Elle envisage enfin...++

Par cul_rieu le 6 juin 2018 8
Dans Fantasmes candaulistes

Le temps à fait son travail dans la tête de ma femme (Amandine),

Le charme de son collègue de bureau (Fabien) aidant, Amandine se découvre à envisager le candaulisme, là où cette même philosophie lui semblait étrange il y a de ça des années en arrière, n’arrivant pas à comprendre quel plaisir je pouvais en tirer.

Je me prénomme Yacine, et avec Amandine dès nos débuts, il y a déjà 10 ans,

C’est le libertinage qui nous attirait, nous ne sommes jamais devenus des « aficionados » de la pratique, nous « consommions » aux grés de nos envies.

Sans jamais intellectualisé le sexe (si tant est que cela soit possible), j’ai toujours été très porté sur l’analyse, le pourquoi des choses ou des actes, et même des personnes,

Ce qui m’a rapidement aidé à comprendre qu’au-delà du libertinage, ce qui provoquais chez moi la plus intense émotion, sans toutefois vraiment pouvoir mettre de descriptions précises à cette époque, était le candaulisme, un mélange d’une intensité rare, une sorte de douleur assimilable à de la jalousie mais…tellement fort et bon ; une sorte de masochisme cérébral :), il y avait également cette sensation de liberté, et d’absence de jugement également.

Mais là n’est pas vraiment le sujet, nous disserterons plus en détail une autre fois si besoin.

Revenons à amandine, qui a obtenu un nouveau poste dans une nouvelle entreprise depuis maintenant quelques mois, et dès le début Amandine m’avait annoncé qu’elle trouvait un homme plutôt à son gout, mais pas plus de commentaire ni d’emballement dans l’annonce.

A ce moment j’ai sciemment gardé ma pensé pour moi, espérant secrètement que l’idée d’une relation « secrète » fasse son bout de chemin dans la tête d’amandine.

Et ce fut le cas, car le prénom de Fabien revenait assez régulièrement dans ces conversations, montrant clairement un intérêt de la part d’Amandine, mais toujours sans intérêt déclaré de ma part.

Jusqu’au jour ou amandine craqua, connaissant ma compagne, je savais qu’à partir de l’annonce du prénom de Fabien, il me suffisait de patienter encore un peu, pour qu’un jour un trop plein d’émotion, et de question viennent à déranger Amandine, et la poussera inévitablement à venir m’en parler et solliciter mon aide.

Elle se mit à m’en parler, un peu dans le désordre d’ailleurs, je la laisser vider son sac,

Elle me dévoila leurs jeux de charme (suit moi je te fuis, fuit moi je te suis), les regards complices, les sous entendues, je sentais que ça lui faisait du bien d’enfin se dévoiler, mais je sentais quand même que quelque chose n’allait pas comme elle le voulait.

Quant à moi je me délectais de l’observer se remémorer ces moments excitants et facilement remarquable dans ces yeux.

Une fois ces confidences finies, ma question fut simple : « qu’attends-tu de votre jeux ».

Elle ne sut m’avouer complétement son envie :

Amandine : « je veux juste savoir qu’il me veut »

Moi : « il ne te le montre pas ? »

Amandine : « je n’arrive pas à savoir »

Moi : « mais une fois que tu le sauras, que feras tu de l’information ? »

Amandine : « j’admets, ne pas m’être posé la question »

Moi : « eh bien il va falloir avant qu’il ne soit trop tard, car une fois engagé, il te sera difficile de te dépêtrer d’une telle situation.

Tu ne peux pas allumer une personne, obtenir un retour et ne plus donner suite,

Premièrement ce n’est pas sympas pour la personne, deuxièmement quel intérêt ou plaisir peux-tu en tirer ? »

Amandine : « je suis d’accord pour le premièrement, pour le deuxièmement…simplement savoir que finalement il a fini par ne plus pouvoir me résister »

Moi : « si tu arrives à te contenter de cette information, et si c’est que tu souhaites réellement, alors OK, joue et amuse-toi bien ma chérie »

Un silence volontaire de ma part s’installe, je laisse la réflexion s’installer chez Amandine …

Amandine : « en fait en y réfléchissant, c’est bien la première fois que j’arrive à envisager quelque chose avec un autre que toi (sous-entendu, en dehors d’un club libertin) »

Moi (avec un sourire léger) : « ah bon ? dis m’en plus… »

Amandine (en souriant) : « tu m’emmerde avec tes questions. J’arrives à m’imaginer de lui proposer un truc à trois »

Moi : « attention quand même, tout le monde n’est pas dans la capacité de comprendre ce type de rapport tu sais, il peut potentiellement se braquer »

Amandine : « bah je ne vois pas ce que je peux faire, ça m’agaaaace, parce que j’ai vraiment envie, ça me travail tous les jours dès que je suis au bureau »

Moi : « arrives-tu à t’imaginer faire quelque chose uniquement avec lui ? »

Amandine : « tu veux lui et moi, et toi qui regarde ? »

Moi : « par exemple oui »

Amandine : « ça peut être une alternative, mais j’ai une question, je visualise très bien mon intérêt dans l’acte, par contre je n’arrive pas bien à comprendre quel plaisir tu peux en tirer de ton coté »

Et c’est à ce moment-là seulement, que j’ai senti son plein intérêt pour la question, et j’ai pris un délicieux plaisir à expliquer mon point de vue dans la pratique du candaulisme, en n’omettant évidemment pas de lui rappeler que ce sujet avait été déjà abordé il y a de ça quelques années, et elle s’en est effectivement rappelé avec amusement.

Moi : « pour moi il s’agit de ressentir des sentiments ambigüe, douloureux et à la fois plaisant, de sentir le plaisir de voir dans les yeux de fabien le désire, l’envie, et dans les tiens l’excitation, la perte de contrôle, et la découverte d’un autre sexe que le mien.

J’aime l’idée de t’offrir et de voir Fabien découvrir son cadeau, et dans la même optique te voir découvrir un autre corps, une pénétration différente, je souhaite même que tu puisses avoir plus de plaisir qu’avec moi, ce serait le cadeau idéal.

Et pour tout te dire, mon plaisir n’existe que si le tiens existe, sinon il n’a aucun intérêt »

J’avais enfin pu poser des mots précis sur ce que je pensais du candaulisme, et les exprimer à ma femme enfin prête à les entendre sans jugement.

Et j’allais à présent pouvoir ouvrir les portes d’un monde encore finalement inconnue,

Mais dont les possibilités sont énormes, et cela commençait maintenant.

Moi : « tu sais, je pense même que nous pourrions jouer tous les deux sur ce coups »

Amandine : « comment ça ? »

Moi : « eh bien ne sachant pas quel pourrait être sa réaction quant à l’annonce de nos pratiques, peut-être serait-il plus sympathique que je te laisse avant profiter seul de Fabien »

Amandine : « tu veux dire quoi par profiter seul »

Moi : « vas-y tranquillement avec lui, garde avant tout en tête que tu as les règles d’un jeu, que Fabien ne connait peut-être pas.

Que font les personnes qui souhaitent une relation extra conjugale ? »

Amandine : « ils se voient discrètement »

Moi : « exactement ! permets toi d’aller boire un verre avec lui, sortez un soir sans arrière-pensées, riez, jouez, draguez-vous, allumez-vous, attire le dans tes filets, fait en sorte qu’il envisage de coucher avec une femme marié, fait monté en lui cette idée, et laisse-le mijoter légèrement avant de rejouer à nouveau »

Amandine : « rejouer à nouveau ? comment ça, qu’est-ce que je peux faire de plus que l’allumer sans passer à des actes plus directe »

Moi : « justement, passe ensuite à des actes directs, permets-toi de lui toucher le sexe, ou les fesses, permets-toi de l’embrasser, laisse le te toucher, suce le même si tu en as l’envie, pousse même la chose jusqu’à faire un quickie. »

Amandine : « et toi ? »

Moi : « moi je souhaite simplement être averti au moment où cela se passera, et de filmer et m’envoyer la vidéo de tes actes afin d’en profiter à distance. »

Je voyais ces joues rosir, signe de son excitation évidente devant de telle possibilités.

Nous avons tellement discuté, qu’il était déjà l’heure de diner, ce que nous avons rapidement fait.

Une fois au lit, je sentais son envie de baiser, car il s’agissait bien de baise à ce moment-là, monter violement.

Elle se mis sur le côté dos à moi, colla ces fesses à mon sexe, je sentais la chaleur et après quelques mouvements l’humidité abondante au bout de mon sexe.

Moi : « c’est moi ou tu es excité ? »

Amandine : « la discussion m’a rendu folle toute la journée, je n’arrive plus à penser à autre chose en fait »

Moi : « au sexe ou à Fabien ? »

Amandine : « A Fabien en fait »

Moi : « ok, tourne-toi sur le ventre »

Il semble qu’il n’y ai nulle besoin de lui faire monter la température, alors de 2 doigts je la pénétrais, je n’entendis qu’un léger soupir de soulagement, elle en avait besoin.

Finalement un doigt supplémentaire ne changerait rien, alors je l’ajoutai, le soupire se fit plus prononcé.

Devant ces sons délicieux, je décidais de ne pas plus préserver amandine, et ce fut ma main dans son intégralité qui entra en elle, surprise, elle gémi de plaisir avec un « oh putin » qui fuita de sa bouche.

Elle n’en pouvait plus de tant de plaisir et d’excitation, c’est alors que je décidais de profiter de sa faiblesse momentanée.

Moi : « alors dis-moi maintenant, que voudrais tu faire à ce Fabien maintenant que le champ des possibles s’ouvre à tes yeux »

Amandine : « je veux qu’il mette…sa bite dans ma bouche »

Moi : « et tu penses qu’elle serait comment ? »

Amandine : « épaisse…je crois, un…gros gland »

Moi : « et ensuite ? »

Amandine : « je veux qu’il me baise fort en levrette. »

Et j’ai continué à la titiller avec ce fameux Fabien, dans une baise furieusement brutale,

Qui se termina dans la bouche de madame, qui je crois, s’imaginais avaler Fabien,

Et pour cause ces yeux étaient fermé au moment où j’éjaculais dans sa bouche.

Elle s’écroula sur le lit, tétons érigés vers les cieux, vagin ouvert et respiration audible et pleine de révélation sur ce qu’elle venait de vivre…dans son imaginaire

8 commentaires

Elle envisage enfin...++

Par nadinelaurent le 6 juillet 2018

Je me reconnais presque totalement dans votre démarche. A la différence près que nous en sommes encore à la première phase après déjà 3 ans de patience...
Est ce que cela se produira à la faveur d’un concours de circonstances ou comme vous, par la décision de madame ? Je suis ouvert à toutes les possibilités tant qu’elle y adhère pleinement. J’apprécie beaucoup votre témoignage.

Elle envisage enfin...++

Par Titi le 7 juin 2018

C’est une très bonne idée que ma femme et moi avons déjà "testé" si je puis dire. D’autant qu’avec les beaux jours les terrasses des cafés sont généralement pleines de beaux garçons. Avec mon épouse nous avions décidé qu’elle se mettrait seule à une table en choisissant la proximité avec un homme qui lui plairait et moi je me placerai quelques tables plus loin. C’est ce que nous avons fait et à ma surprise (enfin pas trop lol) elle a choisi de s’installer à coté d’une table ou discutaient et rigolaient 3 copains, assez jeunes et plutôt pas mal. Au bout de 10mn y en a un qui s’est levé pour parler à ma femme et l’inviter à leur table ... je raconterai peut être la suite une autre fois ...

Elle envisage enfin...++

Par cul_rieu le 7 juin 2018

Merci a vous TITI, je n’ai en effet pas tardé à en discuter avec ma femme, et avec le recule et la température revenu à la normal, il est apparu en effet que le risque en comparaison au plaisir potentiel etait trop élevé, et eventuellement destructeur.
Nous avons imaginé une alternative bien moins risqué, il s’agirait d’aller dans un bar sympa, dans lequel je laisserais madame seul (moi discretement posé dans un autre coin pour l’observer) tel une célibataire, nous retrouverions le principe du candaulisme, mélangé à du voyeurisme.l’idée nous plais à tous les deux, reste à definir les contours pour un amusement sans risque démeusuré, et un maximum de plaisir.
Encore merci pour vos précieux conseils.

Elle envisage enfin...++

Par Titi le 7 juin 2018

Vous savez une fois la chose démarrée on ne contrôle plus grand chose ... quant à "Celui qui n’essaie rien n’a rien" .. c’est vraiment le truc totalement idiot, dans ce domaine on peut essayer en prenant soin de ne pas se mettre dans la galère ... une fois essayé si ça se transforme en vrai problème on fait quoi ? Elle change de travail ? Faut être sérieux, ce genre de commentaire est tout bonnement ridicule.
Je connais personnellement un couple dont la femme a couché avec un collègue de boulot par jeu et en complicité avec son mari et ça s’est transformé en véritable galère avec un mec qui ne lachait pas sa femme, qui la harcelait tous les jours bien que celle-ci avait tourné la page et ne voulait pas d’amant attitré. Ce type en avait même parlé avec un autre collègue qui lui même avait répandu la rumeur. Le plan a vite tourné au cauchemar et cette fille est vite devenue "la pute de service" au yeux de ses collègues. Résultat elle a changé de boite.
Je sais très bien que ce genre de situation n’arrive pas à chaque fois et que fantasmer sur une situation comme ça est très excitant mais je dis quand même attention !!

Elle envisage enfin...++

Par cul_rieu le 6 juin 2018

Merci pour vos commentaired et vos conseil, evidement nous sommes extremement prudent,il ne s’agit la que d’un récit, nous gardons les coulisses secretement ;-)

Mais cependant, je vais etre tout a fait honnéte, je doute que l’affaire puisse atteindre le dénouement souhaité, j’y vois plutot un exercice pratique pour ma douce, afin de se faire les dents, la veritable 1ere épreuve sera tout autre, je vous la conterais une fois les regles bien etablie avec ma douce.

Elle envisage enfin...++

Par GIOIA37 le 6 juin 2018

Ça ce n’est pas faux : in job no zob, c est une règle absolue.

Elle envisage enfin...++

Par hanifa le 6 juin 2018

Celui qui n’essaie rien n’a rien . Bonne chance aux candulistes

Elle envisage enfin...++

Par Titi le 6 juin 2018

Beau récit mais entre le fantasme et la réalité il y a le pragmatisme !! Etes vous sur que le collègue de travail soit une bonne idée ?
Ce collègue qu’elle verra tous les jours ... qui éventuellement en parlera à son "pote" de travail en lui disant "garde ça pour toi" ... et qui en parlera à une autre personne ... etc ..
Le sexe et le travail généralement ça ne fait pas bon ménage !
Cela dit je comprends parfaitement votre excitation (à tous les deux)

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple