ACTE 2

Par ChristianBarbara le 31 juillet 2019
Dans Expériences de conjoint(e)s

Après, divers échanges avec plusieurs hommes sur les sites. Seuls deux ou trois hommes avaient réussi à capter l’attention de B. Malheureusement, la situation géographique ne nous permettait pas de les rencontrer. Les autres, avaient des comportements qui ne collaient pas avec les envies de B.

Finalement, un homme du coin, a réussi à plaire à B. Quelques échanges, par le biais d’un site, puis échanges des numéros et quelques textos plus tard, un RDV est fixé un dimanche soir au restaurant. B. Souhaitant ma présence, j’y suis allé.

L’homme était là, très courtois mais nerveux. Sûrement dû à ma présence. J’ai essayé de détendre l’atmosphère, ce qui as provoqué que cet homme a passé sa soirée sans regarder B. et à me parler de tout et de rien. J’ai essayé d’orienter les discussions mais rien à faire. C’était au point mort. J’ai feinté de sortir fumer, et je les observait. B. avait toujours cette expression guidée par l’ennui. Finalement, nous sommes rentrés, déçus, moi le premier. Finalement, je commençais à éprouver beaucoup de plaisir.

Mais B. qui n’est pas une femme patiente, désespérait de trouver « le bon candidat ». Une période de stand by s’est imposée.

Durant des mois, rien, le néant, j’étais pourtant à la recherche d’un homme qui pourrait convenir. J’ai même chercher dans notre entourage et celui du passé de B., mais en vain.

Puis une invitation à une soirée d’anciens élèves est arrivée à la maison. C’était les années lycée de B., elle n’était pas trop motivée, mais je l’ai convaincue d’y aller.
Le jour J, est arrivé, j’avais opté pour une soirée seul a la maison. J’ai pu admirer B. se préparer, sous vêtements sexy, un jean moulant qui mettait bien en valeur ses jambes et ses fesses, des bottines à talons et un un joli haut en satin, inédit. En effet un achat récent.

Elle était belle, élégante et terriblement sexy. Elle m’as demandé de la déposer, ce que je trouvais surprenant mais j’ai accepté. Elle avait sûrement prévu de prolonger sa soirée en boîte et ne voulais pas s’encombrer avec la voiture.

Nous étions en route, et je me posais des questions sur cette assurance qu’elle avait en elle ce soir là, mêlée à cet air coquin que j’adore et qui est perceptible lorsqu’elle as bu quelques verres. C’était sûrement dû au fait de voir ses anciens camarades, et j’ai immédiatement penser à un homme, mais oui, ce mec qu’elle trouvait beau, le beau gosse du lycée avec qui elle avait une forte complicité. Mais je ne lui ai rien dit.

En la déposant, je l’ai embrassé, elle allait fermer la portière du véhicule, lorsque je lui ai dit :
- " amuse toi, et ne sois pas sage "
Elle est immédiatement revenu dans la voiture et m’a embrassé fougueusement. Puis elle est ressortie de la voiture, et à glisser un :
- " merci mon amour, je t’appelle pour que tu revienne me chercher ".

Ça y est, ça va se concrétiser, me suis je dit. J’étais émoustillé, des images s’entrechoquaient dans ma tête, tout le long du trajet retour. Mais une fois rentré à la maison, une inquiétude, du stress, plus d’appétit, rien.

La jalousie me rongeait de l’intérieur. J’ai eu envie de l’appeler dix milles fois, mais non, il ne fallait pas le faire....

Soyez le premier à commenter cette contribution

] ]