La plus longue "histoire"

Par euclide 45 le 17 mai 2019 3
Dans Expériences de complices

Au milieu des années 90, je fis la connaissance d’un couple de trentenaires, qui était sur le point d’exploser. Il en étais venu à ne plus pouvoir honorer sa femme, parce qu’il avait l’obsession du candaulisme. Elle, superbe femme trop bien élevée, y voyait la fin de son couple en assimilant cette envie à la fin de leur amour.
J’avais beaucoup d’estime pour ce collègue et je le voyais sombrer. Un soir, je lui proposais de boire un verre et il se confia… J’avais vu sa femme une ou deux fois et je la trouvais somptueuse. Je lui révélais, donc, que j’avais une certaine pratique du cocufiage assumé et de la domination de couple. Il me dit ne pas croire que sa femme accepterait de faire l’expérience. Je lui dis que c’était mon affaire et nous avons entamer une amitié à trois qui débouché sur une soirée( 3 mois après) où elle fut mienne, sous les yeux émerveillés de son mari.
Cela marqua le début de 12 années de "ménage à trois". Elle était mon amante et il ne la touchait que pour la préparer ou pour nettoyer ses orifices après mon passage. Je lui fis un enfant (il y tenait et elle aussi) et, un jour, elle émit l’idée que nous participions au jeu télévisuel des "Zamours". Cela marqua le fait, devenu évidence, que nous étions en fusion sur beaucoup de points, mais qu’elle restait totalement amoureuse de son mari… Malheureusement, 18 mois plus tard, il fut victime d’un accident mortel de la route qi la fracassa et mit fin à notre relation
J’aimerais beaucoup savoir ce qu’elle est devenue, mais je respecte son souhait de ne plus jamais reprendre contact !

3 commentaires

La plus longue "histoire"

Par euclide 45 le 18 mai 2019

C’est vrai, CANDAUDEPT34 que la fin est limite tragique et j’ai eu bien du mal à m’en remettre ! Aujourd’hui encore, c’est une blessure profonde !

La plus longue "histoire"

Par Candaudept34 le 17 mai 2019

Pas si belle pour le défunt ......1950Jack

La plus longue "histoire"

Par jack1950 le 17 mai 2019

Très belle histoire en effet,