Une rencontre enfin !

Par elletmoi59 le 27 février 2019 1
Dans Expériences de conjoint(e)s

Je le vois, il est comme sur les photos, vite je détourne mon regard. Je ne veux pas d’attache. On décide d’aller dans un bar pour faire connaissance. Une fois là-bas on parle de tout et de rien, surtout les hommes. On passe notre temps entre la table et l’extérieur pour fumer. Il est hyper intéressant mais j’évite son regard, il me plait trop. Il me touche le bras en regardant mes bracelets par curiosité.

J’avoue que ma tenue n’était pas chic mais bon, c’est moi, et elle me rassurait. J’étais bien dedans. Et j’adore ces bracelets tout droit venu de mon premier concert des fob… De là, je n’ai plus trop résisté même si je me retenais.

J’avais besoin de le sentir près de moi. Une autre pause cigarette, cette fois, je suis entre les deux, entre Monsieur et cet homme, avec une envie folle de me serrer contre lui.

À ce moment de la soirée je me rends compte qu’il était ce fameux profil avec lequel nous avions déjà fait connaissance, une rencontre allée se faire mais ce n’était pas le moment. J’avais pourtant bien craqué au début et là, je fonds littéralement d’envie pour lui…

Était-ce une coïncidence ou était-ce volontaire ?
Je ne le saurais pas. Je ne veux pas montrer mon intérêt à mon conjoint.

On retourne à table, un autre verre, je m’arrête là. Je veux être consciente de mes actes cette fois ci. Mon conjoint part aux toilettes et là il me regarde dans les yeux. Mon dieu qu’il est beau…

Il me demande si je porte des bas je feins l’ignorance l’invitant à vérifier. Il me dit qu’il a envie de moi et que c’est dommage que l’on doit l’attendre, qu’il aurait apprécié me voir seule. J’en ai envie aussi mais je me suis contentée de lui dire que j’avais envie de lui.

On finit par chercher un hôtel, pas de dispo. Je me dis qu’on finira dans la voiture. Deuxième essai perdu, j’ai trop envie de monter dans sa voiture juste pour être seule avec lui mais je ne le fais pas. On trouve un hôtel, enfin… on a dû négocier mais on est y est. On monte dans la chambre qui est comme toutes les chambres d’hôtel standards avec une superbe vu sur une cour minuscule et aucune vue à l’horizon mais je m’en fiche pour une fois j’ai envie d’un autre.

Mr se pose sur ce qu’on pourrait appeler une table de chevet. Je m’allonge sur le lit et le partenaire me rejoint. On est tous deux stressés enfin je pense, moi surtout. Puis soudainement, il me monte dessus et se met à m’embrasser, très vite il me met sur le coin du lit et s’occupe de mon entre jambe avec sa bouche.

J’avoue, je ne sais plus trop à quel moment on a fini nu comme des vers mais j’avais gardé mon soutif, tout ce que je sais, c’est que quand il a eu terminé, je n’ai eu envie que d’une seule et unique chose, lui rendre la pareille. Et là, moi qui suis si prudente en temps normal, je me suis mise à regarder Monsieur pour le jauger et à montrer mon intention de le sucer sans protection et avec beaucoup d’envie.

Voyant mon envie, il me demande d’attendre pour mettre un oreiller au sol. Le geste m’a touché. Je me suis donc mise à sucer. Ça n’a pas duré longtemps, il m’a dirigé vers le lit, de manière brutale et douce à la fois avec beaucoup d’envie… à ce moment-là, je me suis dit "craque pas, craque pas". Il est monté sur moi et s’est mis à se frotter, à m’embrasser les bras posés près de mon visage montrant bien son intention de capter la mienne et là j’ai craqué, je me suis dit "eh merde je me laisse aller".

Et après c’était juste super bon !

Les préliminaires continuent avec une envie latente de faire l’amour sans protection mais la peur et la raison nous rattrape et surtout, le petit rappel de ma moitié. La protection prise, les hostilités commencent tout en missionnaire mais d’une façon…

Il m’isole toujours avec ses bras. Je m’y sens si petite, si bien… j’apprécie vraiment. On s’embrasse, se caresse. J’adore sa peau humide, ses efforts, son regard, je craque un peu plus… puis il met mes jambes sur son torse et j’adore, il a un très bon rythme, son regard est juste…. Puis on termine. Je regarde ma moitié, je vais pour m’approcher de lui et là il me rattrape comme pour me dire ça n’est pas fini. Je me laisse faire, c’était tellement imprévisible !

Je suis bien dans ses bras, trop bien. On discute, ils discutent, je le regarde en essuyant d’être discrète, j’ai totalement craqué mais je me rends compte que je ne peux pas. Mais là je suis bien, je ne veux pas que ça s’arrête…

Enfin, il se fait tard, on se rhabille, il va aux toilettes, et on repart comme si de rien n’était, on se regarde dans l’ascenseur, son regard brille mais je me contiens parce qu’à ce moment, j’ai envie de me jeter dans ses bras mais je veux que ni l’un ni l’autre ne voit que j’ai craqué.

On retourne à nos voitures, j’ai tellement envie de lui tenir la main de me jeter sur lui… je me contiens. On se dit au revoir et m’embrasse la joue.

Et finalement, il n’y aura pas de suite à cette histoire. Monsieur, qui voulait vraiment d’une suite, qui me faisait comprendre qu’il aimerait vraiment me voir à fond avec un autre, dans une relation avec un autre. Il prend peur et me demande d’arrêter, puis non, puis oui... Puis oui mais à trois....

Finalement c’est moi qui suis détruite, j’ai suivi les envies de mon conjoint, persuadée que je ne pouvais pas craquer et qu’il avait envie que j’ai une relation suivie avec un autre mais finalement rien alors que j’en ai eu des récits excitants !

Monsieur a joué de cette expérience pour m’exciter. Il m’a promis que si j’arrivais à faire en sorte qu’on se voit à trois il y aurait une relation. J’aurai adoré avoir plus, beaucoup plus…

Le potentiel partenaire, lui, il veut me voir seule. Moi j’en ai envie aussi, vraiment. Il m’avoue que lors de la soirée il avait l’impression d’être avec sa petite amie, il me fait craquer encore plus. Il me parle de sentiments... mais il ne veut absolument pas détruire ma famille, moi non plus. C’est dur, je le désire vraiment, même plus...

Ça s’arrêtera là, finalement ma famille n’est pas détruite. Quant à moi j’ai le sentiment d’être anéantie. Ne jamais craquer !

1 commentaire

Une rencontre enfin !

Par Candaule le 27 février 2019

Voici un très très beau témoignage !!!
Vous décrivez-là vraiment bien, ce que beaucoup vivent : L’émotion, le sentiment qui animent une aventure candauliste. Acceptez-les, vivez-les !!! Le sentiment, l’émotion c’est l’énergie de la relation dont le résultat est le plaisir que vous prenez avec votre amant. Votre Homme, lui, il se nourrit de votre plaisir, ça l’excite autant que ça lui fait peur !!!! Il va s’ennuyer très vite si il refuse cette évidence. Il ne le sait peut-être pas encore mais ce qui le fait vraiment bander c’est le désir que vous avez pour un autre. Si il le sait, il l’accepte et vous accompagne. Autorisez-vous tout les deux à vivre !!!!

Il y aura peut-être, parfois, des coups de mou dans votre relation de couple. Faites-vous confiance, votre amour est assez fort. Ce que je veux dire c’est que vous ne pouvez pas sortir d’une aventure candauliste détruite ni même anéantie. Pratiquer le candaulisme, c’est s’épanouir, renforcer la complicité de son couple, prendre et donner du plaisir. C’est sortir du cadre de la sexualité "Normée" et explorer à deux ou à trois d’autres voies.....

Ouvrez votre couple et le cadre qui le contraint, osez, ressentez, vibrez c’est notre nature à tous !!!