Le temps est bon 1

Par Coupledu26 le 11 janvier 2022 1
Dans Expériences de complices

L’ete 2021 arrivant les campings et autres etaient t il ouvert ? La reponse apres un bref appel telephonique en direction de nos attentes. <>. On s’organise pour passer un sejour en Ardeche puis Cap d’agde (reservation obligatoire puis Espagne pour le fun.
Micheline est preparé la veille pour le lendemain et nous décollons tranquille.
Arrivé sur place, nous connaissons bien le lieu pour y faire des sejours d’été depuis 6 ans. Nous trouvons un emplacement pour Micheline et nous commençons par faire le tour du proprietaire. Drôle, nous rencontrons des connaissances et discutons de l’ambiance. Le couple nous raconte les rencontres tres sympa et orgasmique pour madame. Apres cette discution pour continuons en nous arretant a la plage. Le soir venue apres un bon repas, Beatrix me demande chose qu’elle fait a chaque fois ses tenues qui sont les unes plus transparente que les autres. Il est pas trop tot ni tard pour aller a la paillotte et regarder tout ce beau monde. Nous dansons pour nous mettre dans l’ambiance et discutons ca et la et allons dans un aménagement coin calin. Il fait sombre mais assez lumineux pour y voir des couples et des hommes seuls. Nous nous attardons pres d’une table de baise et un homme entame une discussion avec moi. Monsieur adresse des compliments a ma dame et je caresse ma femme tout en discutant. Monsieur se rapproche. Je sais que s’il ne plait pas a ma dame elle me tire par la main et nous repartons a la paillotte.
Beatrix attend sagement. Je m’assoie sur la table et beatrix est face a moi pendant que Monsieur la caresse aussi. Les carresses sont maintenant sur tout le corps et Beatrix qui ne portent pas de culotte me dit que ses doigts la mouille.

1 commentaire

Le temps est bon 2

Par OlivierMichelledu26 le 12 janvier 2022

Monsieur est confiant car Bea toujours debout ecarte maintenant les jambes pour laisser monsieur la doigté. Son visage est proche du mien et son corps tressaute par les caresses profondes de monsieur qui lui bise la nuque en meme temps. Je constate bien la main de cet inconnu entre ses jambes et l’autre sur son sein. La robe est tres rmonté et ses gros seins son sortie pour en faire profiter d’autres inconnu autours de nous.
Beatrix me dit de fournir une capote a monsieur chose que je fais habituellement pour toute penetration. Elle se penche sur moi, me suce et je vois plusieurs hommes postés derriere ses fesses qui apparaissent a la lueur de lumiere feutré. Certains hommes voyeurs s’astiquent en attendant que l’inconnu mette sa capote. Lui la penetre sans probleme. J’entend ses gémissements puis le claquement des deux corps, un homme vient a mes coté et me fait signe a savoir s’il peut se faire sucé. Il sort sa queue et Beatrix change de queue immediatement la gourmande. Elle le pompe tout en se faisant prendre puis l’inconnu qui a giclé s"eloigne en la laissant les fesses a l’ air. Il est rapide trop pour ma femme. Je vois un homme bandant caressé les fesses et les hanches de ma femme qui ne se releve pas. Cela est un signale pour cet autre inconnu. Il l’a penetre puis ma femme decide car c’est elle qui decide de s’alongé sur le dos sur la table. A ce moment elle ecarte les jambes et suce toute les queues qui se presentent. je fais le gardien pour eviter le trop plein. Pareillement, l’iconnu gicle rapidement et a ce moment la, c’est l’exitation. Beatrix se releve et ajuste sa robe pour me tirée la main et sortir du coin calin. C’est chose facile car less hommes sont respectueux. Nous decidons d’aller boire un verre. Une fois tranquillement installer nous regardons les choses de la vie. Nous decidons de nous aerer en allant marcher a la grotte. Il fait chaud et nuit mains l’eclairage des emplacements nous aide. Nous continuons et il n’y a plus de lumiere. J’ai ma lampe car la grotte est assez eloigné des campement eclairés mais toujours dans le camping. Il y a des couples qui nous emboite le pas tranquillement. Nous savons tous que la grotte est un coin a baise. Nous marchons et discutons avec ses inconnu, ses couples dont on ne voit que la forme.