Maghrébine délurée - Désirs et évolutions

Par samira le 25 décembre 2017 2
Dans Fantasmes candaulistes

Depuis la visite de ma cousine Rachida ma vision de mon couple avait quelque peu changé avec mon mari Karim. Tout était super mais niveau sexe je voulais des changements.

Mon mari rentre tard du boulot je m’étais faite belle pour lui. J’avais acheté une robe moulante, des talons, de la lingerie. Pour moi c’était un très grand changement, je dois bien dire que je ne m’habille jamais comme ça. Moi c’est plutôt robe arabe qui cache tout et au travail c’est plutôt tailleur stricte.

J’avais un peu peur de sa réaction, il ne m’a jamais vu habillé de la sorte, on dirait une beurette de chicha. J’ai choisis cette tenue en rapport au vidéos que je regardais souvent ou les maghrébines s’habillaient comme ça et ce faisaient traiter de beurette.

J’espérais la même réaction de sa part j’avais vraiment envie qu’il me baise comme une beurette, comme une pute à black.

Lorsqu’il rentre, il me regarde bizarrement et me dit :
- " C’est quoi cette tenue on dirait une pute tu vas quelque part comme ça ? "
- " Non mon chéri c’est pour toi, je voulais te faire plaisir et qu’on passe une bonne soirée "
- " Vas te changer ! Je me suis pas marié a une pute ! "
- " D’accord bb excuse moi "

Cette nuit ce passait comme toutes les autres, juste normale ! et moi qui voulait du changement c’est raté ! La baise a durée 10 minutes, toujours la même position.

J’étais heureuse dans mon couple mais sexuellement il me manquait quelque chose. Je veux vivre ce que ma cousine vie actuellement avec son mari. Que mon mari ne me respecte pas au lit, qu’il me baise comme une chienne, qu’il me fasse la misère mais mon mari est trop traditionnel.

Les jours passent et au boulot un nouveau mec est arrivé, un black d’une vingtaine d’année. J’ai su qu’il habitait pas loin de chez moi une cité d’à coté dans la même ville on s’est mis a discuter à se raconter nos vies.

Les mois passaient très vite j’allais au boulot avec des tenues plus sexy plus de talons plus de robes mêmes des leggings vous voyez le genre ceux ou on voit super bien le cul.

Je me rapprochais de plus en plus du black il s’appelait Moussa il m’invitait à boire un verre j’acceptais.

Je ne peux pas expliquer pourquoi mais Moussa m’attirait.

2 commentaires

maghrébine délurée

Par samira le 26 décembre 2017

bonjour Nicole comme je le dis dans un autre message pour une autre personne ce n’est que le début de mon histoire et crois moi mon mari comprend mes envies tu verra plus tard qu’il en est l’instigateur . le candaulisme pour nous est un fantasme et un mode de vie maintenant et on est très heureux comme ça

maghrébine délurée

Par jack1950 le 26 décembre 2017

Bonjour Samira ; moi c’est NICOLE ; je peux comprendre que le récit fait par ton amie et cousine , te fait découvrir une autre facette de la sexualité et de la vie en couple. Oui il parait que les hommes noirs on la réputation d’être bien monté. Pour ma part je n’en ai connu qu’un seul qui était tel qu’on les décrit ; les autres étaient plutôt dans la norme noirs est resté longtemps mon amant, des hommes blancs. Par contre si l’un de ces hommes noirs est resté longtemps mon amant c’est parce qu’il prenait aussi la peine de bien me baiser et qu’il restait en forme bien plus longtemps et que cela est important. Je te souhaite juste de rencontrer un tel homme noir qui te baise pour toi même et pas seulement parce que tu serait une femme devenue facile. Quand a ton mari, il faudra bien qu’il comprenne tes envies de vivre d’autres choses.
Nicole

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple