Libre d’être vilaine ! n°2

Par Doctor Metal & Morticia le 19 juin 2018 2
Dans Fantasmes candaulistes

De retour dans le salon, les discussions vont bon train et un de nos sujets de discussion est sur les tenues vestimentaires.
- Dernièrement, il m’a offert une robe extrêmement moulante et très, très courte. Je lui ai dit qu’elle était beaucoup trop courte et que si je sortais avec une robe si courte, on verrait mes fesses. Il me soutient que non. En plus elle est si moulante et découpée sur les côtés que je ne peux pas mettre de culotte. Tiens d’ailleurs, si vous voulez, je vais aller la passer et vous me direz ce que vous en pensez tous les deux. Si vous aimez ?
Elle réapparaît au bout d’un quart d’heure, ou plutôt on entend ses talons aiguilles peu de temps avant qu’elle ne nous apparaisse. Vision de rêve, elle est vêtue d’une robe rouge très moulante et surtout effectivement très courte…
- Alors voilà, et du fait des ouvertures sur les deux côtés je ne peux rien mettre d’autre en dessous, vous voyez, sinon ça ferait moche !
Tout en nous disant cela elle se tourne sur elle-même et nous laisse la contempler. Aussi bien lui comme moi, nous la dévorons des yeux autant qu’elle se laisse dévorer de notre regard d’homme.
- Qu’en pensez-vous messieurs, pour moi deux c’est mieux que un, je veux dire par là, deux avis valent mieux qu’un seul. Suis-je assez sexy pour vous ? Et quand je marche, dites-moi, est-ce qu’elle remonte ? Voit-on mes fesses ?
A l’unisson, nous lui répondons que non, alors que l’on se regarde déjà comme deux complices.
- Vous me l’assurez ? C’est bizarre mais j’ai du mal à vous croire rien qu’à regarder vos têtes à tous les deux. Et si je m’abaisse, je me penche pour ramasser quelque chose par exemple, qu’est-ce que ça donne ? Alors ?! Ben, on ne voit pas ma petite culotte, ça c’est sûr ! Dit-elle en rigolant…Puis soudainement elle me dit ou plutôt elle nous dit :
- Oh, zut, j’ai acheté un gâteau pour l’occasion et je l’ai oublié dans la voiture. Je redescends le chercher pendant que tu mets la table.
- Attend, lui dit-il aussitôt, je vais t’accompagner, histoire de te donner un coup de main à porter le gâteau, c’est la moindre des choses.
Elle me regarde et me dit :
- Il est gentil, hein ? Puis se rapprochant de moi, elle me glisse à l’oreille
- En plus, tu sais quoi ? Je n’ai plus de petite culotte, j’ai préféré l’enlever…
Sur ce, elle tourne les talons après m’avoir embrassé et ils descendent tous les deux, elle sans son manteau.
Dix minutes plus tard, ils sont enfin de retour. J’entends juste la fin de leur conversation.
- J’aime les hommes galants. Bien souvent de nos jours l’homme monte les marches et la femme le suit derrière. Elle s’adresse alors à moi et me dit :
- Et bien Jean-Luc est un homme très galant et c’est très rare de nos jours. En montant les marches, il m’a laissée passer devant, c’est vraiment très gentil de sa part, non ? J’ai apprécié !
- Mais tout le plaisir était pour moi… lui dit-il en me regardant
C’est alors que je comprends ce qui venait de s’être produit dans les marches. Il avait dû la mater, se rincer l’œil un maximum avec sa jupe si moulante et surtout si courte. Et là, nous regardant tous les deux, elle me dit tout simplement en prenant un air innocent :
- Il m’a dit qu’il trouvait ma robe très jolie et qu’elle m’allait à merveilles.

2 commentaires

Libre d’être vilaine ! n°2

Par Boogaloo35 le 20 juin 2018

Bonjour, j’aime beaucoup vos récits, madame à l’air délicieuse !

Libre d’être vilaine ! n°2

Par micaballero le 20 juin 2018

ce doit etre vrai alors !! que cette robe lui va à merveille ;-)....

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple