Avec un couple d’amis 1

Par Boogaloo35 le 19 juillet 2018 3
Dans Fantasmes candaulistes

Ce soir, comme souvent, nous recevons du monde à la maison. E (Elle) et L (Lui) viennent prendre l’apéro, manger, et surement jouer un peu.
Après un rapide rangement, on couche les enfants. Il est 20h, ils devraient arriver. Ce soir, pour me faire plaisir, tu as mis ta robe rouge, avec un string, un sous tif assorti et exceptionnellement des bas. Toujours un léger maquillage et ton parfum préféré. Tu es ravissante, sexy, belle. J’imagine déjà la fin de la soirée, lorsque nous serons que tous les deux, et que je pourrais profiter de tes formes délicieuses. Et que nous pourrons jouir ensemble, l’un contre l’autre, l’un dans l’autre. Tu es toute à moi, je suis tout à toi, et on s’aime.
Nos invités arrivent. L’apéro commence, d’abord une bière, on discute de tout et de rien. La soirée avance vite, les pizzas s’enchainent, de la bière on passe au vin, l’humeur est légère, on rigole... L’alcool aidant on délire de tout.
Nos invités sont charmants, jeunes et beaux. Nous en avions déjà convenu, lors de confidences intimes, qu’ils ne nous laissaient pas indifférents.
Elle porte un jean banal et un haut blanc, qui épousent ses forment bien dessinées, et lui de même porte un jean et un tshirt.
Quelques remarques de part et d’autre laissent sous-entendre une ouverture d’esprit partagée. A plusieurs reprises déjà j’ai vu L regarder tes seins et tes jambes, un regard qui déclenche chez moi un mélange de jalousie et d’excitation. Moi aussi je regarde tes seins, tes jambes, tes yeux magnifiques qui brillent d’amour pour moi, je réponds à tes je t’aime et j’ai une irrésistible envie de t’enlever ta robe, et de te prendre sur la table. De te pénétrer profondément, tes jambes posées sur mes épaules, bien écartées... Et alors que nous entamons le rhum, je me dis que je serais même prêt à le faire devant ces amis, devant L qui te matte de plus en plus, comme pour lui prouver que tu es à moi.

Après quelques verres de rhum, tu te lèves pour ramener des choses à la cuisine. Tu es magnifique, cette robe est décidément irrésistible... Je constate même que nos deux invités te regardent avec autant de désir que moi.
Je me lève également, pour ramener ce qui reste sur la table à la cuisine.
Lorsque j’arrive à coté de toi, tu passes tes bras autour de mon cou, et m’embrasse ardemment. Un baiser délicieux, sexy, généreux. Je pose mes mains sur tes hanches, te serre contre moi. Lorsque tu reprends ton souffle, je te murmure « Ce que tu es sexy, je t’aime trop... Tu es toute à moi ! » Et tu m’embrasse encore...
Mes mains descendent sur tes fesses, j’adore sentir le tissu glisser sur ta peau douce. Je vois du coin de l’œil que nos invités nous regardent. Tout en te caressant je relève un peu ta robe, pour leur laisser voir que tu portes des bas...
Tu n’y fais pas attention, ou bien fait semblant de ne pas y faire attention, et notre baiser s’éternise.

- Bon si vous voulez on va vous laisser... dit L
- Nous aussi on a droit à ça ? Ça fait partie du dessert ? Plaisante E.
Tu te retournes enfin, E s’est levée, et te regarde en souriant. Elle aussi a les yeux qui brillent...
Tu lui réponds :
- Tu en veux aussi ?
- Oh oui ! Viens là !
Tout le monde croit à la plaisanterie, et au jeu de celle qui ira le plus loin. E se rapproche de toi, pose ses mains sur le bas de ton dos. Tu mets tes bras sur ses épaules, comme tu les avais avec moi. Vous vous regardez, vous souriez, vos visages se rapprochent doucement.
Nous vous regardons faire, lui d’un côté moi de l’autre, convaincu qu’une de vous va s’arrêter... Suite à notre baiser je bandais déjà, mais cette scène augmente encore mon excitation. Vous êtes si belle. Les mains de E descendent sur tes fesses, aussi doucement que vos visages se rapprochent. Et soudain vos lèvres se touchent. Dans le même mouvement, lent et délicat, vos lèvres s’ouvrent, et ce petit bisou se transforme en véritable baiser. Cela dure quelques secondes, les mains de E caressent maintenant tes fesses comme je le faisais, relevant un peu ta robe rouge.
Sans te relâcher, E te dit :
- C’est vrai que ce n’est pas désagréable...
- C’est vrai...
Tu sembles apprécier les caresses, et pour lui rendre la pareille tes mains descendent sur ses fesses. Vos poitrines se compressent l’une contre l’autre, vous vous souriez. E te dit :
- C’est super sexy les bas...
- Tu as vu ?
- Oui, j’adore.
- Ton jean te vas bien aussi, il te fait un super cul.
- Merci... elle sourit. Le tient est pas mal non plus...
Et sur ses mots elle soulève un peu plus la robe, sa main passe sous le tissu, sur tes fesses nues.
L n’en perd pas une miette, les yeux sur vous, sur tes fesses, il est visiblement excité par la scène.
E reprend :
- La peau d’une femme est définitivement plus douce que celle d’un homme...
- Je ne sais pas, toi tu as un jean !
Elle lâche tes fesses et fait un pas de recul. Tu la regardes intriguée. Et sans rien dire elle descend son pantalon, et l’enlève complètement.
Elle porte aussi un string, très jolie, il épouse parfaitement ses formes pour disparaître dans le creux de ses fesses. Elle se rapproche de nouveau de toi.
- Vas-y.
Et alors que tes mains se posent sur sa peau, elle t’embrasse de nouveau. De nouveau ses mains passent sous ta robe, et vos poitrines se touchent.
A la fin du baiser, tu lui glisses :
- Tes fesses sont extras...
- Merci...

3 commentaires

Avec un couple d’amis 1

Par Boogaloo35 le 20 juillet 2018

Merci pour vos commentaires :)

Avec un couple d’amis 1

Par jack1950 le 20 juillet 2018

Oui en effet comme le dis si bien Candaule, vivement la suite ….

Avec un couple d’amis 1

Par Candaule le 19 juillet 2018

Splendide !!! Une autre forme de candaulisme, qui n’est pas si fréquente que ça... votre récit est très agréable à lire.
Vivement la suite et merci de nous faire partager ces moments.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple