Entraide

Par ansiii le 9 août 2018 7
Dans Questions et conseils candaulistes

Voilà, il y a quelques temps, nous avions, ma femme et moi, essuyé un sérieux revers dans une tentative avortée de vivre l’expérience candauliste.

Cela avait engendré chez nous souffrance et frustration, provoquant des tensions au sein de notre couple pourtant si uni. Si aujourd’hui les choses vont beaucoup mieux, le malaise s’évacuant peu à peu, il y eut des heures compliquées, des questionnements torturants.

Eh bien dans cette période de perturbation, j’ai trouvé une vraie source de réconfort à travers ce site. Tout d’abord, via le sujet que j’avais ouvert sur être ou ne pas être présent et où nombre de contributions m’ont aidé à voir d’autres points de vue sur la question et faire évoluer le mien.

Mais aussi à travers les échanges privés que j’ai eu avec certaines personnes bienveillantes qui fréquentent le site (désolé pour ceux et celles que j’ai assommé de mes e-mails kilométriques... ils se reconnaitront ^^).

Il y a également tout le travail rédactionnel du site, avec en particulier un article écrit par Candaule où il est question des tours que peut nous jouer notre égo. Cet article m’a d’ailleurs amené à le contacter directement, donnant lieu à un échange de plusieurs heures qui a été source d’un grand réconfort à travers sa capacité d’écoute et d’empathie.

Si le candaulisme peut être quelque chose de magnifique et d’enrichissant, il peut aussi être source d’inquiétudes, d’angoisses, de remises en question et de plein d’autres choses qui peuvent nous apporter bien des tourments en faisant remonter du plus profond de soi nos peurs les plus étouffées et en nous confrontant à nous-même. Et dans ces heures, il est bon de savoir que l’on peut compter sur une communauté qui aussi a pu passer par des travers et vivre aujourd’hui très bien cette aventure.

Le candaulisme, tel qu’il est vécu par un certain nombre de personnes sur ce site, se rapproche plus d’une démarche humaniste qui, à mon sens, est l’essence de cette pratique (même si au début ça ne m’a pas forcément sauté aux yeux… ^^).
Alors merci à chacun et à chacune d’entre vous et particulièrement à Candaule qui n’hésite pas à donner de son temps lorsque l’on vient frapper à sa porte.

Avec mes pensées amicales.

7 commentaires

Entraide

Par ansiii le 11 août 2018

Merci pour ton témoignage Patrick.
J’avais suivi avec intérêt ta situation, m’étant retrouvé dans une situation approchante, mais n’ayant pas pu accéder à la demande qui émanait du complice avec l’acceptation de ma femme.
C’était notre première fois et tout changeait au dernier moment.
J’ai paniqué.
Depuis, l’idée que ma femme soit seule, si la demande émane d’elle, a fait son chemin. J’ai beaucoup appris et compris de choses en lisant les messages des uns et des autres et en échangeant avec certaines personnes.
C’est un cheminement qui n’est pas simple, mais quand il a pour base l’amour et la compréhension de l’autre, tout devient possible.

Entraide

Par Patrick L le 10 août 2018

Une bien belle réflexion sur le candaulisme et particulièrement sur les inquiétudes multiples les angoisses fréquentes et souvent renouvelées.
Quand on commence une telle aventure on ne sais pas ou cela va vous mener, chaque rencontre générant des angoisses et des inquiétudes différentes.
La dernière aventure de mon épouse (une nuit entière avec son jeune amant et...loin de moi) si elle a provoqué chez moi beaucoup d’interrogations et de tourments nous a permis a tous les deux de franchir un cap important dans cette relation "bizarre" à trois.
Mon épouse a été longue à me parler de cette nuit mais avant hier elle l’a fait me donnant enfin tous les détails de cette très longue nuit.
J’ai alors été surpris par ma réaction ayant refusé longtemps de la laisser seule avec un amant , cette aventure modifie mon jugement et je crois être prêt à lui accorder d’autres nuits car je crois que son plaisir a été énorme.
Chaque étape amène des modifications dans la relation du couple si la confiance est toujours là.
Vers quoi cela nous mène personne ne peut le dire et ce sera toujours source d’angoisses et d’inquiétudes.
Il est vrai aussi que de lire l’’expérience des autres et réconfortante et peut être de bon conseil d’où l’intérêt de ce site a qui on confie nos angoisses mais aussi nos joies comme on le ferait avec un ami...ce qui n’est pas possible dans la réalité car je n’ai pas dans mon entourage une seule personne qui pourrait comprendre cette démarche.
Quand on a ouvert la boite de pandore.......!

Entraide

Par ansiii le 10 août 2018

Un regard positif, peut-être, mais un regard extérieur, avec des points de vue différents du nôtre. Et cela est important car, parfois, nous sommes tellement absorbés par la situation, nous manquons tellement de recul et d’objectivité que nous nous heurtons à un mur, celui de l’incompréhension, de la mésentente et de plein d’autres sentiments et ressentis qui nous emmènent aux antipodes de ce que l’un et l’autre recherche. Nous nous figeons dans des attitudes et modes de pensées qui nous entravent et c’est par ce regard extérieur qui nous avons une porte de sortie... pour peu que nous soyons ouvert.

Entraide

Par Lefou le 9 août 2018

La communauté nous apporte surtout un regard positif sur ce que nous avons fait et nous permet de revivre des émotions passées lorsque tout les ingrédients ne sont pas réunis avec notre compagne au présent. Le première fois pour elle, comme un déclic salvateur, demande patience et persévérance !

Entraide

Par ansiii le 9 août 2018

@Claude : merci Claude. La boîte de Pandore... Combien de fois me suis-je fait cette comparaison...
Mais tout au fond de cette boîte, qui était en réalité une jarre, il y était resté une chose : l’espérance. Et je crois que c’est cette espérance qui me permet de continuer, d’essayer de réparer, de panser les blessures (les miennes, certes, mais aussi celles de ma femme que j’aime tellement) et d’essayer de regarder les choses en face (même si parfois ça fait mal). Car au final, le candaulisme s’avère être - au moins pour moi - une sorte d’école, une forge dont on ressort tel le métal débarrassé de ses impuretés... si tant est qu’on arrive à surmonter nos propres limitations.

@Candaule : damned, tu as oublié un "i" ;-P
Bon, je crois que tu es prêt pour ouvrir un cabinet de coaching en candaulisme... :-)))
Encore merci à toi.

Entraide

Par Candaule le 9 août 2018

Mon très cher ANSII,
Je suis vraiment heureux d’avoir échanger avec toi. Je crois que vous avez compris avec ton épouse déjà bien des choses. Le candaulisme n’est pas en effet qu’une histoire de sexe !

Alors si comme ANSII que j’aime beaucoup et qui est maintenant un amis, vous avez besoin d’y voir un peu plus clair. Si vous avez besoin d’une écoute active et de conseils, surtout n’hésitez pas à me contacter.
Je n’aime pas laisser les gens seuls avec leurs souffrances. Si mon expérience et mes compétences peuvent vous aider, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse suivante : candaule@candaulisme.com
Au plaisir de vous lire

Entraide

Par claude345 le 9 août 2018

J’avais beaucoup apprécié votre intervention du 17/7 dernier que j’avais commentée pour en relever la subtilité d’analyse et la profonde humanité. Vous posiez un problème de fond bien difficile pour lequel il n’y a pas de réponse toute faite : question de l’ego, de la jalousie et surtout de la liberté de l’autre qu’il faut assumer quand on a ouvert la boîte de Pandore. Rien de simple et si vous avez pu trouver réconfort ici, vous -même réconfortez en bousculant les faux semblants et la vision si réductrice et désolante d’une pornographie conjugale où la femme n’est que l’objet du bon plaisir des autres et à l’occasion du sien. Rien n’est facile dans cette existence et que certains aient le courage de le dire quand tant d’autres plastronnent est, de mon point de vue, très réconfortant. Merci à vous.
Amicalement.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple