petit à petit 5

Par pc31234 le 1er mars 2018
Dans Fantasmes candaulistes

je lui disais souvent, avant, pendant ou après l’amour que si elle en avait envie, elle pouvait aller voir ailleurs, la seule clause étant que je ne passe pas pour le dernier des cocus aux yeux de ses partenaires. elle ne répondait pas mais était plus excitée que d’habitude.
un peu plus d’un an après notre mariage, nous faisions le repas du réveillon chez nous avant d’aller danser dans notre boîte habituelle. a un moment, nous étions avec Murielle et un ami dans la cuisine et je disais que nous n’étions pas jaloux tous les deux, mon copain semblait douter et comme une amie venait d’arriver dans la cuisine, je l’ai attrapée et lui ai roulé un patin, voyant ça, Murielle se tourna vers le copain pour lui faire la même chose.
vers 2 h du matin, nous partîmes dans la boîte où une table nous était réservée. Murielle partit danser aussitôt et lorsqu’une série de slow débuta, son voisin de danse l’invita. Je les regardais de loin et vis que rapidement il la serrait très près, Murielle ayant ses bras autour de son cou puis il me sembla que leurs lèvres se rapprochaient et effectivement, ils s’embrassaient fougueusement. Avant la fin de la série de slow, je les vis quitter la piste et se diriger vers la sortie d’où ils revinrent au bout de 3/4 d’heure. A son retour, elle vint vers moi, m’embrassa , me dit qu’elle m’aimait et qu’elle me racontera une fois chez nous. La fin de la soirée me parut longue tant j’avais hâte qu’elle me raconte.
Une fois au lit, on a baisé comme des fous et ensuite, blottie dans mes bras elle me raconta :
le temps était très clément pour une nuit du nouvel an,, bras dessous, bras dessus, ils s’éloignèrent des lumières et il s’appuya contre un arbre loin des regards l’a prise dans ses bras et l’embrassa., lui caressa la poitrine à travers la robe car à moins de la déshabiller complètement, il ne pouvait la mettre à nue. Murielle avait une robe longue fendue sur un côté jusqu’à la lisière de ses dim up, il y passa une main et la posa sur la fine culotte où il commença à caresser la fente au travers du tissu.puis par dessous. il la descendit et elle dut se cramponner à son cou pour qu’il puisse l’enlever entièrement ( elle est rentrée les fesses à l’air car la culotte est restée dans la veste de son "copain") ; Elle pliait un peu les jambes pour qu’il puisse la doigter, caressant le clito , les grandes puis les petites lèvres. Elle commença à lui caresser le sexe qui était à l’étroit et après lui avoir baisser le pantalon et le slip au niveau des genoux, elle le repris en main, l’orienta pour venir se branler le clito avec le gland. Comme elle mouillait beaucoup , d’un coup de rein, il l’enfila jusqu’à la garde et ils coïtèrent debout contre l’arbre.
Après son récit, je lui ai refait l’amour.
Avant de se séparer, il lui avait donner son téléphone et ils purent se revoir quelques fois.

Soyez le premier à commenter cette contribution

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple