L’ami de l’oncle à André, suite 1

Par couple4031 le 14 décembre 2017 3
Dans Fantasmes candaulistes

Tonton est revenu avec mon chéri et, ensemble, ont monté le meuble. Il devait être aux alentours de 19 h 00 quand nous sommes repartis.
Je savais que tonton n’attendait que de savoir si T avait pu me toucher et dans ma tête j’espérais que celui-ci ne raconterait pas l’intégral.
Dans la voiture André me parlait, mais je ne l’écoutais que d’une oreille distraite car mes pensées étaient vagabondes.
Il posa une main sur moi et m’interpella. Alors je lui ai expliqué le pourquoi de ma distraction, ce qui s’était passé l’après-midi et la demande de T.
Mon chéri me dit que j’avais été fort imprudente, que si tonton apprenait ça il voudrait une gâterie également (André sait pour tonton mais il accepte tant que ça en reste au pelotage).
Il émit une condition, attendre de revoir tonton et guetter afin de savoir si il avait été mis au courant.
Ce n’est que 8 jours plus tard que nous avons revu tonton. Son comportement fut comme d’habitude, rien n’indiqua qu’il pourrait être au courant.
J’en fut ravie et, tellement excitée à l’idée de recevoir T chez nous, ne cherchais même pas à faire l’effarouchée quand tonton glissa sa main sous ma jupe.
Le dimanche j’ai téléphoné à T, il fut très content de mon appel car il n’espérait plus. Encore une petite crainte vis à vis d’André, mais je l’ai rassuré en lui passant mon chéri au téléphone.
Nous avons convenu qu’il viendrait l’après-midi même et il fut enchanté.
13 H 00, je suis allée prendre une douche. Lavée, parfumée, il ne restait plus qu’à m’habiller.
Bizarre comme le choix est difficile dans la tenue à mettre pour un tel rdv où je finirais nue !
N’arrivant pas à me décider j’ai appelé André.
Il m’a proposé d’opter pour la tenue "collégienne", arguant que T serait certainement excité par le fait de "baiser" une étudiante.
Jupette écossaise ras le fessier, chemisier blanc, socquettes blanches avec petits noeuds rouge, culotte à petites fleurs et baskets.
Afin de ponctuer le rôle je me suis assise à table avec un cahier ouvert et un stylo quand T est arrivé.
André est allé lui ouvrir et l’a directement prévenu que nous avions organisé un petit jeu à son intention. Quand ils sont entrés dans le living je copiais des phrases afin de crédibiliser la chose.
"Regarde,lui dit-il, elle doit écrire 100 fois "je ne touche pas les zizis des autres étudiants" ".
Ensuite il l’invita à prendre place sur le canapé et lui proposa à boire.
Par deux fois André fit semblant de me gronder car je n’étais pas appliquée. Lorsque je levai la tête pour la troisième fois il me dit de venir près d’eux et qu’ils allaient me punir.
Tout d’abord je dû me tenir debout devant eux, puis à genoux face à André et mon fessier face à T.
Je me suis excusée et ai promis de ne plus recommencer.
Mais mon chéri a dit que il me fallait une punition et que monsieur le proviseur allait s’en charger.
Je me suis relevée et suis allée me coucher sur les genoux de T qui comprit ce qu’il devait faire.
Il releva ma jupe et se mit à me fesser gentiment. Mon chéri lui dit que de cette manière je ne comprendrais jamais la leçon, qu’il fallait être plus sévère, très sévère.
T augmenta la puissance de ses gifles sur mes fesses, j’émis des couinements et simulai quelques pleurs.
Totalement dans le jeu T me sermonna, me disant que j’étais une vilaine fille et qu’il allait me faire passer le goût de l’oisiveté.
Il n’avait certainement jamais fessé une femme car mon chéri dû lui dire de me masser les fesses de temps à autres.
A suivre

3 commentaires

L’ami de l’oncle à André, suite 1

Par Paul1705 le 14 décembre 2017

Bonjour
Hum vite la suite
Quelle coquine ?
Claudine et Paul

L’ami de l’oncle à André, suite 1

Par tasproc le 14 décembre 2017

Trop bien..pauvre tonton..

L’ami de l’oncle à André, suite 1

Par micaballero le 14 décembre 2017

hummm !! quelle coquine !!

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple