La cage aux oiseaux – Chapitre 25, Champagne

Par sylviekokine le 24 janvier 2018 4
Dans Expériences de conjoint(e)s

Ce cri, ce cri où je crie mon envie de me faire prendre ! Pierre me dira plus tard que ce fut plus qu’un supplice ! Surtout avec sa cage ! Il ressentait alors pour la première fois une réelle douleur !!! Il ressentait pleinement la frustration !!! Il vivait un réel supplice ! Ne pas me voir ! Pas de caméra qui tourne, il ne verrait jamais ce qui s’est passé !

Vincent me regarde !!! Un sourire !
Il prend ma main ! Me relève !!! Je suis alors prise entre le marteau et l’enclume ! Mon esprit rejoint mon corps !!!
Pierre !!! Mon Pierre !!! Nooooonnnnnn !!!
Mais mon corps a toujours le dessus ! Il a pris le contrôle !
Vincent me place debout, face à la porte communicante ! Il place mes deux mains sur la porte !
On frappe à la porte de la suite !!! Non, c’est pas vrai !!! On apporte le champagne !
Oh, faites vite que Pierre puisse voir cela ! C’est mon esprit qui vient parler à mon corps !
Mais Vincent est joueur ! Il utilise ses pieds pour tapoter un peu mes pieds, de manière à me donner le bon écartement, il place sa main sur le bas de mon dos ! Il veut une bonne cambrure !
Je ne dis rien, mon corps a tellement envie !
Aiiieeeee !!!
Une calque bien sonore sur une fesse !!!
J’entends qu’on parle dans la pièce !!!
Une autre claque bien sonore !!!
Mais alors, pendant que j’entends clairement parler dans la pièce, j’entends la voix de Pierre, Vincent qui est habile de ses mains a enfilé la protection. Je ne l’ai pas vu faire !!!
Sa queue se place à l’entrée, là où c’est tellement mouillé qu’il ne lui faudra pas beaucoup pousser !!!
En effet, il entre en une fois !!! Bien profond !!! Je lâche un cri !!!
Un cri de plaisir !!! Mesdames, c’est fou !!! C’est magique !!! Quand vous avez envie, quand vous avez besoin d’une queue en vous depuis une semaine ! Quand il s’agit d’une queue qui vous remplit comme vous n’êtes pas souvent habituée, alors ce n’est pas simplement une pénétration ! C’est une réelle sensation de plaisir qui vous irradie au moment où elle entre en vous ! La longueur fait qu’il atteint un endroit peu souvent sollicité, mais qui se rappelle à votre cerveau ! Mon cerveau semble se rappeler très bien du plaisir que cette queue va lui donner à cet endroit ! Quand la grosseur fait que même mouillée, vous la sentez très bien en vous !
Alors, arrêtez de me dire que la taille ne compte pas ! La taille de Vincent compte pour moi à cet instant !!!
Ooooohhhhhhhh !!!
Je crie, je crie ! A chaque mouvement !!!
Il me donne de sérieux coups de boutoir ! Je sens à mon corps qu’il ne va pas falloir beaucoup pour que l’orgasme arrive !!! Une semaine que j’attends !!! Depuis ce soir, mon corps est en ébullition !!! Vincent va me faire de nouveau jouir vaginalement, je le sens ! Il est presque là cet orgasme !

On veut ouvrir la porte !!! C’est Pierre !!!
Mais la porte est fermée !!!

Vincent prend mes bras !!! Il me relâche le bras gauche, en me disant : « Ouvre la porte »
Je m’exécute ! Heureusement que la porte s’ouvre vers le petit salon !
Vincent a repris mon bras gauche, pour bien me maintenir ainsi et alors tout donner, pour me donner des coups de boutoir qui résonnent bien dans la chambre !!! Ça sent le sexe, ça sonne le sexe, on voit le sexe !!!
Pierre est là devant moi, 3 verres en main !!!
Il est blême !!! Je vais jouir ainsi devant lui !!! Vincent n’arrête pas, il n’arrête plus !!!
Ca vient !!! Ouuuuiiiiiiiiiii !
Mes yeux, je ne sais plus ce que je regarde, mais je crie mon orgasme !!! Là, à moins d’un mètre de Pierre !!!
Ca n’arrête pas, je sens d’ailleurs de nouveau un deuxième orgasme qui arrive, c’est juste pas possible !
Vincent n’arrête pas, il est en forme !!!
Ca n’arrête pas couler sous moi, mais Vincent n’en a cure !!! Il m’amène habilement à ce deuxième orgasme !!! Je crie, tout l’hôtel doit m’entendre !
Mes bras ainsi tirés en arrière, il est si profond en moi ! Je sens ses abdos claquer contre mes fesses, je sens son pieu en moi ! Il est de ces moments dans la vie où on a juste envie d’appuyer sur la touche pause de peur que le film s’arrête !!!
Mes cris emplissent la chambre, Pierre est là devant nous à regarder ! Il garde les verres de champagne en main, il ne pense même pas à sa caméra ou son appareil photo ! Il regarde simplement sa femme prendre un plaisir comme elle n’en a encore jamais connu ! Il est médusé pendant que Vincent se retire doucement de moi, lâche une de mes mains pour me permettre de me remettre en équilibre sur mes jambes tremblantes encore de plaisir !
Vincent : « Pose donc les verres sur la table, nous ne faisions que commencer ! »
Pierre s’exécute, je marche vers le lit où je m’allonge ! Je sens encore à ce moment le plaisir au fond de mon ventre ! Je pose une main sur mon ventre, l’autre sur mon sein pour garder le plus longtemps possible ce plaisir au fin fond de mon corps !
Vincent m’amène une flute de champagne ! Il a la sienne en main !
Je me relève pour la prendre, je lui souris !
Je vois Pierre toujours habillé qui est debout à nous regarder !
Je lui souris. Il me sourit en retour. Vincent se retourne vers lui : « Prends donc ta flute pour venir trinquer avec nous ! Elle est chaude ce soir, je pense que ce n’est pas fini ! »
Pierre s’avance vers nous avec le champagne, nous pouvons trinquer !
Vincent : « A une femme merveilleuse, à son cuck qui me laisse ainsi posséder une telle femme ! »
J’ose alors ajouter : « A un partenaire merveilleux ! »
Vincent demande à Pierre de se déshabiller pour la suite ! Il y a un fauteuil dans la chambre, à la droite de la fenêtre ! Pierre est prié de s’assoir tout nu.
Pierre : « Je peux préparer la caméra et l’appareil photos ? »
Vincent : « Bien sûr ! Tu as raté la première partie du spectacle ! Et quel spectacle ! Tu as entendus que c’est elle qui a voulu que je la pénètre si vite ? »
Je suis rouge de honte !
Pierre : « Oui, j’ai entendu ! Elle est décidément une vraie salope entre tes mains ! »
Vincent : « Cuck, ne voulais-tu pas voir Sylvie en salope ? Ce n’est que le début ! Si elle m’accompagne de plus en plus loin, tu risques de ressentir de belles secousses !!! J’ai assez bien d’idées pour elle ! Mais aussi pour toi ! »
Pierre se tait, retourne au sac d’où il sort son matériel photographique.
Pendant qu’il installe le tout, Vincent revient sur le lit où ses caresses douces me font reprendre de la hauteur au niveau excitation, mais tout doucement.
Ses mains sont douces, chaudes, il commence d’ailleurs à irradier mon corps.
Quand il glisse ainsi sur mes cuisses, j’écarte par réflexe mes jambes !
Vincent : « Regardes, elle est chaude ! Elle écarte ses cuisses ! Tu veux l’entendre encore crier ? »
Il n’a pas fini sa phrase que je lâche un « oooohhhhh »
Il vient d’introduire deux doigts en moi !
C’est pas possible !!! Il a encore trouvé le truc ! Je crie, je tourne la tête, ça vient, je ne me retiens pas ! Je lâche la fontaine, ça coule partout ! Le lit risque d’être sérieusement baptisé !!!
Il garde ses doigts en moi pour venir de nouveau à genou présenter sa jolie queue ! Je le prends alors bouche, de manière affamée !
Vincent : « Tu vois cuck, avec ta cage, tu ne peux pas ressentir cette bouche qui t’aspire la queue ! Elle est une déesse dans cet art, mais elle peut et va faire mieux !!! »
Je l’entends ainsi parler de moi, cela m’excite !
Vincent : « Tu peux, si tu veux venir plus proche ! Je vais lui apprendre la gorge profonde ! »
Là, je panique ! Je n’ai jamais pu laisser aller un membre au fond de ma gorge ! J’utilise souvent le truc que beaucoup de femmes utilisent pour exciter leur homme : je creuse les joues ! Je laisse le membre creuser ma joue et ainsi lui donner le sentiment que je le prends profond en bouche ! Mais j’ai peur à cet instant !
Vincent se lève, il me demande de rester couchée !!! Sur le dos !
Il me tire un peu, il me fait pencher alors la tête hors du lit ! Tête qu’il prend en main ! Délicatement, il me présente alors son sexe bien bandé ! Qu’il est beau ainsi !
Pierre est proche de nous, la caméra en main ! Il place la caméra sur le pied, il se munit alors de l’appareil photo ! Les flashs vont pouvoir crépiter !
La queue entre, je joue avec ma langue, mais il tient ma tête ! Je ne peux pas la bouger !
J’ai peur !
Vincent : « Sylvie, n’aie pas peur ! Je ne resterai pas longtemps ! Juste venir toucher ta gorge, que ton cuck voit pour la première fois en gros plan une longue queue aller jouer profondément dans ta bouche ! Aie confiance ! »
Pierre m’a un jour expliqué que c’est exactement cela qui lui fait le plus mal dans le jeu ! Un jeu de candaulisme qu’il a choisi ! Mais mal, il a mal par le fait que je fais plus confiance en Vincent qu’en mon mari pour essayer de nouveaux jeux sexuels !
Je ne peux pas expliquer pourquoi mon corps accepte plus facilement quand Vincent m’emmène au-delà de mes frontières ! Je ne peux vraiment pas l’expliquer !
Vincent : « Retiens ta respiration, laisse-moi venir, ne te retient pas ! Relaxe-toi ! »
C’est plus facile à dire qu’à faire ! Mais voilà, il avance doucement, et vu le calibre, j’ouvre bien grand la bouche !
J’ai l’impression que disposée ainsi sur le dos, la tête dans le vide, je perds le contrôle qui revient alors à Vincent, qui avec ma tête prises entre ses mains, dirige son membre inexorablement au fin fond de ma bouche !
Ce moment, ce moment où je n’accepterais plus le moindre cm ! Mais Vincent en décide autrement ! Ca y est ! Il vient buter contre ma luette ! C’est le moment où je sens que je pourrais déglutir, mais miracle, il peut pousser un peu avant que je lui fasse signe de la main que je dois déglutir ! Réflexe, je ne suis pas prête !
Il se retire directement sans forcer !
Vincent : « Magnifique pour une première ! Je pense que la caméra a mesuré les cm qui sont passés !!! Mets-toi à 4 pattes chérie, je pense que le cuck aimerait voir de très près mes cm entrer en toi ! »
Je me mets en position, je suis heureuse et encore plus en confiance que Vincent ait simplement essayé sans rien forcer ! Je n’ai même pas eu besoin de lui demander d’arrêter, il a de lui-même proposé une autre position !
Je pose ma tête sur le lit ainsi en position de levrette ! Je me rappelle combien j’ai joui la dernière fois en soirée privée dans cette position !
Vincent : « Cuck, place ta tête sous la chatte de ma chérie !!! Tu vas pouvoir regarder en gros plan le travail ! Fais attention, ça risque de mouiller connaissant la cochonne !!! Dommage que tu sois en cage, elle ne pourra pas te prendre en bouche ! »

4 commentaires

La cage aux oiseaux – Chapitre 25, Champagne

Par Philippidès le 25 janvier 2018

Encore un très beau récit
Pierre doit être dans un état d’excitation et de frustration intense.
Mais il réalise ses fantasmes par procuration grâce a votre super partenaire Vincent qui a l’air d’avoir tout pour lui.
Quand a vous Sylvie, votre transformation est en cours , ce que tout homme candaulisme veut pour sa tendre épouse.
Bises coquines et bravo Sylvie
Vivement la suite de vos aventures

La cage aux oiseaux – Chapitre 25, Champagne

Par Paul1705 le 25 janvier 2018

Bonsoir Les Coquins
Très très beau récit , vous nous régaler en détails .
Vite la suite , nous avons hâte de la connaître
Bonne continuation
Et encore bravo Sylvie
Claudine et paul

La cage aux oiseaux – Chapitre 25, Champagne

Par Ad16 le 25 janvier 2018

Pierre devait être dans un mélange d excitation et frustration terriblement difficile. Son fantasme ce réalise de plus en plus et la réalité est sous ses yeux. Il en prends conscience. Quand à vous Sylvie, je vous admire d abord pour ce beau récit et par votre lâcher prise qui me donne de plus en plus envie de franchir le pas pour le plaisir de Madame.

La cage aux oiseaux – Chapitre 25, Champagne

Par Mccando le 25 janvier 2018

Très beau récit, ça donne terriblement envie d’être à la place de Pierre, sans la cage pour moi. Mais assister à un tel spectacle, le filmer, quel pied !

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple