Valentine et l’agent de l’assurance, suite et fin.

Par les coquinous le 28 juin 2021 3
Dans Expériences de candaulistes

Notre chambre, une alcôve destinée à l’amour et au sexe, témoin de mes ébats conjugaux et libertins, allait encore une fois servir à ma passion et mes fantasmes. Yanis ne serait pas présent, mais il (selon ses dires) prends quasiment autant de plaisir à m’écouter lui raconter mes rencontres qu’à les vivre avec moi. Il dit que je suis aussi douée pour l’exciter verbalement que physiquement, j’en suis fière.
Donc, l’homme nu, à ma merci, allongé sur mon lit et déjà en érection, allait-il me combler ?
Je savourais cet instant, debout devant lui je me caressais et le regardais se masturber.
- "Tourne-toi et penche-toi en avant" me dit-il.
Je m’exécutai et il poursuivit :
- "Maintenant mets-toi un doigt dans le cul".
Si il avait été fort timide lors de mes approches, maintenant il était totalement à l’aise. Et cette partie charnue de mon corps semblait fortement l’intéresser !
Alors que je me masturbais (avec plaisir) l’anus, il s’est redressé et assis au bord du lit, m’a ôté mon doigt et s’est mis à me gratifier d’un merveilleux anulingus. Ma position n’était pas des plus confortable, mais c’était le moindre de mes soucis car l’instant était délicieux. Il m’écartait les fesses au maximum, je sentais le bout de sa langue en moi tandis que je jouais avec mon clito.
Je crois qu’il aurait pu me lécher pendant des heures, mais j’avais également envie de le sucer. Je me suis avancée légèrement puis me suis retournée avant de me mettre à genoux entre ses jambes.
Tout en jouant sensuellement avec son membre j’en appréciais encore une fois son diamètre. Ma langue s’est mise à le titiller, puis mes lèvres s’emparèrent de son gland avant de le gober presqu’entièrement. Assis, soumis à ma fellation, il jouait avec mes seins, les caressait, leur donnant des seinssées (mot créé par moi pour les tapes sur les seins, contrairement à une "fessée"), me pinçant et m’étirant les tétons.
J’aime quand mes partenaires sont actifs pendant que je les gâte, certains restent immobiles et les yeux fermés, ce qui est égoïste.
J’avais la bouche pleine (et ce n’est pas un euphémisme !) lorsque tout à coup il m’a demandé d’arrêter car (dixit l’homme) "je ne tiens pas à venir maintenant et c’est trop bon".
Je me suis relevée, il est remonté plus haut sur le lit et s’est allongé, et me suis couchée sur lui. Echange de longs baisers et de multiples caresses. A voix douce et posée il me demanda à me prendre en levrette, c’est basique mais j’aime bien, alors je me suis mise en position.
Je lui ai donné un préservatif avec lequel il a vêtu Popol, puis il m’a pénétrée d’un coup sec. Le coup fut sec, mais ma chatte était tellement mouillée qu’il n’aurait pas eu plus facile dans une motte de beurre mou (Lol).
Il allait et venait en moi, c’était divin. J’avais la tête dans le coussin et mes cris de jouissance résonnaient malgré tout dans toute la pièce !
C’est alors que j’ai eu un orgasme comme pas souvent et l’ai exprimé de toutes mes forces, saisissant mon partenaire par le même occasion. Je ne sais si ce fut voulu de sa part (à l’homme), mais mon cri provoqua le retrait de sa queue hors de moi.
- "Encore, encore !" ai-je hurlé.
Mais il avait "déchaussé" du préservatif et dû en mettre un nouveau.
J’étais toujours en position, croyant qu’il allait remettre ça, mais non.
Se soulevant un peu il appuya également sur mes reins et m’avertit qu’il souhaitait m’enculer.
Peut-être n’était-il pas certain que j’accepte, c’est mal me connaître !
10 secondes plus tard son bas-ventre tambourinait sur mes fesses alors que son sexe se mouvait entre elles. Waou ! Je vous confirme que la grosseur a plus d’importance que la longueur !
Malheureusement c’est ainsi qu’il laissa sa semence venir, ce jour-là je n’ai pas eu droit à ma ration de sperme chaud. Enfin si, mais le soir et par Yanis.
Nous avons encore flirté quelques instants sur le lit, puis il est allé se rincer l’objet de mon désir et s’est rhabillé.
Merci pour la gentillesse habituelle de vos commentaires, Yanis et moi les apprécions grandement.
Bisous à tous et toutes,
Valentine

3 commentaires

Valentine et l’agent de l’assurance, suite et fin.

Par Bastloiret le 1er juillet 2021

Merci valentine pour tes histoires supers excitantes. Continue à nous raconter tes aventures avec des hommes mûr jadore.
Merci à vous deux.

Valentine et l’agent de l’assurance, suite et fin.

Par altrulib le 28 juin 2021

Merci à toi, à Yanis pour vos récits, les sites pornos peuvent aller se rhabiller ! 😉
Hate de vous lire à nouveau 😋
Vous ne prévoyez pas de venir en vacances sur la côte ouest de la France ?! 😁

Valentine et l’agent de l’assurance, suite et fin.

Par Mets fist oh le 28 juin 2021

Récit toujours aussi excitant Valentine et toujours autant envie d’être à la place de l’amant ou de Yanis...
A très bientôt..?
Méphisto.