Première expérience à trois. Suite1

Par Armandetmarie le 6 décembre 2020 3
Dans Expériences de conjoint(e)s

Suite 1

Olivier continue ses caresses, sa langue fouille le sexe de Marie, il lèche à petits coups de langue son clitoris, pénètre son vagin, descend le long de son périnée, puis la pointe de sa langue s’attarde sur son petit trou, elle gémit. Je m’approche d’elle et l’embrasse longuement et souffle à l’oreille de Marie :
« Tu devrais te diriger vers la chambre, c’est plus confortable un lit ! ».
En guise de réponse, elle se lève prend la main d’ Olivier et l’entraine vers notre chambre, j’ai l’impression désagréable de ne plus existé, je les suis. Ma compagne s’assoit sur le rebord du lit, Olivier et face à elle, son sexe en érection à hauteur de son visage elle lui tient toujours la main et le regarde dans les yeux J’ai l’impression d’être exclu, Marie me demande alors :
« Tu peux aller chercher le champagne et les verres ? ».
Je m’exécute en ayant le sentiment d’être un peu mis « hors jeu » et j’essaye de repousser le poison de la jalousie qui s’insinue dans mes pensées. Je retourne vers la chambre m’attendant à trouver ma femme entrain de faire une fellation à Olivier, je pousse la porte le cœur battant. Mais surprise Marie est assise sur le lit et Olivier dans un fauteuil et ils discutent, mis à part leur nudité on penserait à une simple soirée entre amis ! Mes sentiments sont partagés entre soulagement et déception. Je serre les verres, j’ai l’impression que la magie érotique de tout à l’heure a disparue. Il faut que je sauve absolument cette soirée ! Il fait chaud, j’ouvre la fenêtre en grand et je récupère quelques bougies du salon que j’allume dans la chambre, l’air s’emplit d’une douce odeur de patchouli, j’éteins les autres lumières. L’atmosphère est plus intimiste, dans la douce pénombre des bougies, mais que faire pour relancer la soirée ? Je caresse les pieds de Marie, machinalement, une nouvelle fois c’est elle qui trouve la solution, inconsciemment, j’en doute, mais elle sauve cette soirée du naufrage.
« J’aimerai bien un petit massage qui se dévoue ? ».
Elle s’allonge sur le ventre, elle est magnifique elle attend, je lui dis :
« Chérie je vais chercher l’huile de massage ».
Lorsque je reviens, Olivier est déjà entrain de lui masser les pieds, je lui donne l’huile, il en fait couler sur le dos de ma compagne et commence à la masser, l’odeur de bois de santal se repend , d’abord les épaules, le dos, la taille les reins, les hanches, ses doigts descendent le long de la colonne jusqu’au coccyx , elle frissonne de plaisir, il écarte ses longues jambes et se place entre pour mieux masser ses fesses, qu’il pétrit vigoureusement, il fait couler de l’huile entre ses fesses puis les écarte, les masse, l’huile coule doucement sur son anus, son périnée et sa chatte, Marie frissonne à nouveau de contentement. Olivier fait glisser un doigt, effleure l’anus, ma femme mort sa lèvre inférieure, il descend le long du périnée et frôle les lèvres du sexe de Marie, il fait durer le plaisir .Il verse à nouveau l’huile et continu son massage consciencieusement avec efficacité, les cuisses, les mollets les pieds. J’assiste au massage, mon sexe est en érection d’ailleurs comme celui d’Olivier. Il fait remonter ses mains le long des jambes de ma compagne, il caresse ses cuisses et frôle, une nouvelle fois son entre cuisse, je vois Marie creuser les reins en soupirant. Olivier maintenant caresse son sexe, ses doigts vont et viennent entre sa fente, il fait pénétrer un doigt, puis deux dans son vagin, Marie gémit. Ses doigts entrent et sortent de son puits d’amour, humide, Marie qui ondule du bassin, écarte encore plus ses longues jambes. Il enfonce ses doigts au plus profond de son intimité. Olivier pose son pouce sur l’anus de ma femme et le caresse puis le fait pénétrer doucement, je vois Marie cramponner les draps avec ses doigts, elle gémit plus fort quand Olivier commence à aller et venir dans ses orifices intimes .Il masse la paroi qui sépare son rectum de son vagin, elle se cambre sous cette caresse, elle pousse de longs soupirs, cette caresse je l’avais expliquée à Olivier sachant que ma femme adorait cette pratique et la ferait craquer. Ce plaisir dure de longues minutes, alimenté par les gémissements de ma belle et les bruits de succion de ses intimités dilatées, fouillées en caresses experte et sensuelles. Les choses s’accélèrent, Je vois bien qu’Olivier a envie d’elle autant que Marie de lui. Olivier lui parle à l’oreille, Marie se met en levrette l’érotisme fait place à la pornographie, ce n’est pas pour me déplaire…

A SUIVRE

3 commentaires

Première expérience à trois. Suite1

Par Sir Alex le 7 décembre 2020

humm, ça se réchauffe, très excitant !!!

Première expérience à trois. Suite1

Par Er78 le 7 décembre 2020

Bonjour à vous deux. Merci pour ces premiers témoignages, ils donnent envie de lire la suite et aussi rêver d être à la place d’Olivier .

Première expérience à trois. Suite1

Par Paul1705 le 6 décembre 2020

Bonjour
Très bien écrit.
Une expérience sensuelle, douce, simple, sans brusqueries comme ont en souhaiterais en rencontrer plus souvent .
Nous avons hâte de connaître la suite
Bon week-end