Petit à petit 9

Par pc31234 le 4 mars 2018
Dans Fantasmes candaulistes

Murielle s’était inscrite avec une copine dans un club de remise en forme, plusieurs fois par semaine elle allait faire de la gym sous les conseils d’un coach jeune et beau mec. Régulièrement il se servait de Murielle pour montrer aux autres les meilleures positions pour se parfaire et elle n’était pas insensible à ces rapprochements. Après une séance
E, elle s’attardait grand les vestiaires lorsqu’elle le vit arriver, elle venait de se rhabiller après sa douche et était assise en train de se rechausser, il s’approcha d’elle lui tendit la main et l’attira vers lui en l’embrassant, Comme il se frottait à elle, elle sentit son sexe très dur tendu sous le survêtement et le caressa. Devant le risque de voir arriver le groupe suivant, ils durent en rester là. Peu après son retour à la maison, il lui téléphonait,ayant eu ses coordonnées dans son fichier pour lui proposer de la voir le lendemain, jour de son repos. Elle lui proposa de venir à la maison en début d’après-midi. A l’heure dite, il sonnait chez nous, Murielle le fit entrer et ne sachant comment commencer lui proposa un café, c’est lui qui fit le premier geste en se tournant vers elle en l’embrassant, elle le prit par la main pour l’amener dans la chambre d’amis où ils s’étendirent sur le lit, rapidement, elle se retrouva nue et lui en boxer. Il l’a fit se remettre debout, l’embrassa et doucement lui fit comprendre de se mettre à genoux, ce qu’elle fit aussitôt. Au niveau du boxer, elle caressa la bosse, descendit le boxer et fit apparaître le gland qu’elle prit en bouche,l’enveloppant de sa langue, elle baisa le boxer sous les couilles et les pris en main, les soupesant tout en suçant la verge sur toute la longueur, elle lui fit une pipe magistrale tout en finissant d’enlever le boxer. Elle le tira jusqu’au lit et l’attendit, cuisses ouvertes , il se plaça au milieu et sa bouche vint en contact direct avec la fente qu’il lécha, alternant les coups de langue sur le clito et sur la fente jusqu’au début de la rosette où pour une fois elle la laissa libre d’accès, il remontait vers le clito pour l’aspirer, redescendait la langue entre les petites lèvres et revenait titiller l’oeillet. Murielle toujours pas très fan de sodomie, malgré le plaisir qu’elle ressentait préféra l’attirer vers elle pour le positionner en position. Il lui remonta les jambes et s’enfonça directement jusqu’au contact de leurs touffes de poils. Il la lima, la retourna pour la prendre en levrette reprit le coït avant de revenir en 69. Leur accouplement dura longtemps, ils durent ensuite se rhabiller car les enfants allaient revenir de l’école. Chaque fois que son jour de repos coïncidait avec un jour où je n’etais pas là, il la retrouvait pour une baise endiablée et lors de nos retrouvailles, on profitait ses récits pour faire l’amour comme des malades....

Soyez le premier à commenter cette contribution

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple