Monsieur, Osez proposer votre fantasme à votre femme qui en crève d’envie

Par gentlemanforladies le 21 mars 2019 1
Dans Expériences de complices

Son mari en crève d’envie, et clairement, elle le sait. Il veut la voir se faire caresser par un autre homme, il veut la voir jouir et prendre son pied avec un inconnu au plus profond d’elle.

Elle a la quarantaine, belle femme blonde de 1m75, une peau douce et de longues jambes bien galbées, un fessier à tomber, et une poitrine lourde de femme gironde. Elle a aussi une belle bouche pulpeuse, un regard de jouisseuse.

Un jour, le fantasme devint réalité. Elle avait accepté de tenter l’expérience. Son mari a organisé une rencontre avec un gentleman qui a l’habitude des couples. Ils se sont retrouvés au bar d’un hôtel de luxe parisien pour faire connaissance. Jean la regardait avec des yeux gourmands, ce séducteur a rapidement plu au couple et surtout à Madame, ils décidèrent alors de monter dans une chambre qu’ils avaient réservé.

L’escort boy lui retire alors son haut, son soutien gorge, et il s’approche. L’idée de pouvoir donner du plaisir à la femme d’un autre lui plait beaucoup. Il l’embrasse partout, sur les seins, le cou, il la prend dans ses bras.

Puis il lui enlève sa jupe. Son mari, ébahi, assiste à la scène les yeux et la bouche grand ouverts, ne perdant rien du spectacle. Cela fait des années qu’il rêve de voir ça. Sa compagne est allongée sur le canapé, nue. Jean lui lèche la chatte, et lui caresse les fesses, les écarte, les malaxe.

Puis il s’occupe du haut de son corps : il lui lèche les seins, le ventre. Sa compagne est abandonnée à cet homme inconnu, et elle est un peu perdue. Tout s’est déroulé si vite, elle ne sait que ressentir.

En même temps, sentir un inconnu comme Jean s’occuper d’elle est extrêmement excitant, et elle ne peut s’empêcher de se tortiller de plaisir.

Le gigolo la retourne tout à coup et après avoir enfilé un bout de latex, lui enfonce doucement sa grosse queue. Elle pousse un petit gémissement de plaisir. Son mari, debout à côté du canapé, a sorti sa verge et se masturbe en regardant sa femme se faire pénétrer par cet inconnu.

Elle sent son sexe se durcir et grossir plus fort en elle. Il la caresse encore, le dos, le ventre, les seins, joue avec ses tétons qui se durcissent. Madame mouille comme jamais.

Son plaisir est au summum, il n’a même pas envie de participer, il veut juste la voir se faire prendre, et jouir à côté d’elle, ou sur elle. Jean la baise de plus en plus sauvagement, sa queue est beaucoup plus imposante que celle de son mari : elle est plus large, et sa compagne a l’impression d’être déchirée en deux.

Jean glisse ses doigts pour toucher son côté obscur. Ses doigts la chatouillent, doucement, caressent ses fesses et il lui insère doucement un doigt. Elle n’a jamais connu cette sensation, elle sent son membre, énorme, à l’intérieur d’elle, et son doigt qui la fouille doucement, simultanément. Elle sent que Jean a pris soin de mettre du gel lubrifiant sur son doigt ce qui rend la pénétration facile et sans douleur.

Elle halète, gémit, puis sent quelque chose forcer dans son fondement, il est maintenant en train de la sodomiser. L’escort boy s’enfonce doucement, mais sûrement, et finalement il arrive au bout, il est au plus profond d’elle. Elle entend son mari à côté d’elle, exhorter Jean de continuer de la baiser comme une petite catain. Elle est complètement dilatée, et ne sent plus ses jambes. Jean agite toujours plus vite, elle n’a jamais ressenti un tel plaisir.

Jean grogne derrière elle, il lui susurre à l’oreille qu’elle est serrée, qu’elle est bonne à baiser, que c’est même la plus belle femme qu’il ait baisée jusqu’à présent.

En voyant Madame aussi emballée par leurs nouvelles aventures, en sueur, les yeux troubles, Monsieur veut la prendre par son orifice buccale. Il enfonce sa queue dans sa bouche, commence un va et vient jusque dans sa gorge, il va tout au fond de sa gorge, et l’empêche presque de respirer.

Son mari pénètre sa bouche comme si c’était une vulve, sans retenue, avec force. Elle réprime des hauts le cœur. Il la fait le sucer jusqu’à la garde, et malgré la douleur, Madame aime sentir sa bouche occupée par le sexe de son mari.

Elle lui touche les bourses avec la main, les caresse, mais abandonne vite à cause de la force qu’il met dans ses mouvements. Après un dernier coup de butoir, il lui crache sa semence dans la bouche, et lui maintient la bouche fermée.

Son épouse, docile, avale tout. Pendant ce temps, Jean lui travaille toujours la vulve et l’anus. ses coups de rein sont forts et elle crie, elle sent qu’elle va jouir. Elle sent le plaisir atteindre son paroxysme. Elle a un orgasme phénoménal, remplie par cet inconnu, souillée au visage par l’élixir de sa moitié. Elle exulte dans un orgasme comme jamais elle n’en a eu.

Puis Jean change de préservatif et la pénètre avec plus de délicatesse, donne des coups plus ou moins accentués, et entend que sa méthode fonctionne : la dame, qui a déjà eu un orgasme cinq minutes plus tôt, pousse un petit gémissement à chacun de ses mouvements, doux et biens placés. La douceur de Jean lui fait perdre de nouveau pied, elle se sent partir et gémit, se tord de plaisir. De plus Jean, avec sa main, masturbe son clitoris. Le couple n’a jamais été aussi excité qu’aujourd’hui, ils semblent dans un rêve, le fantasme est devenu réalité.

Monsieur a adoré voir son épouse se tordre de plaisir, et ça la rendu heureux. Il aime qu’elle prenne du plaisir avec d’autres hommes, ça l’excite. Madame, elle n’avait jamais ressenti ça de sa vie. C’était incroyable, elle est vraiment contente de l’expérience que lui a fait vivre son mari.

Monsieur, Osez proposer votre fantasme à votre femme qui en crève d’envie pour qu’elle s’épanouisse dans le plaisir et la compagnie d’un gentleman qui la transportera dans la magie d’un monde hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Oserez-vous me l’offrir pour qu’elle exprime toutes ses envies et lâche prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection. A consommer sans modération...

Au plaisir de lui donner du plaisir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

1 commentaire

Monsieur, Osez proposer votre fantasme à votre femme qui en crève d’envie

Par varoi le 21 mars 2019

bonjour, très beau récit, pour ma part ma femme connait mais envi de la voir avec un autre homme ou même que je participe avec eux. mais jusque la elle me refuse, mais elle y pense car parfois pendant nos ébats je lui en parle elle me dit pourquoi pas mais après elle ne se sent pas capable je ne veux pas la brusquer mais je voudrais bien passer à l’acte avec elle, la voir prendre du plaisir la sentir posséder cela m’existe vraiment merci pour votre récit.