Mon nouvel amant

Par dreamon le 25 novembre 2020 1
Dans Expériences de conjoint(e)s

Depuis quelques mois, notre approche du candaulisme a évolué, sur un niveau autant physique que cérébrale, ce qui a totalement décuplé nos fantasmes et nos envies. pour une fois, c’est moi, Sophie, qui fut l’instigatrice de cette rencontre.

Nous étions depuis quelques mois "en pause" de candaulisme, après avoir réalisé nos fantasmes, l’envie était moins forte, nous n’avions plus de candidat sous la main et nous étions tous les deux très pris par notre boulot.

Et c’est justement au travail que l’étincelle est revenue, par le biais d’un collègue qui s’appelle Olivier. Il s’agit d’un directeur commercial qui passait environ une fois par mois dans notre agence. Bel homme, fin de quarantaine, je l’avais remarqué mais sans trop prêter attention. J’aime plaire et m’habiller sexy (mais classe :-D ) au travail et j’avais bien vu a chacune de ses visites, que je lui plaisais, mais il n’était jamais lourd ou dragueur, ce qui m’aurait repoussé. Il se contentait parfois de me faire un petit compliment ou un petit sourire en me croisant.

J’ai mis mon mari au courant et il a pris un malin plaisir à faire monter mon désir, me parlant d’Olivier pendant que nous faisions l’amour, me demandant si j’avais envie de sa queue, ce qui me faisait couler de désir. L’attente de sa prochaine visite dans l’agence me faisait trépigner d’impatience.

Finalement, le jour venu, j’ai enfilé des bas et une robe noire moulante que mon homme adore et je suis partie au travail, bien décidée à excité un peu ma proie. La matinée fut calme mais je le surpris plusieurs fois à me regarder, regards auxquels je répondais par un sourire.

Le midi, l’agence se vida, je prétextais un travail sur un gros dossier pour pouvoir rester à mon bureau et Olivier fit de même, nous étions tous les 2 dans les bureaux vides. J’avais une idée folle en tête, je me rendis dans la salle des archives et fit un petit clin d’oeil à Olivier en passant.
Dans la salle exiguë, mon cœur battait la chamade, cette impression de faire quelque chose d’interdit m’enivrait mais je n’avais même pas la certitude qu’Olivier avait compris mon manège. Mais soudain, j’entendis la porte s’ouvrir derrière moi, je ne me retournais pas, j’étais comme paralysée par la tension. Soudain, une main se pose sur ma cuisse, elle remonte le long de mon bas, me caresse les fesses. Je ferme les yeux et savoure ce contact.

"Je peux arrêter si vous voulez"
C’est la seule phrase qu’il me dira. Je me retourne et le regarde dans les yeux, d’un air de défi. Il est a quelques centimètres de moi, sa présence m’intimide mais je sens son parfum et cela m’excite. Sa tete s’approche de moi et il commence à m’embrasser, j’ouvre la bouche et nos langues se mêlent. Il sait désormais qu’il a mon consentement et ses mains se font plus hardis, il me caresse les seins, le ventre, remonte ma robe pour prendre mes fesses. Je sens ses doigts passer sur mon string humide ce qui me donne des éclairs de plaisir. Il est très délicat, j’adore ça, j’ai une boule de chaleur dans le ventre, mélange de peur et d’excitation. Nos embrassades durent quelques minutes, je suis toute débraillée...

Je remets ma robe en place, Olivier pense que notre jeu est fini mais je ne compte pas en rester là. je me place a genoux devant lui et je baisse son pantalon, il n’en croit pas ses yeux. Je descend doucement son boxer qui libère sa verge dejà en érection, elle est de taille correcte mais je suis surtout fascinée par ses deux énormes couilles qui pendent comme celle d’un taureau. Je les imagines pleine de son sperme et cela décuple mon excitation.

Je commence à le sucer. cette sensation est magique, je le connais à peine mais à cette instant il n’y a rien d’autre qui compte pour lui que le plaisir que je suis en train de lui donner. Je m’applique, je veux qu’il n’oublie jamais cette fellation surprise, pour commencer, j’alterne entre sa verge et ses couilles, que je lèche avidement. J’avale desormais sa bite entièrement, j’accélère, au bout de quelques minutes, je la sens grossir, il se raidit et gémit de plus en plus fort. Je veux qu’il éjacule dans ma bouche, je lui tiens les fesses pour qu’il ne se retire pas et au bout de quelques secondes je sens un premier spasme accompagné d’une giclée de sperme qui me recouvre la langue. Puis une autre giclée, puis une autre...Ca ne s’arrête pas, il est en train de m’inonder la bouche et j’ai l’impression que je vais étouffer ! Mais j’arrive à contenir les dernières salves. J’ai désormais la semence de cet homme dans la bouche, elle est très différente de celle de mon homme, moins salée, je suis surprise par la quantité importante et son aspect très épais .

Je regarde Olivier dans les yeux et j’avale son sperme chaud, je suis parcourue par des frissons de plaisir et d’excitation, je sens que je coule , mon string est inondé. Je me relevé et lui glisse un long baisé sur la joue avant de sortir pour le laisser reprendre ses esprits.

Je rentre le soir et je raconte mon aventure à mon mari, cela le rend fou, il me déshabille sans attendre, je suis encore excitée et il rentre sans effort dans ma petite fente. Il me fait l’amour pendant que je lui raconte les détails, puis je prend sa verge en bouche, reproduisant les douces caresses que je prodiguais à Olivier plus tôt. Il éjacule lui aussi dans ma bouche.

2 heures plus tard, je reçois un message sur mon téléphone :
"Je n’arrive pas à croire que ce moment magique était réel, J’espère que nous aurons l’occasion de le revivre de nouveau, si vous le souhaitez bien sur. Olivier"

Mon homme me souris et me chuchote à l’oreille "Tu sais quoi répondre".

1 commentaire

Mon nouvel amant

Par Tommy le 26 novembre 2020

Je n’en doute pas que vous avez réalisé quelque chose d’extraordinaire ainsi que votre proie, qui a été assez réceptif a votre appel. Ça me rappelle une histoire que j’ai vécue ou c’est moi qui ai pris le risque "d’être viré" avec la fille du directeur qui est aussi mon patron que je raconterai bientôt et depuis plus d’un an c’est régulier mais sans compromis.
Je vous souhaite plein de plaisirs avec