Voyage en Tunisie

Par Jenni le 8 décembre 2018 6
Dans Expériences de complices

J’aimerai vous raconter une première expérience que nous avons eu mon mari.

Ça s’est passé, en été 2015, nous avions décidé d’aller en Tunisie, car après les attentats de juin, les prix avaient énormément baissé et c’était vraiment très abordable.

Je vais quand même vous faire une petite présentation. Je suis une blonde de 36 ans, je mesure 1,68m, je suis mince (je fais du sport), j’ai les yeux bleus, et je refais ma poitrine, car elle était assez petite, et j’en étais assez complexée.

Maintenant je vais revenir à mon histoire, à peine arrivée qu’on me draguait ouvertement sans aucune gêne que mon mari soit là ou pas. Au début c’était un peu énervant et gênant, on ne sait pas vraiment comment réagir ou quoi penser.

Mon mari lui était vraiment amusé par la situation, il me disait que j’étais la plus belle et que c’était pour ça. Après quelque temps, il y a quand même une certaine satisfaction pour ne pas dire plaisir à ce faire draguer, et comme le disait mon mari, c’est vrai que me sentir désirable m’a fait me sentir belle, sans aucune prétention.

Surtout qu’en tant que blonde, je me faisais dragée aussi bien par les jeunes, que des contemporains ou des hommes plus âgés…. Mon mari m’a poussé à en jouer, pour en tirer des avantages, par exemple au marché, resto, etc..

Souvent le soir à l’hôtel je dansais avec d’autres hommes, devant mon mari, car il n’aime pas danser. Il y avait des mains baladeuses, frottements, des caresses sous ces yeux. Quand j’allais le rejoindre, il bandait vraiment très fort, et il était vraiment très excité et en rentrant dans la chambre nous faisions l’amour en parlant de ce qui s’était passé dans la journée ou sur la piste de dance.

Il arrivait également que certain soir il rentre plus tôt, car il était fatigué, mais il me disait de rester pour m’amuser et profiter. La première fois je l’ai rejoint vers 3h00 du matin, le matin quand nous sommes levés il ne m’a rien demandé, juste si je m’étais bien amusée. La deuxième fois, 45 minutes après qu’il soit parti, je suis montée dans la chambre de l’homme avec qui je dansais et nous avons fait plusieurs fois l’amour. Je suis rentrée vers 4h30, et quand il s’est réveillé, comme la fois précédente il m’a juste demandé si je m’étais bien amusée. J’ai récidivée plusieurs fois.

Il ne m’a jamais rien dit, mais je suis certaine qu’il savait que j’avais couché avec d’autres hommes, je le voyais dans son regard, dans sa façon de faire. Il m’a demandé d’être plus sexy, il m’a également laissée certains après-midi seule, et j’en ai également profité.

Je ne suis pas très douée pour écrire, et c’est mon premier témoignage, alors soyez indulgent, car ce n’est pas évident de se confier de la sorte.

Jenni

6 commentaires

Voyage en Tunisie

Par Jenni le 13 décembre 2018

Merci à tous pour vos compliments.

Ce n’est pas évident d’écrire, je ne suis pas spécialement alaise.

Jenni

Voyage en Tunisie

Par Candaule le 13 décembre 2018

Bravo Marie !! C’est une très belle initiative que vous avez prise. N’hésitez pas une minute à nous faire partager vos aventures.
Au plaisir de vous lire

Voyage en Tunisie

Par ComtedeValmont le 11 décembre 2018

Je réitère les félicitations pour ce premier écrit. Il est toujours délicieux d’avoir des écrits de femmes.
Comme j’ai pu l’écrire par ailleurs, n’hésitez pas à partager avec nous certains détails ou certaines émotions...
Merci pour ce partage

Voyage en Tunisie

Par funandcool le 11 décembre 2018

Cc oui merci jenny plus de détail stp sur l ville l’endroit comment tu t’y est pris toi et ton mari, dommage nous c nous est ps arrivé, en plus les coutume de la bas.... On y retourne alors pourquoi pas s’amuser

Voyage en Tunisie

Par lerevard le 10 décembre 2018

Bonjour Jenni.
nous partons à Djerba en février et j aimerais faire les mêmes expériences que vous. mon mari est aussi dans cette attente.

Voyage en Tunisie

Par marguet le 9 décembre 2018

Chère Jenni , Faut continuer d’écrire ,pour un début c’est bien .Manque quelques détails croustillants de ces rencontres .Ce sera pour le prochain récit, vous avez un mari candauliste faut en profiter car c’est un plaisir pour lui comme pour nous de vous savoir heureuse .
Bien à vous
Marie et Serge de Besançon