Une après midi peut être importante !

Par Patrick L le 7 janvier 2018 3
Dans Expériences de candaulistes

Voila notre après midi se termine !
Il faut dire que L. (l’amant !) est marié, qu’il aime sa femme mais que celle ci a une libido proche du zéro aussi il a trouvé ce moyen de cocufieur pour se satisfaire, mais les heures de liberté sont difficiles.
Donc il est venu en début d’après midi.
Avant je dois dire qu’hier soir avec mon épouse nous avions parlé et que je lui avait proposé de les laisser seuls aujourd’hui ayant des difficultés à la voir pénétrée en ma présence, chose qu’elle a refusé pour de multiple raisons m’a t’elle dit !
Donc je suis resté et suivant les conseils de quelqu’un ...qui se reconnaitra,je me suis concentré sur F. Malgré cela j’ai toujours cette douleur de voir se sexe entré en elle.
Lorsque je l’ai connu (elle avait 30 ans) je savais que de nombreux hommes l’avais "visité" mais depuis 18 ans je m’étais habitué à être l’unique propriétaire de cette grotte !
Alors partager cette endroit si intime ...j’ai quand même du mal de m’y faire.
Suivant les conseil de cet amis candauliste je me suis concentré sur mon épouse qui prenais son plaisir sans modération et il est vrai que de voir sa femme heureuse, de voir son ventre se creuser, ses reins se cambrer, seins pointer avec arrogance et au bout du compte entendre ses cris qui raisonnent encore dans mes oreilles cela vaut bien quelques douleurs.... peut être d’amour propre.
Quand il est parti je l’ai prise dans mes bras encore trempée de leurs sueurs réunies,je l’ai embrassé partout et pour la première fois c’est moi qui lui ai dit merci.

3 commentaires

Une après midi peut être importante !

Par jack1950 le 5 mars 2018

Bonjour Patrick ; Je te parle en tant que femme de Jack1950. Pour une femme aussi il est parfois très difficile de se donner a un homme en présence de son mari. Je sais aussi que si Jacques voulais que je reprenne un amant avec son accord, nous savions tous les deux que la présence de l’autre aurait pu être un frein au plaisirs de faire l’amour. Les premières fois que je me suis redonnée a un amant choisi ensemble avec Jacques, j’étais seule avec mon amant et c’est ainsi que j’ai pu me libérer des craintes de mal faire. Mais quand Jacques est venu après quelques fois où j’étais seule avec mon amant, nous surprendre alors que j’étais au bord de l’extase, que j’ai vu Jacques se déshabiller en me souriant, alors je me suis libérée une nouvelle fois tous comme Jacques. Et finie les obsessions aussi. Nicole

Une après midi peut être importante !

Par Patrick L le 8 janvier 2018

Oui je crois avoir franchi une étape et une très importante.
Depuis hier...et notamment cette nuit, je me suis senti apaisé en un mot bien en moi je crois avoir enfin surpassé ce sentiment de propriété du sexe de mon épouse et que le partager avec d’autre était une source de bonheur pour elle ..et pour moi.
J’ai eu c’est énorme plaisir hier de la voir jouir (même si je pense qu’elle en a rajouté sur la démonstration de son plaisir !!!!) mais quel merveilleux spectacle m’ont donné ces amants.
Après pas mal d’année de sagesse il était peut être temps de gouter à d’autre plaisir mon épouse ayant 50 ans et moi bientôt 60 c’est à dire encore en pleine forme et avide de plaisir.
Oui j’espère avoir franchi ce moment qui me faisait douter de mon plaisir , j’ai vraiment envie de continuer et comme F ; et dans le même état d’esprit voir qu’elle a d’autre idées en tête notamment qu’un jour nous ayons un même amant...ce qui n’est pas évident pour moi qui n’ai jamais connu d’homme !
En conclusion une bien belle après midi qui a libéré mes obsèssions et ouvert la porte à d’autres plaisir commun à notre couple

Une après midi peut être importante !

Par vertige le 8 janvier 2018

Bonjour,

Très beau récit et comme tu vous le dites, ce n’est jamais facile comme étape si bonne soit elle.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple