Petit à petit 14

Par pc31234 le 9 mars 2018 1
Dans Fantasmes candaulistes

Je devais rentrer un dimanche matin après un déplacement de plusieurs jours, le samedi, Murielle est sorti avec une copine dans une boîte de nuit. Plusieurs hommes ont essayé de la draguer tout au long de la nuit. Elle a discuté longtemps avec l’un d’eux d’une quarantaine d’années et avant qu’il parte, il lui donna son numéro de téléphone, insistant pour qu’elle le rappelle le lendemain midi. En fin de nuit, un jeune de 18 ans plein de culot la baratina, elle avait alors dans les 35 ans et en général n’était pas "portée" sur les petits jeunes. Étant sans moyen de transport, il lui demanda de le ramener chez ses parents. En voiture, il continua le baratin, osa lui poser une main sur la cuisse que Murielle laissa faire. Il lui indiqua une petite rue en impasse et Murielle gara la voiture dans un coin très discret. Aussitôt, il s’enhardit et se tourna vers elle , l’enlaça et l’embrassa dans un baiser fougueux.sa veste étant entrouverte,il pût caresser la poitrine a travers le corsage, le déboutonna ,dégrafa le soutirer s’empara des deux seins qu’il caressa et Téta. Murielle glissa sa main vers son entrejambe et trouva un sexe tendu au maximum, elle défit la ceinture, ouvrit la braguette et le libéra. Lui, pendant ce temps avait passé sa main sous la jupe pour arriver directement au niveau de la culotte, qu’il enleva, laissant en place les bas. Il la doigta, titillant le clito avant d’enfoncer son doigt dans la fente. Murielle caressait toujours la queue, le repoussa sur le côté etvse pencha sur lui pour le sucer. Les deux sièges avant furent reculer au maximum puis inclinés et malgré le peu de place, il réussit à se mettre sur elle et la pénétrer. Malgré la fougue de ses 18 ans, ce ne fut pas une grande partie de jambes en l’air, l’étroitesse du lieu en était la cause. Après s’être rafistolés, Murielle lecdeposa chez papa/maman et rentraxse coucher.À midi, comme promis, elle appela l’autre et il lui donna un rendez-vous pour le lundi. A mon retour en début d’après-midi, on fit une sieste crapuleuse. Le lendemain, après le repas, elle partit à son rancart. Il l’emmena dans un studio prêté par un ami, et commença par l’embrasser. Étendus sur le lit, ils se déshabillèrent mutuellement , il s’occupa de sa chatte, avec les doigts avant de s’en occoper avec la bouche. Murielle, les cuisses ouvertes sentait la langue de son amant enrouler le clito, passer sur les lèvres jusqu’à la rosette, remonter. Lorsqu’il suça le clito, elle prit son pied. En femme polie, elle lui fit une fellation , caressa la verge et les deux boules, le prit au plus profond dans la bouche, il sentit prêt a éjaculer, aussi, il l’a repoussa , se mit surveille et après l’avoir fait attendre en laissant son gland juste a l’entrée du vagin, rentra d’un coup. Il ne résista pas longtemps avant d’éjaculer. Après un temps assez court, il débanda et pût lui faire l’amour longuement, passant du missionnaire à la levrette , avant de partir, Murielle avait eu trois orgasmes.
Le soir, elle me dit l’excitation d’avoir eu trois queues ( en comptant la mienne) en deux jours pour elle.

1 commentaire

Petit à petit 14

Par dpgt38 le 9 mars 2018

Bravo ?

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple