En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par jolie-belle le 20 août 2018 7
Dans Fantasmes candaulistes

....Après une petite queue (file !) au bar, je reviens sur mes pas, évitant des femmes de moins en moins vêtues et de plus en plus sexy...
Je remonte le petit escalier, derrière un couple dont la dame me montre, bien involontairement, sa chatte rasée de frais, complètement à l’air sous sa micro-jupe !... quand même me dis-je, elle n’a pas peur, celle-la !.
Mais arrivé, au point où Nadia se trouvait avec notre "ami"... plus personne !
Je me sens un peu C... avec ma coupe de Champ. Alors, je fais le tour des alcôves. Enfin, un indice apparait ; sa robe noire "out of price"est pendue, abandonnée sur un porte manteau baroque. Je la ramasse et je reconnais sa voix, ou plutôt ses gémissements, comme étouffés, lointains et proches à la fois. Mais je ne vois nulle part ma dulcinée.

Plus loin, dans le couloir, un type qui regardait dans un trou creusé dans le mur, derrière son banc, se lève, il y glisse son sexe et prend un air extatique ...
Pétard, il y a des Glory-holes partout, ici !

Mais en passant j’entends distinctement François qui ordonne :
- "allez suce celle là aussi, Nadia, vas y là,... lèche le, c’est un ami très gentil"
- "hummm".
D’un autre trou,je peux voir mon épouse entièrement nue, accroupie sur ses talons, aux pieds de son nouveau mentor qui semble lui caresser les cheveux. Mais en fait, elle à le visage à moitié caché par le mur par lequel elle officie. Sa tête est imprimée d’un lent va et vient, rythmé par une main solide qui lui entoure le crâne et la pousse pour des gorges profondes et baveuses.

Elle est déchaînée, ses seins remuent et suintent de salive ou de semence.
Comment rentrer là dedans ? il n’y a pas de porte visible !...
je m’adresse donc au type qui se fait sucer :
- " Comment peut on les rejoindre ? "
- " Il faut une clé, l’ entrée est cachée dans l’autre couloir et seul le personnel peut ouvrir aux couples ". Sur ce, le type jouit et se retire.

Tant pis pour l’accés, je place ma bite dans l’orifice... J’entends François qui retire ma femme, sa bouche s’éloigne du trou et on me demande qui je suis.
- " c’est le mari !" dis-je

Ils rigolent et je sens un bout de la langue, timide mais gluante de sperme qui glisse doucement sur ma hampe.
- "Je ne sais pas si ta femme va te sucer ce soir...,je crois que je préfère la prêter à mes amis. Quand dis-tu Jean Luc ? "
Sur ma droite un autre type apparait,regarde par le trou et crie ;
-" Hé ! François,c’est toi ! ...bonsoir, ta pute peut me sucer ?"
-" Ho,Pierrot, attends, je te l’amène"...

La langue disparaît. Je retire mon sexe, me penche et vois mon épouse tirée par ses cheveux ,empoignés en palmier ,qui s’avance à quatre pattes vers l’autre Gloryhole. Elle gobe sans commentaire la bite un peu mole qui en dépasse, volontairement forcée par François. Disposée en levrette, ce dernier la doigte et elle gémit un peu plus cette fois-ci...
- " Hum,elle est bonne celle là, tu l’as trouvé où ?"
- " demande au mari ! il est à coté de toi "
- " Elle est à vous ? non ?...excellente ! jolie en plus ! "
- " D’habitude, elle est un peu à moi,...oui. Merci, c’est vrai qu’elle est pas mal.".

En m’asseyant sur le banc,je tourne le dos à la scène et débande. Je bois la coupe de Champ d’un coup et plie la robe noire sur mes genoux pour ne pas quelle s’abime...

Je décide d’attendre la fin de cette "petite séance de pipes "en réfléchissant au type sur lequel on vient de tomber. Quel étrange pouvoir a-t-il pour transformer ma femme en reine de la fellation ? ... à des inconnus, en plus. Elle,elle qui n’a encore pas vraiment dépassé le stade de l’exhibe un peu coquine (et en me tenant la main,encore !) Et là, elle est nue à quatre patte obéissant à ce diable qui la promène en laisse par sa chevelure. La soirée d’initiation m’échappe un peu, non ?

7 commentaires

Skype, la solution

Par Mauro le 4 septembre 2018

J’étais en voyage. la séparation a été longue et notre seul contact visuel était par Skype ou message whatsap. Au bout d’un moment, nos masturbations mutuelles, le partage par écrit de nos expériences que nous appelions "promenades" ont fini par nous lasser. Chacun voulait voir. Je n’étais pas dans une position facile pour le faire alors j’ai suggéré à ma partenaire de retourner chez des amis avec qui nous avions partagé une intense nuit de sexe partagé dont je gardais des images magnifiques de ma femme en train de sucer mon copain ou sa femme, puis de se faire sodomiser par mon copain ou encore de partager sa femme avec moi. Nous les avons d’ailleurs baptisé "les géomètres".
Bref, j’étais loin, et je lui ai suggéré d’aller faire un tour chez eux pour me raconter après comme nous le faisons à chaque fois qu’elle fait une promenade.
Tout s’est en fait décidé très rapidement. On avait fantasmé à l’idée qu’elle ai des expérience extrêmes en mon absence, elle m’avait d’ailleurs promis une bonne sodomie pour me la raconter. Ce soir là, avec 7h de décalage horaire, elle est tombée sur ce couple dans un bar très branché. Elle m’a envoyé une photo avec mon copain où elle souriait collée à lui, photo prise par la femme de mon copain. Elle m’a dit qu’elle avait envie d’aller chez eux. Je l’ai guidée par Skype pour qu’elle retrouve l’adresse. Elle est arrivée rapidement et rapidement, ils ont été nus et ont commencé ce qui allait devenir une mémorable nuit de sexe à trois. je me préparais à recevoir le lendemain un récit détaillé de leur rencontre quand mon Skype a commencé à sonné. Ma chérie les avait convaincu de baiser devant moi. Quel délice de la voir se faire prendre, de voir sa bouche pleine de sperme à l’issue d’une longue fellation partagée avec la femme de mon copain. La communication n’était pas toujours bonne, ils oubliaient souvent d’être dans le champ de la caméra et je devais parfois faire preuve d’imagination. Je n’ai pas pu profiter très longtemps de la sodomie que ma femme a obtenue et apprécié à grand cris de : "Il m’encule, regarde sa queue qui m’ouvre". Quand bien même, j’ai vu peu, j’étais très excité. J’ai réussi à faire quelques mauvaises photos de l’écran de mon ordinateur avec mon téléphone. La rencontre a duré des heures, le décalage horaire ne m’était pas favorable et j’ai du abandonner ma vision de ce délicieux spectacle. De fait, je me souviens de plus de choses que ma femme, ils avaient tous les trois beaucoup bu, et la reconstitution a été un peu confuse. Nous avons partagé avec eux une ou deux autres soirées mais mon souvenir de cette séance de Skype est vraiment une grande expérience.

En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par vefa le 22 août 2018

nous avons lu celui d hier avec mon epouse virginie, elle en a trempé son string en de caressant.
cette suite est super donc nous la lirons ce soir ,je lui conseillerais de prendre son vibreur et je la regarderait se faire jouir dans le fauteuil, comme elle s’est rasé le con ce matin ce sera agréable.
merci !!!!

En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par jolie-belle le 21 août 2018

Merci,étant rentré de vacances et sans trop de boulot...j’e me rappelle des bons moments et essaye de les écrire.
Alors ,bon...oui c’est fantasmé car aucune sortie n’a été si rapide à se mettre en place...Fantasmé aussi dans le sens où j’ai dû mélanger plusieurs soirées en une seule.Nous n’avons été qu’une dizaine de fois dans des boites "échangistes" et les premières fois étaient les plus chaudes...(nous avons fait bien pire que dans ce début ) .Mais surtout,dans ce genre d’endroit, je n’échange rien. En effet,mon épouse n’apprécie pas me voir avec d’autres dames ...du coup ,on y a cherché des hommes seuls (ou en groupe)et jamais de couples.Juste du candaulisme brut ,quoi. Pour son plaisir et le mien.
Aujourd’hui ,ce type d’ambiance ne nous attire plus ,et d’ailleurs ma femme a de plus en plus de mal à changer de partenaire.Elle a "son "amant -un type très bien,un ami ,désormais-qui nous invite de temps en temps et qui comprend parfaitement mon fantasme à la candaule ...Plus rarement ,il me l’enlève un week end (et dernièrement un peu plus-j’essaierai de vous raconter ça ,(si elle veut bien tout me raconter ! ) ça peut vous plaire...)
Bonne soirée à vous toutes et vous tous ;n’oubliez surtout pas de prendre un max de plaisir,peu importe comment:carpe diem !

En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par Candaule le 21 août 2018

Oh oui !! ANSIII a raison, c’est véritablement bien écrit

En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par ansiii le 21 août 2018

J’ajouterais que c’est en plus superbement bien écrit. Bravo !

En Boite. Un souvenir qui ne s’évanouira peut-être pas.

Par Candaule le 20 août 2018

Merci Jolie belle, c’est un trés beau fantasme que nous décrivez là et qui, à n’en pas douter, doit être partagé par nombre d’entre nous....

Beaucoup d’entre nous prennent plaisir à regarder leurs épouses se livrer sans retenue, mais la première fois ou elles lâchent prise pour s’offrir pleinement au plaisir reste un souvenir qui ne s’évanouit jamais !

Vivement la suite de votre aventure, que l’on découvre ce que Nadia est capable de vous faire subir..

Car ce n’est pas François qui détient les clefs, non non non c’est Nadia qui décide malgré cette posture de soumission qu’elle a décidé d’adopter pour son plus grand plaisir et le notre.
Milles fois Merci

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple