Cette nuit avec Jean-Paul

Par Mimi&Pierre le 14 décembre 2017 7
Dans Expériences de conjoint(e)s

Jean-Paul est venu hier mercredi en fin d’après-midi, Mon épouse est allé le chercher à la gare de Lyon pour le ramener à la maison.
Exceptionnellement, il vient 2 jours, elle est toute excité...
Il nous a dit qu’il avait fait, mardi matin, un test HIV, ce test est négatif, il nous l’a amené.
Si nous sommes d’accord et si Mimi accepte il aimerai faire l’amour à mon épouse sans préservatif et jouir en elle
Elle lui a répondu qu’elle sera "l’Amoureuse la plus heureuse du monde"...
Elle a passé toute la nuit avec lui dans la petite chambre, vers minuit, je l’ai entendu crier, puis une demi-heure après, se lever pour aller à la salle de bain
Lui est parti à sa réunion très tôt ce matin vers 7 heures, il avait commandé un taxi..
Quelques minutes après, j’ai entendu mon épouse se doucher et je l’ai vu apparaître, avec sur elle une jolie petite chemise de nuit, dans notre chambre, elle m’a souri et s’est couchée près de moi

7 commentaires

Cette nuit avec Jean-Paul

Par jack1950 le 10 janvier 2018

Mimi a bien de la de t’avoir Pierre et bien sur son amant Jean Paul a aussi beaucoup de chance de t’avoir Pierre. Voila une histoire merveilleuse qui devrait donné des envies a beaucoup de femmes et hommes candaulistes de vivre pareil roman d’amour. Peut être juste dommage que la femme de Jean Paul ne sois pas au courant de cette liaison, qui alors vous déculpabiliserait tout a fait.
Jacques et Nicole

Vendredi, fin du séjour de Jean-Paul à Paris

Par Mimi&Pierre le 26 décembre 2017

Vendredi denier, 22 décembre, en fin d’après-midi, Mimi a accompagné Jean-Paul à la Gare de Lyon.
Après son rendez-vous professionnel, il est revenu à la maison vers 16 heures.
En déjeunant à midi, seul avec mon épouse, Mimi m’a demandé si je voulais bien qu’elle fasse un câlin avec Jean-Paul, s’il ne revenait pas trop tard pour prendre ses affaires. Je lui avait répondu :
« Bien sûr ma chérie, vous n’aurez qu’à monter dans la chambre tous les deux... ».
Quand il a sonné à son retour, j’ai dit à mon épouse :
« Vas ouvrir à ton amoureux ! »
Je l’ai entendu rentrer, elle a refermé la porte mais je ne les ai pas vu apparaître.
Ne les voyant pas revenir au salon, je suis allé voir dans le couloir ce qui se passait… Là, j’ai surpris mon épouse pendue à son cou, leurs bouches soudées, les mains de Jean-Paul qui la serraient contre lui…
Je leur ai dit alors : « Vous seriez mieux dans la chambre qu’ici dans le couloir, allez montez vite tous les deux, Mimi t’accompagnera tout à l’heure à la gare en voiture ».
Vers 17 h.45, je les ai vu redescendre, Mimi avait les yeux brillants, nous avons parlé quelques minutes, puis ils sont partis.
Mimi est rentrée à la maison à plus de 20 heures, notre ami avait son train à
19 h.20.
En dînant, je lui ai demandé qu’elle me raconte comment s’était passé leur tête à tête après être montés tous les deux dans la chambre, elle m’a dit qu’il l’avait allongée toute habillée sur le lit, qu’ils s’étaient embrassés beaucoup, avant de se déshabiller, qu’ils s’étaient aussi caressée très intimement, qu’elle avait pris son sexe, pour la première fois, dans sa bouche avant de faire l’amour, qu’il avait joui en elle, qu’elle avait eu du plaisir mais, elle n’avait pas eu d’orgasme.
Elle m’a raconté aussi qu’à la gare ils étaient très en avance, elle à descendu la voiture au parking, s’est garée assez loin entre une camionnette et un mur, ils sont restés dans la voiture près d’une demi-heure à s’embrasser, il avait passé sa main sous sa jupe entre ses cuisses, l’a caressée d’abord au travers de sa petite culotte avant de l’écarter puis après avoir enduit ses doigts de salive avait pénétré sa petite chatte, qu’elle avait eu un plaisir fou qui l’avait menée à l’orgasme qu’elle n’avait pas eu dans la chambre.
Avant de sortir de la voiture il a caressée sa vulve mouillée, au travers du tissus de sa culotte puis lui a demandé si elle voulait bien l’ôter et lui donner.
Hors de la voiture, Mimi a, discrètement, retiré sa petite culotte pour lui donner, après l’avoir enveloppée dans un kleenex, elle l’a ensuite accompagné fesses nues, sous sa jupe, jusqu’à son train.
Ils se sont encore embrassés sur le quai jusqu’au départ du train, puis elle a regagné sa voiture dans le parking et elle est rentrée à la maison un peu triste car il ne reviendra pas avant le 10 ou le 11 janvier.
Après m’avoir raconté ça, elle m’a embrassé, a pris ma main et l’a mise entre ses cuisses, elle n’avait pas remis de culotte et je l’ai caressée, j’ai enfoncé deux doigts dans sa petite chatte encore très humide du plaisir qu’elle avait eu dans le parking de la gare.
Lorsque nous nous sommes couchés, elle s’est blottie dans mes bras, elle s’est endormie comme ça.
Je suis heureux pour elle car cet homme, marié et qui a une petite fille de 11 ans, lui donne, une à deux fois par mois, ce plaisir sexuel, que je ne peu plus lui donner depuis mon accident vasculaire…
Parfois je participe et je suis content, parfois je préfère les laisser seuls, Mimi peut mieux en profiter et se donner plus librement à son amant.

Nuit de jeudi à vendredi

Par Mimi&Pierre le 20 décembre 2017

Jeudi soir, après dîner, nous nous somme installés dans le canapé du salon, Mimi entre Jean-Paul est moi. A un moment, elle s’est à demi-allongé sur moi, ses jambes sur celle de notre ami qui avait passé une main sous sa jupe, entre ses cuisses.
Moi j’avais passé ma main sous son pull et je caressais ses petits seins, elle avait les yeux fermés et semblait apprécier nos caresses...
Sa respiration s’est accélérées, est devenue saccadée, elle a serré ses cuisses sur la main de Jean-Paul et a dit : "Arrêtez ! Je vais monter me déshabiller, me démaquiller, faire ma toilette et me mettre au lit, je vous dirai quand je serai prête".
Nous sommes montés un petit quart d’heure après elle, Jean-Paul est allé dans sa chambre et moi, je suis entré dans notre chambre où Mimi, toute nue, était entrain d’enfiler une jolie petite nuisette blanche très courte.
Je me suis mis au lit avec mon épouse que j’ai prise dans mes bras, quand j’ai voulu caresser sa foufoune, je me suis aperçu qu’elle avait enduit l’intérieur de son vagin de gel lubrifiant...
Je lui ai dit : "Coquine tu as préparé ta petite chatte pour ne pas être sèche et avoir mal quand il te pénètrera avec son sexe tout dur,..."
Jean-Paul nous a rejoint dans notre lit après avoir pris une douche, vous imaginez la suite...
Baisers...Caresses... Baisers... Caresses... Mimi sur Jean-Paul.. Jean-Paul dans Mimi... Moi, caressant de ma langue le petit anus de Mimi... Mon doigt s’enfonçant dans ce petit trou qui s’ouvrait ou se resserrait au fur et à mesure des va et vient du sexe de notre ami dans sa petite chatte....
Elle a joui très vite en geignant, lui a éjaculé dans le ventre de mon épouse, mon doigt était enfoncé dans le petit cul de ma Mimi...

Cette nuit avec Jean-Paul

Par Mccando le 18 décembre 2017

J’ai vécu cela aussi, ma compagne a passé une nuit entière à faire l’amour avec son amant, je n’ai fait qu’entendre. Elle est venue après chaque fois pour me faire lécher sa chatte. C’était vraiment une nuit géniale !

Cette nuit avec Jean-Paul

Par tasproc le 15 décembre 2017

Très belle histoire..mais tu aurais dû raconter la première fois..

Cette nuit avec Jean-Paul

Par cocudz le 14 décembre 2017

Donc tu n as rien vu de leurs ebats

Après sa nuit avec Jean-Paul, elle m’a raconté...

Par Mimi&Pierre le 14 décembre 2017

Après le départ de Jean-Paul à 7 heures ce matin, Mimi c’est levée, à été prendre une douche puis elle est venu me rejoindre dans notre chambre, elle n’avait sur elle qu’une petite chemise de nuit.
Lorsqu’elle a été couchée près de moi, je l’ai prise dans mes bras, je l’ai embrassée et je lui ai demandé si elle avait été heureuse et si elle avait eu du plaisir...
Voilà ce qu’elle m’a raconté :
"Quand je me suis déshabillée dans la salle de bain, il est venu et m’a dit :"Je ne veux pas que tu te lave, viens me rejoindre comme tu es".
Il m’a demandé de garder ma culotte, celle que j’avais portée aujourd’hui, j’ai mise tout de même la petite chemise de nuit courte que j’avais préparée.
Je me suis glissée près de lui sous la couette, il m’a prise dans ses bras, nous sommes embrasés avec la langue, il m’a câlinée... Il avait passé sa main sous ma culotte pour me caresser plus intiment...
Après un long moment, il m’a fait mettre sur le dos, m’a découverte en mettant la couette sur le côté, m’a fait soulever les fesses pour faire descendre ma petite culotte, l’a ôtée, a relevé le bas de ma chemise de nuit sur le haut de mon ventre, m’a demandé d’écarter es cuisses et quand sa bouche s’est avancée vers ma petite chatte, j’étais gênée, j’ai senti sa bouche se poser sur ma vulve, sa langue m’a d’abord léchée avant de me pénétrer, puis il a écarté mes grandes lèvres pour faire couler de la salive à l’entrée de ma foufoune...
Il a enfoncer un doigts dans ma petite chatte en essayant de caresser mon point G.
Je lui ai demandé, alors, de venir sur moi , il a rampé le long de mon corps, en prenant au passage, mes petits tétons entre ses lèvres, puis j’ai senti son sexe dur contre mon ventre, j’ai pris son sexe entre mes doigts et je l’ai positionné ç l’entrée de ma grotte, il s’est enfoncé doucement en moi, j’avais un peu mal, je lui ai dit et je lui ai demandé de mettre du gel lubrifiant, que j’avais préparé sur la table de nuit, sur son sexe et dans mon vagin avec son doigt.
Il l’a fait et il s’est repositionné sur moi, là son sexe est entré sans difficulté, je le sentais gros et dur dans moi, lorsqu’il a été tout au fond, il n’a plus bougé quelques secondes avant de ressortir de moi et re rentrer et ainsi de suite, il allait de plus en plus vite et de plus en plus fort, quand d’un seul coup je l’ai senti se raidir, s’enfoncer tout au fond de moi, il ne bougeait plus et quand j’ai senti les spasmes de son sexe contre les parois de mon vagin j’ai hurlé ma jouissance, je n’arrêtais pas de geindre, lui jouissait et éjaculait dans moi....
Quand après quelques minutes il s’est retiré de moi, il a entraîné un peu de son sperme qui s’es écoulé entre mes fesses.
Je suis resté contre lui un petit moment, j’avais mis un kleenex entre mes cuisses, puis je me suis levée pour aller me laver dans le bidet, quand je suis revenue, il m’attendait, il m’a reprise dans ses bras et nous nous sommes endormis jusqu’à ce matin, il m’a embrassée et caressée avant de se lever..."
Pendant ce récit, je l’embrassait et la caressais doucement, j’aurai beaucoup aimé lui faire l’amour mais depuis mo, opération du cœur, j’ai quelques difficultés d’érection.
Voilà pourquoi, nous avions décidé il y a 2 ans de chercher et rencontrer un homme doux et tendre...
Elle ne voulait pas jusqu’à, il y a 6 mois, elle a craqué quand nous avons rencontré Jean-Paul en Février dernier, elle s’est donné à lui la première fois en juin.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple