Shibari fait moi jouir

Par Obiwan79 le 10 août 2022 5
Dans Expériences de candaulistes

Nous sommes au mois de février 2022, les enfants sont partis au ski avec les grands parents et nous sommes seuls à la maison. La période du confinement ne nous a pas permis de jouer beaucoup avec notre ami. Mais par un concours de circonstance et une envie de le revoir, nous avons pris une chambre d’hôtel pour assouvir une envie coquine. Notre ami que nous connaissons depuis longtemps, nous avait montré de belles photos d’une amie lors d’une séance de Shibari. Il faut dire que cela nous a plu et que l’occasion était trop belle pour ne pas, nous aussi, en faire une.
Le rendez-vous était donc pris pour un moment à trois et pour une séance photo où je laisserai ma chère et tendre être manipulée et contentionnée.
Dans la chambre d’hôtel la tension et l’excitation comme souvent étaient palpables. Il rentra dans la chambre à l’heure dite. Comme à notre habitude, nous avons pris le temps de parler autour d’un verre d’alcool. Les compliments fusaient et bien sûr l’envie de commencer se faisait attendre. Son regard dévorait les courbes encore habillées de Mme.
Il sort de son sac, une corde de chanvre faite pour les liens. La texture est agréable et l’odeur aussi. Ma femme est sous le charme de cette nouvelle expérience et moi aussi.
Je m’installe sur le fauteuil de la chambre d’hôtel et j’informe que je jouerai le rôle de voyeur et mari prêteur. Et qu’ils peuvent faire ce qu’ils leurs plaisent, dû moment que ma femme y prenne du plaisir.
C’est alors que la séance commence. Je le vois la déshabiller, et commencer à assembler la corde sur sa peau. Les yeux fermés, elle se laisse complètement faire. Son sourire et sa façon de se laisser manipuler, diriger m’excite beaucoup. Notre ami, a de l’aisance, les nœuds sont précis et bien positionnés. Le corps de ma femme est sublimé, comme lorsqu’elle porte une lingerie sexy. Je prends des photos, mais je reste à ma place. Je savoure la beauté du corps de ma femme dessinée par les liens. Ils jouent tous les deux. Les nœuds s’enchainent, les positions aussi. Mme est caressée en même temps, sans que cela lui déplaise, bien au contraire. Lui, il joue avec ses envies, son corps, sa peau, tout lui est permis. Je la vois totalement abandonnée à son plaisir et au sien. C’est beau de les voir jouer ensemble devant moi. Poignets attachés dans le dos, et jambes ouvertes par obligation des cordes. Elle est désirable et terriblement excitante.
Il joue avec ses doigts sur elle. Son sexe est visité par des caresses plus périeuses, son petit nœud est lui aussi sollicité. Elle gémie ! il prend tout son temps. Et la voir si docile et libertine me rend dingue d’envie, mais je reste à les observer, excité au point de me caresser devant eux. Mains dans le dos, jambes relevées sur sa poitrine, elle est totalement à la merci de notre acolyte. Coquin il en profite avec mon consentement et mon approbation. La tension est montée progressivement. Tous deux sont nu, les corps se touchent et se caressent. Couvert, il finit par la prendre à sa guise. Il joue avec son envie. Il la pénètre doucement alors qu’elle ne peut pas faire le moindre mouvement. Cela l’excite ! le coquin joue avec elle. Son sexe rentre et ressort, remplacé par ses doigts ou sa bouche. Son sexe est léché et doigté, puis il revient en elle avec son membre bien dressé. Son corps, est sous l’étreinte du plaisir. Elle gémie, halète et l’appelle ! il lui offre des bons coups de butoir entre ses reins et ça lui plait. Elle l’exprime par des ho oui ! c’est bon ! et même des plus fort, prends-moi bien !!
Il abuse d’elle et elle aime ça. Son sexe visite son cul. Son gland violacé l’ouvre sans difficulté. Fesses relevées, dos outragement courbé, visage enfui dans les draps ; il la sodomise avec vigueur. Je vois son sexe planté dans ses reins et ses gémissements m’excitent d’avantages. Mains sur chaque fesse il lui écarte pour mieux planter son chibre au fond de son cul tendu, au point de la faire halter davantage.
Oubliant presque ma présence, elle lui demande de bien la bourrer, de la baiser et même du lui casser le cul. Je la vois déchainer et salope. Notre ami, ne peut qu’approuver se traitement. Il en profite pour bien la prendre et son sexe la lime maintenant sans retenue sous mes yeux.
Il finit par la libérer de ses entraves de cordes. Il s’allonge sur le lit et elle vient le chevaucher. Elle est magnifique. Je me branle sans retenue. Elle gémie de plus en plus fort. Il empoigne ses seins dressés, les embrassent, mordillent et pincent alors que son sexe profondément planté lui arrache des cris de plaisir. Son bassin ondule frénétiquement sur son pubis. Son corps n’est que plaisir et ivresse d’orgasme.
Sous l’excitation, Mme, me demande de venir aussi. Elle me demande de lui prendre le cul en même temps. Une invitation des plus excitantes que je ne peux refuser.
Penchée sur lui, sa poitrine sur son torse, elle m’offre son petit cul déjà bien ouvert par notre ami. Mon sexe plonge dedans avec facilité. Mon excitation est-elle que je la culbute violement et lui arrache d’autre cri de plaisir alors qu’elle prend deux sexes en même temps. Je sens le sexe de notre ami, pilonnant son sexe en même temps que je la sodomise avec force.
C’est trop bon. Je ne tiens pas ! je jouis trop vite à mon goût. Mais c’est tellement bon. Mon foutre s’écoule dans son cul. Je me retire et dans un dernier moment d’extase, ils se laissent aller l’un et l’autre pour une dernière chevauchée frénétique. Ils s’écroulent épuisés d’une passion torride sous le regard amoureux, d’un mari comblé par une femme coquine et libertine.

Fin de la 1ere partie.

5 commentaires

Shibari fait moi jouir

Par mdesaf33 le 13 août 2022

Je vous envie !!
Il doit y avoir un monde entre les ligotages purement utilitaires d’immobilisation pendant une séance sm, et le raffinement et l’inconfort d’un beau shibari

Je n’ai jamais été ligotée en shibari, et c’est un regret pour moi
D’autant plus qu’à 62 ans, si ma plastique est toujours très sexy aux dires de mes amants ( et de mon chéri, mais lui n’est pas objectif évidemment 😍),
je ne me sens plus assez souple et résistante pour une ligotage très long et très contraignant.

Dommage. On ne peut pas tout faire....

Shibari fait moi jouir

Par Obiwan79 le 11 août 2022

merci pour vos messages messieurs. cela nous touche beaucoup. je n’ai jamais écris la suite mais je vous laisse imaginer qu’elle fut très humide pour Mme. je publierai d’autre histoire réel et quelque fois fantasmé de nos désirs brulant d’un couple très très....

Shibari fait moi jouir

Par Jmre le 10 août 2022

...fin de la 1ère partie
J.aime cette conclusion, elle augure d’une seconde que j.imagine tout aussi amoureuse et excitante.
Merci pour le bonheur et le plaisir que vous nous faites partager

Shibari fait moi jouir

Par julienpourtoi le 10 août 2022

Superbe récit ! il est vrai que le covid a ralenti et finalement repoussé les jeux ... pour les rendre plus intenses lors des premières rencontres.

Shibari fait moi jouir

Par homme69 le 10 août 2022

Bonjour. Très jolie histoire, et excitante
Vivement la suite