Spermophile

Par Candolescent le 21 février 2021 5
Dans Expériences de conjoint(e)s

J’ai été un temps, au début de notre relation, une adepte exclusive de la fellation. Je refusais toute pénétration, réservant l’accès à ma petite chatte à mon fiancé et n’offrant aux membres de mes amants que ma jolie petite bouche, devenue mandarine à force de sucer des pénis en érection.
Je n’aimais rien tant, durant cette période étrange de ma vie, que de sucer des hommes dans des lieux insensés. Je fréquentais les cimetières, guettant les veufs éplorés. Je hantais les églises, buvant à longs traits, dans les confessionnaux, le foutre épais de prêtres frustrés. Je m’installais à l’avant des taxis, pour avoir l’occasion d’enfourner le membre des chauffeurs extasiés au milieu des embouteillages – au vu et su des deux-roues qui frôlaient les voitures, avec une perspective plongeante sur ce qui s’y passait.
Au début, comme toute jeune épouse bien élevée, j’avalais le sperme de mes amants de passage. Mais l’un d’eux, au moment d’éjaculer, se retira de ma bouche et me cracha son venin au visage, tel un cobra. L’homme ensuite étala le foutre frais sur ma peau, et m’ordonna de ne pas me rincer dans la demi-heure à venir. J’ai senti le sperme lentement se sécher, tendre mon épiderme comme un masque, tandis que le parfum salé s’épaississait et dégageait des effluves de marée basse.
Depuis lors j’ai du plaisir à étaler sur moi la crème des hommes que je suce. A chaque fois j’ai l’impression de me transformer en Messaline, cette impératrice qui, selon la légende, se faisait enduire du sperme des jeunes adolescents qui se masturbaient sur elle.

5 commentaires

Spermophile

Par tyroler le 2 mars 2021

La fellation : Quel régal ! Autant Karen que moi même étions super fan de cette pratique.
Karen pour la faire (elle faisait ce que j’appelais de "royales"). Elle aimait non seulement les faire, mais il y avait AUSSI le côté psychologique. Faire une pipe à un inconnu rencontré cinq minutes auparavant et, donc, pour la plupart de ces chanceux, être considérée comme une pute (dans le sens dégradant) ravissait mon épouse qui avait toujours revendiquée d’être considérée comme une vraie salope (dans le sens "candauliste"). Elle aimait aussi sentir les "effluves" et le goût laissé en bouche, sentir le sexe vibrant se préparer à la jouissance dans sa main ou entre ses lèvres. Et le meilleur, être le centre d’intérêt lorsque nous décidions d’une soirée fellation sur un parking de Toulouse Rangueil, entourée de ces messieurs super excités, leur bite à la main, attendant leur tour. Ces soirs là, il lui arrivait de contenter une dizaine de mâles. Pour moi, le tableau de mon épouse, une queue en érection dans la bouche et entourée de mâles en attente était un ravissement. Certains jouissaient en bouche, certains autres sur le visage. Elle s’en servait effectivement de "masque" qui lui faisait (parait-il) la peau douce.
Et pour moi, c’était un régal de la voir faire (et seulement la voir sucer). Quelquefois, même, elle acceptait d’être prise "en brochette". Mon "travail" consistait, alors, à bien vérifier la pose préservatif. En fellation, Karen prenait grand soins de sa bouche : pas de blessures ou autres inconvénients pouvant être sanitairement dangereux. Ces "spectacles" sont de très bons souvenirs

Spermophile

Par waaxer le 1er mars 2021

Très beau récit. Ma première expérience avec un couplé candauliste a été avec une épouse qui me suçait devant son mari qui photographiait. 69, caresses et ejacs sur elle. Que de souvenirs...

Spermophile

Par Lamik le 23 février 2021

Je serais tellement heureux de voir ma femme ainsi...

Spermophile

Par Dany_lo le 23 février 2021

Délectable petit jeux de sperme. Rien de plus excitant que de voir’un autre finir au fond de la gorge de ma femme et de la voir prendre plaisir à ne manquer aucunes goûtes de ce doux nectar.... Délicieux récit

Spermophile

Par cellequejaime le 23 février 2021

Très beau récit, merci.

Les femmes qui apprécient le sperme fascinent et bouleversent les hommes et je ne fait pas exception à la règle...

Ma douce petite femme adore elle aussi recevoir en bouche la semence de ses amants et la boire, et depuis quelques temps, elle apprécie également de plus en plus de recevoir leur semence sur le visage et en être copieusement souillée... cela m’excite terriblement de la voir recevoir la semence de ses amants en bouche et sur son doux visage...