Quand il est en cage..

Par Zita le 26 novembre 2020 3
Dans Expériences de conjoint(e)s

Quand je ne suis pas là, parfois il enfile sa cage et m’envoie une photo sans rien dire de plus. L’image réveille en moi la petite fille joueuse qui saute de joie à l’idée de s’amuser. Un sourire se dessine sur mon visage et mes yeux se plissent en demi lunes pétillantes. Et je voyage.. Toutes les particules de ma peau et de mon corps pénètrent le métal de sa cage. Je me retrouve mélangée à ce métal complice qui éffleure sa fine peau d’ange toute la journée… A sentir ses émotions sexuelles du bout de ma peau-métal…
Surgit aussi l’idée qu’il s ‘encage pour mieux s’offrir à moi. Quand il me glisse « je garde mon sperme pour toi »… Je me sens reine !
J’aime également qu’il s’encage avant de lire mes récits d’aventures sexuelles… Pour jouer… Pour qu’il prenne encore plus conscience de son excitation… Pour qu’il savoure d’autant plus mes mots… Pour que sa frustration engendre un désir encore plus grand… Pour qu’il sente ma présence à travers le métal… Pour faire perdurer la joie du jeu… Pour garder son éjaculation pour plus tard… Pour moi.
Parfois, je garde la clé autour de mon cou.. Comme un bijou à la vue des gens. C’est notre secret, notre jeu, notre complicité. Et je le libère au gré de mes envies.. En veillant bien au bien être de ses belles parties génitales... Je le lèche au travers de la grille métallique.. Ou bien je l’introduis en moi encagé... Sentir en moi l’acier et l’espace entre mes parois et son sexe... Dans ce cas la frustration est partagée et tellement excitante..
Cette cage m’excite beaucoup... Petit objet complice de nos explorations...

3 commentaires

Quand il est en cage..

Par mdesaf33 le 29 novembre 2020

Merci Zita de votre réponse.
J’ai bien compris votre texte ? Votre mari peut mettre et enlever sa cage lui-même et quand il le veut ?
Si oui je persiste à penser que si l’homme peut la retirer quand il le veut, c’est moins excitant que d’être "prisonnier" de sa femme et/ou de l’amant qui décide(nt) quand ils veulent de l’ouverture de la cage
(dans les limites de ce qui a pu être convenu, et d’un safeword, car le respect de chacun doit rester une évidence dans un trio candauliste, et plus généralement chez tous les êtres civilisés)

Quand il est en cage..

Par Zita le 29 novembre 2020

Merci pour cette remarque. Je ne pense pas que ce soit antinomique. Une cage de chasteté reste une entrave quoi qu’il arrive. Pour nous tout est permis (dans le respect de chacun). Sinon a quoi bon être joueur (euse)...

Quand il est en cage..

Par mdesaf33 le 28 novembre 2020

Une question plus qu’une réaction :
la cage n’est qu’un jeu de courte durée pour nous, une soirée, un week-end grand ma, donc nous ne sommes pas des spécialistes. ...
Mais il nous semble que le mari encagé est "soumis" au pouvoir de sa femme, ou de l’amant, ou encore du couple femme-amant,
en étant privé du libre usage de son sexe.

Or dans votre texte le mari semble choisir lui-même quand et combien de temps porter sa cage.

N’est-ce pas un peu antinomique avec le concept de cage de chasteté ?
Le plaisir qu’il en retire est-il aussi intense si c’est lui qui choisit