À mouiller ma culotte

Par Tony86 le 18 septembre 2020 1
Dans Expériences de conjoint(e)s

Aujourd’hui c’est moi (Mme) qui écrit, alors que le plus souvent c’est Tony qui le fait. Pourquoi, parce qu’hier soir mon homme m’a encore organisé une petite surprise dont il a le secret.. A mon retour du travail, il me dit d’un air malicieux « tu te rappelles que nous avons rendez-vous ce soir ! » Il est vrai qu’en début de semaine il avait évoqué un message de Mathieu, un jeune homme plutôt bien équipé qui était passé nous rendre visite avant l’été (visite qui avait assez vite tourné à la partie de baise). Mais j’avais oublié.. Hier en entendant ce propos je me suis mise à râler, puis je suis quand même allé me doucher... Ensuite, Tony m’a emmené prendre un verre en extérieur, accompagné d’un planche fromages-légumes crus- charcuterie.... nous avons passé un moment agréable sur cette terrasse au bord de l’eau avant que je le relance, « alors, qu’est-ce qui est prévu ? ». Il s’est contenté de donner le signal du départ et quinze minutes plus tard nous étions devant un appart-hôtel de notre ville. Tony avait un code d’entrée et un numéro de chambre sur son téléphone. Après quelques échanges et un verre avec notre hôte, un homme plutôt bien bâti, nous sommes passés aux choses sérieuses : j’ai longuement pris Mathieu en bouche (un bel instrument, bien raide, légèrement courbé et très propre, c’est agréable). Puis ce vicieux m’a couché sur le lit puis tourné sur le côté tandis que j’espérais un missionnaire... Il s’est couché derrière moi et m’a bien enfilée. Dur et endurant, il m’a sérieusement limée un bon quart d’heure. A me faire jouir. Mon chéri, debout au bord du lit m’a fourré sa queue en bouche et j’ai bien profité de ces deux membres.
Une fois qu’il avait déchargé, mon baiseur ne s’est pas relâché il s’est encore occupé de mon minou avec sa bouche. Un vrai délice qui m’a fait remonter au 7ème ciel. Tony m’a ensuite ramené à la maison... en guise d’au revoir il a dit à Mathieu « si tu veux, la prochaine fois, je te la laisse une heure ou deux ». L’autre, ravi, à dit « pourquoi pas ? ». Et moi, j’ai protesté... pour la forme parce que secrètement ça m’a évidemment excitée. À mouiller ma culotte !

1 commentaire

À mouiller ma culotte

Par ELISAD78 le 19 septembre 2020

Sacré organisateur ce Tony. Mme a beaucoup de chance, je ne me plein pas non plus. C’est bien d’avoir des hommes qui nous surprenes. Mrs à vous de jouer, soyez imaginatifs, pour notre plus grand plaisir à nous les femmes et le vôtres de maries candau.