Se préparer pour l’autre monsieur. Mariage .9.

Par jolie-belle le 14 juillet 2020 1
Dans Fantasmes candaulistes

Nous sommes donc réunis dans vaste salon sous un plafond très haut d’une villa aixoise afin d’assister au "mariage" de ma propre épouse.Pour étonnante qu’elle soit la situation ne manque pas de piquant pour moi mais aussi me procure une excitation que je ne pensais pas éprouver si vive.Je me trouve avec quelques convives juste derrière le couple nuptial. Nous sommes quatre hommes pour admirer ma femme qui s’est laissée accoutrée d’une manière absolument indécente pour l’occasion.Ses fesses rebondies sont parfaitement apparentes sous leur voilage, mises en valeur par un tutu blanc en haut et des jarretières en bas. J’imagine que toute l’assistance est en érection, comme moi. C’ est une union civile...et fictive(quoiqu’à la réflexion, un prêtre(faux ou non) y eu toute sa place... Malgré cet état, tous les invités ainsi que les mariés écoutons, plus ou moins gravement, la fin du discours, orienté sexe, d’un maitre de cérémonie bardé de son écharpe tricolore...Il s’agit là des dernières phrases d’une sorte de contrat de mariage, inventé par l’amant/marié et ses sbires.

Et donc, voilà ce que mes oreilles peuvent entendre sans vraiment y croire, à ce moment là ;
De manière monocorde, en forçant sur les mots les plus évocateurs (que je vous laisse deviner) Mr Olivier énumère les devoirs des nouveaux époux l’un envers l’autre...
- ...."Le mari prêtera sa femme à qui il le désire sans avoir à se justifier ".(là, il s’assure la soirée, me dis-je)
- "Les désirs et les plaisirs du mari sont sacrés et Nadia s’engage donc à les satisfaire
Nadia a pour fonction de se mettre à la disposition de son mari comme une chienne docile et obéissante
Nadia offre ses trois orifices sur simple demande de son mari, quelles que soient les circonstances.
Nadia s’engage donc à accepter toutes formes de pratiques sexuelles en public ou en privée.
Nadia s’engage à porter tout accessoire sexuel, choisi par son mari ; collier, plugs, menottes, pinces à seins..." (j’en passe et des meilleurs)...
- "Nadia portera des tenues mettant en valeur sa poitrine, ses hanches, ses fesses si cela plait à son mari.
Nadia doit se tenir excitée sexuellement et accessible à tout moment...
Nadia devra recevoir les éjaculations de son mari où celui ci décidera de l’honorer et nettoiera ce sperme seulement si elle en reçoit l’ordre...
finalement un peu comme avec moi, mais en mieux..me dis je
- "Nadia s’engage à porter des marques sur la peau, incluant brûlures, cicatrices, tatouages, perçages.
Nadia pourra être punie par son mari sans justification."...
Ah là, ça devient plus étrange...je m’étonne qu’elle ait accepté ce genre de trucs, mais, ce ne sont que des mots et ayant promis de garder le silence... je reste coi.
- "Le mari tiendra compte des obligations familiales et professionnelles de sa femme.
Le mari respectera les limites physiques de sa femme Nadia lors de pratiques sexuelles".ouf !
- "Le mari ne filmera ou photographiera sa femme Nadia qu’avec son accord..."re-ouf...
Durant cette énumération, les main du mari en question n’ont cesser de malaxer les fesses de ma-sa femme, relevant progressivement son voile, y glissant parfois bout de ses doigts...
Nadia se baisse vers la table à la demande du maitre de cérémonie pour signer ce joli contrat. Au centre des froufrous du tutu brille un point rouge au milieu de ses fesses.Un plug anal du bel effet ! Voilà un détail que tout convive aura su apprécier, comme la promesse d’une noce réussie, me dis-je.
Ce n’est pas avec un stylo mais avec la trace d’un baiser au rouge à lèvre vermillon, qu’elle donne son approbation à toute cette énumération cochonne...je signe comme témoin ainsi que Serge, le vieux voisin qui ne peut s’empêcher de relire à voix basse, en bavant sur les meilleures phrases du contrat.
Déclarés aussitôt mari et femme, par le monsieur Loyal, voilà qu’ils se lancent dans un jeu de langues gluant absolument obscène. En guise d’alliance,Mr délériat accroche alors une médaille dorée et une laisse du même métal au collier de chien bleu pâle que porte sa-ma-femme. Celle- ci retire son micro string pour en couvrir la tête de son nouveau mari. Ils sont applaudis par une assistance hilare !
Un verre de champagne est distribué à chaque convive, on trinque et on félicite les mariés...L’ambiance est à la fête.Surtout pour la mariée, contrainte de faire un tour de présentation/remerciement à toute l’assistance. Elle m’embrasse sur la joue, ou me la lèche, plutôt, quand je lui souffle "quelle belle salope es tu"- en tirant sur son téton offert au bout d’un ressort doré - .
J’aperçois déjà ...des bites sortir timidement de leurs cachettes...
Le mari, tenant Nadia par les cheveux, la pousse vers les uns et les autres et pour finir vers mr Olivier, resté de marbre, digne et sévère derrière son "bureau" de maire.Il saisit la laisse pendante sur la poitrine de la soumise. Il la tire, forçant la chienne à escalader la lourde table, où elle s’agenouille face à lui. Il l’embrasse goulument, lui aussi, Il la plie en deux, la dispose en levrette devant lui et lui enfile sa bite, directement dans le gosier.Une gorge profonde et baveuse commence tandis que les invités se succèdent de l’autre côté pour flatter de petite claques, un cul qui reflette la lumière du lustre. Y brille aussi de mille feux, le saphir du plug anal. Les bites sont maintenant bien visibles...
- "super belle chienne-soumise qu’on a là, n’est-ce pas ? "
Me glisse Enzo qui picore dans les plats de mézzés grecs qui tournent...venant faire tinter son verre contre le mien.
- " je suis content que tu sois venu, assister à ça...
"Oh, il est Sur que cette soirée semble lui réussir, mais elle m’en a fait voir bien d’autres !"
"Ah bon, racontes moi..."
Je narre alors quelques aventures de ma femme bien salaces à son nouveau mari, tandis que les verres et les assiettes tintent dans une musique de Barry White douce mais particulièrement claire. Cependant, l’ambiance tourne vite au gang bang un peu brutal dans la salle de mariage...
Les bruits de la pipe baveuse qui se joue derrière nous excitèrent très vite les deux frères gitans qui la caressent comme des forcenés, sexes bandés en main !
- " Ah, ces jeunes", me commente Délériat, "incapables d’attendre !"
La débarrassant de son plug, qu’il range dans sa pochette, il se retourne pour encourager alors ces deux invités fougueux à profiter de la mariée qu’ils tournent comme un jouet...
J’ouvre grand les yeux car "notre" femme ouvre grand son cul et reçoit un beau sexe dans un râle plein de salive et du sperme ’ de l’édile qui vient de s’en retirer !
Une main stoppe brutalement les cris sortant de cette bouche enflée en la rebranchant sur une bite.
"-Mes invités la prendront par le cul, durant cette noce, me dit Enzo...je me réserve sa chatte.Je suis le mari, ce soir.
- Soit.Et je suppose que je ne suis autorisé qu’a la même fantaisie anale ?
- Heu, et bien, non. en fait...elle n’acceptera que de te sucer.Elle ne veut pas que tu l’encule, et m’a demandé de te l’ expliquer.
Bon, je comprends ; elle n’aime pas trop la sodomie, de toute façon, en général ...vous l’a t’elle dit, au moins ? ...Mais enfin, là, vu que tout un chacun la prend comme ça...je me disais que, peut être...
- Oui... enfin, non. Elle n’aime pas trop ça, mais ça dépend avec qui...et puis là, je l’ai bien préparée avant, elle n’aura pas trop mal.
- Ah ? ça me rassure.
- En même temps, il est bon qu’elle souffre un peu pour le bon plaisir de son mari...et celui de MES amis.
- oh, je vois."

1 commentaire

Se préparer pour l’autre monsieur. Mariage .9.

Par ALEXETFLO le 19 juillet 2020

bonjour,

houla ! le "contrat de mariage" est assez hot, mais les mots sont là pour exacerber l’excitation de la "noce".

Merci pour cette suite une fois de plus très croustillante.