. Maintenant que j’ai sa confiance, que je suis capable de communiquer autrement qu’avant, la prochaine étape sera de lui parler de mes fantasmes, de ce qu’ils étaient avant même notre rencontre et de ce qu’ils sont devenus à force de vivre à ses côtés. Je dois aussi la reprendre en main (car sa nature de petite bourgeoise coincée ne la quittera jamais) pour que jamais elle n’oublie que je veux qu’elle puisse s’épanouir et jouir autant que son corps va maintenant le lui réclamer.
De l’ado à la petite bourgeoise coincée, je l’ai accompagnée pour son sourire, de la petite bourgeoise coincée, j’en ai fait une mère pour son plaisir, de cette femme parfaite j’en ferai une femelle respectable pour qu’elle s’épanouisse et que fusionne notre nature animal.

J’aimerai trouver un confident, un accompagnateur de notre évolution, pour une relation à distance. Il me guidera et me conseillera chaque fois que je ferai face à un blocage ou une difficulté de sa part ou de la mienne. Votre expérience des femmes et surtout votre respect de leurs difficultés à faire confiance et se lâcher seront primordiales. Ne comptez pas sur une rencontre, au vu des récits de ce site, du rythme qui est le notre et si toutefois cela devait se concrétiser... Cela ne pourra pas se produire avant au moins une décennie !

1 commentaire

Avec vous et en direct, le début du début du commencement

Par jack1950 le 11 novembre 2019

On peux se parler sans problèmes
Jacques et Nicole