Mon corps comme objet de désir...

Par atipik72 le 25 juin 2019 1
Dans Expériences de conjoint(e)s

Les choses avancent.. à notre rythme.. c’est à dire très très lentement.
F a un contact intéressant avec lequel elle en est au stade de l’évocation des fantasmes.
Dans quelques semaines au plus tard.. après une mise en route à la fin 2005.. le passage à l’acte aura lieu.

Ce qui est frustrant, ce sont les avancées et les reculades, les allers et les retours. C’est parfois épuisant psychologiquement.

Dimanche soir, à l’issu d’un dialogue un peu chaud, elle est venue me rejoindre (nuitamment) dans notre lit conjugal.
De manière totalement inhabituelle elle m’a caressé de manière particulièrement sensuelle.
Je n’ai pas été dupe de la situation et j’ai compris que mon corps était devenu objet de désir.

Ce qui a été intéressant c’est de m’apercevoir que je n’ai pas vraiment apprécié. Je n’avais pas pensé auparavant à ce type de situation. En conséquence :
Complice : oui, homme-objet : non

Dans notre "contrat" F s’engage dans une relation double voire plurielle, je ne suis pas adepte de situations d’humiliations (même softs).

1 commentaire

Mon corps comme objet de désir...

Par jack1950 le 26 juin 2019

Etre candau, n’est certainement pas pour des situations d’humiliations, mais aussi accepter les désirs de sa femme. Même dans la situation que tu décrit, cela aurait fait plaisir a mon mari que je vienne nle prendre ainsi.
Nicole