Quand le candaulisme n’est pas compris I.

Par Catlain le 6 janvier 2018
Dans Expériences candaulistes

Bonjour et bonne année à tous.
Voici 2 histoires arrivées cet été qui démontrent que certaines personnes ne comprennent pas le candaulisme.
Depuis 3 ans, une personne que nous connaissions de vue, passait en vélo devant chez nous, et comme nous sommes souvent sur la terrasse dès qu’il fait beau, à chaque passage il jetait un regard insistant dans notre direction. Je dis à Catherine, qui elle, n’avait rien remarqué, « apparemment tu dois lui plaire », elle me répondit, « tu crois ? », « j’en suis sûr, ce n’est certainement pas moi qu’il regarde ».
Au fil du temps cela a continué et un beau jour où Catherine peignait dehors (je dois vous dire que Catherine est très douée pour le bricolage), il s’est arrêté et a engagé la conversation. Il se présenta, s’appelant R., qu’il habitait un peu plus loin de chez nous et qu’il avait un commerce en ville, ce que nous sachions déjà, mais nous n’étions pas client chez lui. A chaque fois depuis, lorsque Catherine était dehors il s’arrêtait pour discuter, sauf si j’étais présent. Une fois il lui avoua qu’il l’avait croisé dans un supermarché un jour, et qu’il avait flashé sur elle, il se rappelait les vêtements qu’elle portait, minijupe et blouson en cuir, il avait imaginé que Catherine avait fait exprès de taper son caddie avec le sien. Catherine lui dit « non pas du tout d’ailleurs je n’ai même pas fais attention à toi », il a été un peu déçu et ils en restèrent là.
Plus tard il lui donna son numéro de téléphone et demanda le sien, Catherine ne le lui donna pas, elle préférait m’en parler avant. Je lui dis pourquoi pas, donne le lui, tu ne risques pas grand-chose et puis s’il te plait, c’est une occasion qu’il ne faut pas laisser passer. Il lui envoyait des messages au début gentils, puis avec le temps de plus en plus chaud, un matin, Catherine était en tunique courte, très décolletée, tenue qu’elle met le matin quand elle se lève du lit, R. tapa au carreau de la fenêtre de la cuisine qui donne sur la rue pour lui dire bonjour et Catherine entrouvrit la fenêtre, quand il l’a aperçu dans cette tenue, il devint tout rouge et bredouilla « c’est vraiment sexy ce que tu portes » , Catherine étant d’humeur mutine, lui dit « tu veux en voir un peu plus ? » et elle fît descendre les bretelles de la tunique pour lui dévoiler ses seins, en prenant quand même le soin d’être invisible de la rue, R. en bavait, il lui demanda s’il pouvait toucher et Catherine s’approcha et il se fît une joie de lui malaxer les seins. Catherine se recula et lui dit « c’est terminé pour aujourd’hui », il en voulait plus mais Catherine ne le pouvait pas.
Il lui envoya des messages de plus en plus chauds auxquels Catherine répondait en y rajoutant à chaque fois une couche. N’en pouvant plus 2 jours après, il sonna à la porte et quand Catherine ouvrit, il se jeta sur elle en l’embrasant et la caressant, il la déshabilla, en fît de même et commença à lui lécher le clitoris, Catherine tout en le masturbant, le prit en bouche et le suça longuement, quand il voulut la pénétrer, Catherine demanda s’il avait un préservatif, n’en n’ayant pas Catherine refusa la pénétration et continua la fellation, quand le sentant venir, elle le sortit de sa bouche et le branla , son sperme se rependit sur sa poitrine. Catherine fût un peu frustrée, car elle n’avait pas ressenti de plaisir, il ne l’avait pas léché longtemps et elle n’avait pas eu le temps de jouir, malheureusement cela arrive quelques fois, lui par contre était comblé.
Ils discutèrent ensuite, et Catherine lui expliqua notre fonctionnement, il ne compris pas ma tolérance et qu’il ne pourrait pas faire l’amour à Catherine si j’étais là, même si je n’assistais pas aux ébats, Catherine lui dit « il n’est pas question que tu viennes à la maison si Alain n’est pas présent, je veux éviter que les voisins se doutent de quelques chose, aujourd’hui c’est exceptionnel car tu m’as prise par surprise, ou alors tu trouves un endroit tranquille pour faire l’amour, ou on le fera chez moi, mais seulement si Alain est là », ne connaissant pas d’endroit propice et ne voulant pas de ma présence, cette aventure n’alla pas plus loin.
Fin de la 1ère histoire, la suite tout de suite.

Soyez le premier à commenter cette contribution

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple