scenario candauliste

Par coupleamoureux88 le 7 octobre 2019 4
Dans Expériences de candaulistes

J’avais évoqué dans mon message précédant du 17 septembre 2019 s’intitulant : j’admire la jouissance de ma femme devant moi, mes envies candaulistes.
Voici la suite de notre évolution.
Sophie accepta que je commande un jouet réaliste pour continuer des scénarios sur le thème « candauliste ». Les godes avec veines m’ont semblés vulgaires. J’ai fini par opter par un jouet haut de gamme munie d’un système « pulsateur » pour imiter le va et vient d’un sexe d’homme.
Il est arrivé et nous l’avons déballé ensemble. Malheureusement Sophie avait ses règles et nous avons attendu quelques jours pour le test grandeur réelle.
Elle s’est masturbée devant moi avec le jouet. J’etais aux anges car spectateur de son plaisir comme dans une aventure candauliste. Il était bien convenu que je n’éjaculerai pas. Quel bonheur d’assister à son orgasme sans pouvoir me soulager. De ce fait la fougue amoureuse du mari reste intacte jusqu’au bout et même après la partie de sexe.
Depuis, je lui déclare mon amour et ma passion au moins 10 fois par jour. Je lui baise la main en la nommant de déesse. Elle a accepté de nommer le jouet d’un prénom masculin : John.
Le week end suivant, nous avions un déplacement à faire avec nuit à l’hôtel. Nous avions convenu d’un nouveau scénario : Elle devait attendre son amant en mode soumise pour une partie de sexe. Pendant la semaine nous avons échangé des SMS ou je jouai bien entendu le rôle de l’amant lui donnant des ordres sur sa tenue par exemple. Le jour « J » Sophie arriva 30 mn avant moi. Elle portait une tenue en cuir avec comme sous vêtement un string ouvert et un soutien seins. Le scenario pouvait débuter. J’entre, la complimente sur sa beauté, lui attache les mains et met un bandeau. J’avais préparé un fond sonore de femmes se masturbant car je sais que cela l’excite. La suite fut beaucoup de plaisir pour tout les deux.

J’ai proposé une sortie en club à Sophie. Dans le feu de l’action elle me répond oui mais ensuite le lendemain c’est « non ». C’est assez perturbant pour moi. Je vois bien qu’elle accepte tous ces scénarios pour me faire plaisir mais il faut que cela reste virtuel. J’aimerai tant vivre des expériences coquines pour la voir s’épanouir mais mes efforts pour l’instant sont vains.
C’est ma princesse, ma deesse, ma reine et je la respecte même si je déborde de désir pour elle tous les jours.

4 commentaires

scenario candauliste

Par Anto&adeline93 le 15 octobre 2019

Salut pour notre part nous vivons des scénarios uniquement pour fantasme nous avons pas passer le cap d’un reel , et nous vivons dès moment super , nous jouons par contre pendant ces scénarios avec des godes réalistes qui sont encore mieux pour vivre le fantasme, elle n’hésite pas également parfois à vouloir me mettre un préservatif pour penser à un autre homme c’est plus reel pour rentrer dans le jeux ( fellation pénétration) et je prend un pied de fou et elle également , , passe l’étape également de passer à des godes réel tu verras quand elle les suceras sa te fera d’autre effet , et si ta femme ne veut pas passer au réel ne la force pas surtout, et il ne faut pas que le candaulisme prennent le dessu sur vos ébats !

scenario candauliste

Par coupleamoureux88 le 8 octobre 2019

merci pour vos réponses très differentes mais complémentaires.
Le prochain scénario candauliste est trouvé et planifié mais je le raconterai une fois réalisé
J’aimerai beaucoup échanger avec des personnes qui sont dans une situation similaire à la notre

scenario candauliste

Par jack1950 le 8 octobre 2019

Bonjour, il faut juste y aller a son rythme, mais tu verra elle se donnera bientoit a d’autres hommes pour ton plus grand bonheur
Jacques

scenario candauliste

Par abcJFM le 7 octobre 2019

La plupart des fantasmes doivent rester des fantasmes.

Elle accepte de jouer et d’être complice avec toi,
c’est le plus beau cadeau qu’elle peut t’offrir.

Hymne à l’amour, amusez-vous les coquins

P.S. ... il n’y a pas de jalousie dans les fantasmes, ni de i.t.s, ni de divorce, ni mensonge, etc