En boite.Un peu fantasme-mais bons souvenir

Par jolie-belle le 20 août 2018
Dans Fantasmes candaulistes

Donc, je sirote mon N nième Mojito sans alcool, quand Eddy Barclay me fait un signe de la tête et un clin d’oeil en direction de ma femme qui se déchaine sur la piste. Il recherche un complice de pensées salaces. Je lui rend son sourire et il s’approche alors de mon oreille pour que je l’entende distinctement.
- "Jolie petite salope,hein ?Je suis sur qu’elle n’a pas 20 ans...18 peut être...Et elle n’a rien dessous ! et elle en veut, ça se voit direct ! et regardez les types la touchent,et elle moufte pas quelle belle salope...Oh ,pardon,Je m’appelle François...et ...?
- Jean Luc.Je dirais...25.
- Comment ?
- 25 ans, tout au mieux...Mais c’est surement une salope,là vous n’avez pas tort car on voit clairement qu’elle s’est bien épilée et le sillon sombre entre ses fesses est totalement libre.(Quel délice de perversion que de parler ainsi de son épouse)
- Parions...une coupe de champ.Ok ?
- Tenu."
Je me "découde"alors du zinc et me dirige vers Nadia,je la déloge des trois lascars par le bras...
- " Viens,je te présente quelqu’un."Elle me suis en rendant un sourire un peu gêné à ces admirateurs un peu déçus...
- " Voilà,Nadia -François.François-Nadia."elle lui tend gauchement une main qu’il embrasse à la volé.
- François pense que tu es a peine majeure...
- Hein ?,mais j’ai 25 ans !
- Vous ne les faites pas...vous semblez une enfant !mais votre ami Jean Luc est un peu tricheur...
- C’est mon mari ! (puis à mon oreille ,elle me lance :qui c’est ce relou ?,il est bizarre ce type, non ?)
François, les yeux exorbités,éclate de rire ,et, beau joueur,(sans doute aussi avec des idées plein la tête) nous commande trois coupes de champagne( je change la mienne en verre d’eau).
C’est un habitué du club,un pilier qui en connait l’historique, le personnel par leurs prénoms et qui tutoie les propriétaires... Les lieux n’ont plus de secrets pour lui ! Assez rapidement, mettant Nadia en confiance, il nous propose de nous montrer -en purs voyeurs-tout honneur ,les endroits qui seront vite les plus chauds...au sous sol.
Mon épouse qui le voit comme une sorte de gentil-grand-père-gentlemen accepte son bras et avec sa coupe dans l’autre main,rassurée,elle marche à ses cotés jusqu’aux escaliers de la descente...

La première pièce en dessous de la piste est vaste,entourée de voutes en pierre,bordées de coussins en cuir. Devant une alcôve, à travers des rideaux en perles on aperçoit une fille en levrette sur une table suçant un type.Un autre la lèche en cadence. Juste à coté, deux copines s’amusent à butiner un mur de glory hole. Sous une autre voute, derrière un voile translucide une femme mure, sur un cheval d’Arçon subit les assauts de types placés à la queueleuleu (justement)...
Je me place à gauche de ma femme fascinée par ces scènes en live view et lui caresse les fesses ,soulevant sa jupe pour que notre chaperon en profite sur la droite. Il rejoint mes mains sur les chairs que je triture maintenant et demande à mon épouse si elle n’a pas trop froid au cul. Interloquée,elle sourit largement et me demande si ça ne me dérange pas d’aller lui chercher un verre -sa coupe est vide- ses yeux sont vitreux et m’inquiètent un peu...
-"Que crains tu ? je suis avec François, là, je risque rien...Hein François ?
- No problèmo, Jean Luc ! t’inquiète pas ; je veille sur elle.Tu peux être tranquille
- Bon, je te la confie alors...attendez moi... Je ne serais pas long ", m’endendis-je dire, sans pouvoir croire que ces mots provenaient de ma propre bouche.
...

Soyez le premier à commenter cette contribution

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple