L’abandon à un corps inconnu

Par soultraveller le 26 octobre 2021 2
Dans Fantasmes candaulistes

En couple depuis plus de 10 ans, je suis un homme BCBG qui cherche à pimenter sa vie sexuelle. Ma charmante épouse est timide et a beaucoup de mal à assumer ses envies. Depuis quelques temps, j’aborde le sujet de ses désirs. Il me faut beaucoup de questionnements pour en savoir un peu plus sur ce qui la met en émoi. Comme elle sent que je lui prépare une surprise, et ne voulant rien provoquer qu’il lui déplairait, je lui ai confié que dans les prochaines semaines, elle pourrait recevoir la visite nocturne d’un inconnu...
Elle a été surprise d’abord, puis elle en a convenu.
Le temps a passé, puis...
un soir, je lui propose de se mettre à l’aise et de se détendre dans le sofa les yeux fermés...
Son regard insistant me fait alors comprendre qu’elle a deviné mes intentions.
Faussement confiant, je lui dit que quelqu’un est à la porte.
Elle s’installe dans le canapé un verre de vin à la main, elle boit une gorgée puis me lance : Laisse notre ami rentrer, met moi un peu de musique et sors faire un tour, ne revient qu’une fois mon sms reçu.
Je m’exécute.
Me voilà à me promener dans Paris, plutôt à déambuler, m’imaginant tout ce qui pourrait arriver à mon tendre amour,
mon coeur palpite, mon sang fait des tours et je me demande si je ne fais pas une connerie, mes fantasmes pervers sont peut-être en train de ruiner mon couple. Aie !! je culpabilise.
Je fais quelques bars, je scrute mon téléphone, toujours rien.
Le temps semble s’être arrêté, je me sens fébrile.
L’heure tourne et enfin mon téléphone vibre, voici le long message que je reçois :

Assise dans le canapé, les yeux clos, j’ondule doucement au son de ma musique préférée, mon esprit s’évade...
Je m’abandonne à la douce caresse de l’inconnu positionné derrière moi et dont la main glisse lentement vers ma culotte, sur les lèvres de mon sexe puis remontent sur mon pubis en s’attardant sur ma fine toison délicatement entretenue.
Je me laisse aller au toucher de cet homme dans ce délicat contact tandis que son autre main s’attarde sur mes seins.
Je suis simplement vêtue d’une nuisette à fines bretelles et d’une culotte bien ajustée, j’écarte les jambes pour faciliter le passage de ses doigts...
Ses doigts, si chauds, savent parfaitement ou s’attarder, je sens dans le bas de mon ventre mes muscles se contracter pour intensifier le plaisir
Je mouille de plus en plus , si bien qu’il arrive facilement à mettre trois doigts dans mon vagin en remontant sur mes lèvres et mon clito bien gonflé
Je garde les yeux clos
Je ne veux pas voir son visage
Juste apprécié l’instant...
Il s’arrête doucement et je reste dans l’attente d’une autre action
C’est alors que je sens sa main ouvrir ma culotte qui laisse apparaître ma chatte ouverte et prête à accueillir tout ce qu’il veut...
Là, je sens une langue délicate caresser tout mon sexe, celle-ci tourne et tourne encore, il est en train de lui rouler des pelles !!!!!
Je pose une main sur sa tête pour le guider juste sur mon clito
Hummm il est vraiment doué cet inconnu
Pendant que sa langue roule des pelles à mon clito, pendant qu’il lape mes lèvres ouvertes, sa main me touche les seins, les caresse, tire sur mes tétons déjà durs et j’adore ça.
Ensuite je décide d’ouvrir un oeil vers mon entrejambe, avec les cuisses déjà bien écartées, je le regarde jouer avec mon clitoris, sa langue tourne autour, le caresse, l’écrase une peu, des spasmes provoquent en moi un ruissellement de mouille sortant de ma chatte et glissant jusqu’à mon cul… j’ai l’habitude de mouiller mais alors la…
J’ai terriblement besoin que l’on me prenne fort et vite !!
Pour ne plus que je l’observe, il me met un bandeau sur les yeux, je me dis qu’il doit être marié...
Je me mets à caresser l’énorme bosse de son pantalon, il me dit que ça lui fait mal d’être si compressé
Son sexe sort et je caresse cette bite divine, longue et bien large.
Je me sens comme une chienne en chaleur en quête d’une nouvelle queue pour me satisfaire (j’en reviens pas de penser ça).
Je commence a lécher son gland, j’entreprends de le sucer mais seul son gland rentre dans ma bouche, il me prend la tête pour me baiser la bouche, le cochon. Il me met des doigts, puis il vient frotter sa bite contre moi, juste pour me caresser avec son gland et que je le supplie de me prendre.
J’attends allongée sur le dos en me masturbant, enfin je sens son gland entrer péniblement en moi, je retiens ma respiration par peur qu’il me fasse mal, mais l’appréhension disparaît, c’est si bon.
Après quelques minutes où il s’applique à bien élargir ma chatte, il glisse tout le long de sa bite en moi. Une sensation inconnue jusqu’à lors.
Ses mouvements s’accélèrent, il me pilonne comme il le veut et j’adore son énorme bite qui me pénètre à grands coups de rein.
il décide de me prendre en levrette. Me voilà à quatre pattes, il m’attrape les fesses et me met une grosse fessée, sa bite bien dure rentre en moi, il me tire les cheveux et me pousse pour me cambrer encore plus, le visage dans un coussin, il va et vient en moi, il me lime la chatte, je sens son sexe taper au fond du mien, une vingtaine de minute de ce traitement où je prends mon pied, il me lache enfin pour venir éjaculer sur mon ventre. Je sens ma chatte béante, grande ouverte, mais je me sens comblée, un peu honteuse mais en fait non.
Il vient de partir, j’espère que tu as gardé ses coordonnées.
Je me suis en ébullition, rentre vite mon chéri.

Et bien, je suis rentré en courant !!

2 commentaires

L’abandon à un corps inconnu

Par FDorenavant le 28 octobre 2021

Cela me rappelle quelqu’un qui me décrivait comme vous Nicole et comme cette histoire, une incroyable sensation liée à la nouveauté comme à l’interdît de l’adultère comme lors de mon accord, de se savoir posséder uniquement sexuellement et jusqu’au bout jusqu’à l’ejaculation libératrice.

L’abandon à un corps inconnu

Par jack1950 le 28 octobre 2021

Hé oui je confirme que c’est toujours bon de sentir rentrer dans sa chatte une nouvelle queue, surtout quand l’amant sais bien s’y prendre. Mais c’est encore bien et tellement meilleur quand il éjacule au fond de ma chatte. Merci pour cette confession d’abandon a un corps inconnu.
Nicole