Le château

Par ibisrouge34 le 25 février 2021 3
Dans Expériences de conjoint(e)s

Il existe dans le sud de la France (peut être ailleurs ?) des grandes propriétés - pratiquement des châteaux - qui sont des lieux libertins privilégiés.

Après avoir écumé les routes de la région Montpelliéraine, nous arrivons H. et moi devant l’entrée de cette grande demeure appelée "Le Château". Après s’être fait ouvrir, le gardien/portier nous amène dans la maison de gardien pour accomplir les formalités pécuniaires et pour nous présenter le mode de fonctionnement de l’établissement.
Ces choses faites, une femme vient chercher ma femme et moi-même, je suis le gardien. Nous partons aux vestiaires ou chacun d’entre nous va devoir se changer c’est-à-dire mettre des tenues du 17/18 ème siècle. C’est ainsi déguisé en marquis que le gardien me demande de rejoindre le château en suivant une allée éclairée de lumignons. Par contre, aucune nouvelle d’H. qui a suivi un chemin parallèle au mien.
J’avance donc dans l’allée et commence à remarquer des couples ou des groupes qui sont concentrés entre des bosquets ou sous des statues, et d’autres qui déambulent seuls ou en bandes à priori de sexes différents. Arrivé au château j’entreprends de visiter celui-ci en cherchant à retrouver ma femme. Passage au bar où je grignote des petits fours en buvant un alcool puis visite des étages. Nombreux couloirs, nombreuses alcôves, nombreuses chambres et à chaque fois des spectacles forts attrayants de couples à moitié dévêtus qui s’amusent. Mais où est ma femme ? Je m’attarde donc en regardant à droite et à gauche et en me disant que si je vois une princesse se déplacer seule … Mais soudain une cloche et le maître des lieux demande à ceux qui ne sont pas occupés de rejoindre le parterre devant le château. Je descends donc et rencontre en chemin nombre de personnes solitaires des deux sexes qui se dirigent vers une fontaine. Tout le monde est masqué soit derrière des loups soit derrière de grands masques. Le maître des lieux nous propose une partie de colin maillard où les personnes qui se touchent doivent partir ensemble se promener dans le parc. Pour ajouter du piment et permettre aux femmes de courir il demande à celles-ci de relever un coin de leurs grandes robes. Apparaît alors une multitude de dessous du 20 ème siècle tous plus alléchants les uns que les autres. Et moi qui ne sais pas ce que ma femme porte !!!
La partie est donc lancée et je me retrouve avec une marquise, grande, portant bas résille, string et chaussures à talons. Nous voilà donc partis sans grand échange de paroles vers le parc boisé. Certains nous précèdent et d’autres vont dans des directions similaires à la notre pour se mettre sous le couvert des arbres dans les sentiers balisés par des lumignons. Pas aisé de s’embrasser avec les masques …. Par contre nous nous arrêtons derrière une statue et nous commençons des attouchements précis. Rapidement deux autres couples viennent nous regarder et une femme vient aider ma marquise pour me donner un maximum de plaisir. Je me laisse faire ravi et après avoir été bien excité je positionne les deux femmes côte à côte penchées en avant sur un banc. Je relève leurs robes sur leurs têtes et tour à tour après les avoir excitées par des caresses, lorsque je constate qu’elles sont "prêtes" à subir mes assauts je commence par l’une et passe ensuite à l’autre tout en m’occupant d’une main de la seconde. Honnêtement avec les spectateurs autour et l’excitation je ne pense plus à ma femme et soudain pendant que j’en pénètre une, je vois les deux femmes relever un petit peu leurs masques et s’embrasser . Vu de derrière et dans la pénombre c’est sublime. Mais d’un seul coup un doute me prend car il me semble avoir reconnu mon épouse dans la femme qui attend mes faveurs. Je change donc de partenaire et décide d’aller au bout de l’acte. Et Bingo quand elle se retourne, le masque à moitié défait je m’aperçois que je viens de prendre ma femme. Celle-ci a un grand sourire et me fait signe qu’il faut qu’elle s’occupe de ma marquise un peu délaissée dans l’histoire. Elle se mettent toutes les deux sur le banc et tandis que j’embrasse la poitrine de la belle, ma femme la lèche jusqu’à ce qu’elle jouisse.
Pendant le retour vers le château et avant d’autres aventures plus tardives dans la soirée, mon épouse me confesse que vu ma taille je ne pouvais pas passer totalement inaperçu et méconnaissable pour celle qui m’aime.

Sympa non comme idée de sortie.

3 commentaires

Le château

Par Patrick L le 28 février 2021

Entièrement d’accord avec Jack il y a beaucoup de façons de reconnaître son épouse même bien masquée... ayant pénétré quelques maîtresses je peux affirmer que ma femme je la reconnaîtrais entre mille.... enfin entre plusieurs !!!!

Le château

Par ibisrouge34 le 26 février 2021

Jack , c’était des masques de carnaval ..... pas pour la COVID

Le château

Par jack1950 le 26 février 2021

Hé oui avec le port de masques on a parfois de bonnes ou moins bonnes surprises. Mais perso je peux quand même reconnaitre ma femme même quand elle porte un masque. Il y a quand même pas mal d’autres façons de reconnaitre sa femme.
Jack