Vive les mariés

Par mimosa le 15 octobre 2021 2
Dans Expériences de candaulistes

Tout commence en ce milieu d’après midi automnal où nous sommes conviés au mariage d’un ami que nous voyons très peu à présent. Le Temps est beau et agréable mais les futurs époux se font désirer et un rafraichissement nous est proposé en attendant. L’heure tourne, on meuble le temps, on discute, on s’ennuie un peu à vrai dire et on commence à se dire qu’on a fait garder les enfants et que ça aurait été une belle journée propice aux rencontres charnelles… Je dis alors que si la soirée ne s’éternise pas on peut faire d’une pierre 2 coups et sortir ensuite. Mais voilà la fatigue de la semaine est là et on ne se sent pas de terminer la soirée au petit matin. On devait rencontrer un homme seul depuis quelques temps mais les dispos sont rares en ce moment. Je dis alors à ma femme qu’on pourrait tenter un scénario intéressant… Rejoindre un partenaire chez lui, chez nous ou encore mieux, il nous rejoint au mariage !!!
Le projet est très osé et excitant mais reste à trouver LE candidat ! Ma femme pourtant timide devient vite chaude et motivé pour ce plan et me donne la mission de trouver l’heureux élu qui profitera de ses faveurs… Ah oui j’ai oublié de précisé que nos activités professionnelles nous ont obligés à nous abstenir et même à dormir séparément toute la semaine. 6 jours maintenant que nous accumulons frustration et testostérones autant dire qu’on est bouillant !
Premier contact donc avec notre ami Stéphane croisé sur les sites dédiés mais pas encore rencontré. Sa réponse est rapide et enthousiaste. Il est chaud pour nous voir mais voilà il est de mariage ! Le même peut être ??? Ce serait de loin le scénario idéal. Quoi de mieux que de se taper un invité ou le témoin comme amuse-bouche entre les plats ou pendant la soirée entre 2 danses sans avoir à quitter la fête ? Ce serait notre ouverture de bal à nous en quelque sorte. On l’a espéré et le temps d’attente fut long….. Sa réponse tombe et non, ce n’est malheureusement pas le même et une bonne demi-heure nous sépare. L’envie est là et de plus en plus grande, le scénario improvisé nous plaît et surtout nous excite ! C’est décidé c’est ça ou rien ! Après quelques échanges il s’excuse, il ne peut pas quitter la soirée si promptement car il est proche du marié. Tant pis on comprends, on lui souhaite une bonne soirée et on ne lâche rien. Un invité sur place ? Non trop timide, on ne connait pas grand monde, puis des proches à nous sont présents également. Si quelqu’un parlait ? non on oubli et je reprends mon répertoire bien décidé à trouver un bon étalon pour faire jouir ma femme et me régaler la vue et l’ouïe d’un si beau spectacle vivant.
Deuxième contact Mathieu un libertin sérieux et sûr qu’elle apprécie. Jamais de faux plans, efficace et endurant qui plus est. Mais faut-il qu’il soit disponible… Il me répond rapidement et le destin est parfois bien fait. Il me dit qu’il devait être pris ce soir mais que le programme a changé ! tiens donc… Ni une ni deux je lui propose une deuxième partie de soirée, chez lui, chez nous ou encore mieux içi au mariage !!! Je ne veux pas l’effrayer non plus et lui soumet l’idée sans lui imposer. Bingo ca lui plait d’autant plus qu’il adore ma femme et ne se lasse pas la baiser bien au contraire ! Il s’inquiète de l’organisation mais je le rassure de suite car j’ai pensé à toutes les éventualités sauf l’heure qui reste pourtant un détail important. Nous échangeons nos envies du moment et le lieu du crime. A l’intérieur ? Impossible sans se faire remarquer, puis les toilettes non merci trop glauque pour nous. Non, le sexe en pleine nature nous plait et les températures sont encore agréables. Ce serait donc à l’arrière du parking. J’étais garé en dernier et ma voiture bouchait l’entrée du verger et aucun voisin de ce coté-là. (ce n’était pas fait exprès pour le coup) Il est ok et je lui donne rdv pour 21h30 car un buffet dinatoire nous est proposé et on veut se libérer tôt pour poursuivre notre aventure chez lui ou chez nous. La température monte très rapidement au rythme des échanges et de quelques photos qui font toujours plaisir.
L’heure tourne et on apprend que le repas sera pris assis suite au buffet. Merde ! C’est très sympathique mais nos plans sont chamboulés. Je lui propose 22h30 car on est toujours très motivé. Il est ok. Je créer alors un tchat de groupe, ce n’ai pas trop discret, surtout à table mais bon l’envie à raison de nous. Mathieu demande alors à ma femme d’aller au toilettes, de retirer son string et de le prendre en photo pour preuve ! Elle est timide mais les boissons accumulés et la soif de sexe sauvage l’aide et elle s’exécute. Quel délice de voir sa femme comme ça, de jouer le jeu et de participer à un échange virtuel à 3. Des jeux organisés pour les mariés entre les plats s’organise et semble interminable. La soirée se passe au mieux et on éprouve un sentiment de lâcheté à devoir quitter la fête si vite….
Il est 22h30 Mathieu est là, il vient d’arriver sur le parking bondé et ne trouve pas le point de rdv. L’heure tourne, la pression monte aussi vite que l’envie de partir. Comment faire ? notre plat n’est toujours pas servi. Je le fait patienter et lui en gentleman accepte. Il propose que ma femme s’absente seule pour aller le sucer pour patienter d’avantage. L’idée de se faire prendre et la frustration de ne pas y assister me dérange et m’excite à la fois. J’en parle à ma femme mais elle ne se sent pas. Tant pis nous patienterons encore un peu…
23h assiette avalé nous tentons une sortie discrète en accusant un fatigue chronique (bien réelle). On tombe sur le marié qui tente de nous faire rester… Bien essayé, cela nous fait mal au cœur mais Mathieu nous attend. On arrive après quelques minutes de discussion et d’accolade à s’éloigner après qu’il nous ai rattraper sur le parking pour nous offrir les traditionnels dragées (Vous vous en foutez mais ça a son importance car on a vraiment failli se faire griller à ce moment-là ! ouff…).
On aperçoit enfin à contre jour la silhouette de notre amant dévoué à l’arrière de notre voiture. Il est bien là, on prend quelques mètres de recul et on commence les hostilités tant attendues. Ils s’embrassent langoureusement, puis à tour de rôle on se partage mathieu et moi la bouche de ma femme. Les caresses commencent et la robe en velours de ma femme se soulève ou s’écarte et permet d’en découvrir d’avantage. Le moment est intense, inutile d’y passer la soirée allons droit au plaisir et rentrons profiter à 3 à la maison. Elle s’agenouille donc dans la végétation pour nous satisfaire et nous lui montrons là par notre dureté notre désir grandissant. Elle attrape nos queues et s’affaire dessus avec beaucoup de savoir et d’envies ! Un coup l’une un coup l’autre, ses coups de langues sont dévastateurs et manque à quelques occasions de me faire jouir le premier. Je me retire donc et m’accroupi pour accéder à son intimité détrempé où mes doigts n’ont aucun mal à la pénétrer. Il faut que quelques instants pour la faire couler ma salope ! elle retient ses râles en suçant toujours plus fort son partenaire... Ma femme aime faire plaisir mais aussi en recevoir, elle se relève donc et sans paroles soulève sa robe pour nous faire comprendre qu’elle veut sentir une queue dure en son antre par le premier qui l’attrape. Je me dévoue et laisse à Mathieu l’exclusivité de sa bouche. Tant mieux car elle n’est pas une femme discrète et au moins avec quelque chose à sucer on l’entendra moins. Après quelques coups bien sec comme elle aime, je la retourne ensuite et l’offre à notre ami qui enfile rapidement un préservatif. J’ai du mal à lui faire baisser le volume, elle prend bien et elle aime ça ! On profite un laps de temps encore puis elle s’agenouille une nouvelle fois pour recevoir notre jouissance. Que c’est beau, elle suce ouvre la bouche et n’attend que notre plaisir…
Une fois terminer nous retournons discrètement à nos voitures pour poursuivre encore et encore ce si bel instant… Le reste de la soirée et tout aussi jouissif mais classique je garde donc pour nous le reste du récit, le plus intéressant à mes yeux étant cette première partie de soirée avec ce scénario autant improbable qu’osé. J’espère que ca en inspirera certains…
A bientôt.

2 commentaires

Vive les mariés

Par Couple02 le 30 octobre 2021

Il fallait oser...Joli récit ! Quel plaisir d’être le mari d’une belle salope...Je sais j’ai la même à la maison ! lol

Vive les mariés

Par thierry91121 le 17 octobre 2021

Une très belle histoire merci à vous