rencontres au sauna

Par maricandau54 le 1er octobre 2020 4
Dans Expériences de candaulistes

Durant les vacances scolaires, il nous arrive de ne pas avoir les enfants quelques jours. C’est généralement dans ces périodes là que nous rencontrons des hommes afin d’assouvir nos désirs et envies candaulistes.
Libres une journée en semaine, nous décidons de nous rendre un après-midi dans club libertin doté d’un sauna/hammam.
Très peu de monde à notre arrivée, madame est même la seule femme présente. Ce n’est pas grave, nous n’avons pas établi de plan précis, il se passera ce qu’il se passera.
Nous rentrons tous les deux, ma femme et moi, dans le sauna, nous sommes seuls. Il ne faut pas longtemps pour voir arriver un puis deux puis trois hommes. Leurs regards se portent immédiatement sur ma femme nue, assise sur le banc un pied touchant le sol et l’autre pied de l’autre jambe étant sur le banc, cuisses écartées, ce qui donne pour vision à tous sa belle chatte gourmande et demandeuse.
Deux des hommes ont la trentaine, le troisième, une cinquantaine d’année, bien portant et qui semble réservé, plus dans son coin. Cela ne l’empêche pas d’être en érection et ses yeux ne décollent pas de l’entrejambe de madame.
J’engage alors la conversation avec les deux autres, nous échangeons des banalités histoire de briser la glace.
Avec ma femme, nous n’avons plus besoin de nous parler, le regard est très évocateur. A cet instant, je vois donc que madame est "prête".
L’un des deux dit à Emilie qu’elle a une belle poitrine. Il ne m’en fallait pas plus pour lancer les hostilités et l’invite à les toucher. L’un et l’autre se mettent de chaque côté d’elle et rapidement, ses deux seins sont pris par deux mains différentes. Les mains de ma femme ne sont pas en reste et tiennent chacune un sexe gonflé de désir. Elle commence alors une douce et lente masturbation de ces deux coquins pendant qu’elle se fait caresser, lécher les seins et se fait doigter.
Les deux libertins ne sont pas les seuls à prendre un plaisir masturbatoire. En tant que mari 100% candauliste, le situation m’excite, je suis en érection et mon seul plaisir physique maintenant va se faire avec ma main et mon poignet. Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas besoin de plus, mon plaisir est total... je suis candauliste et j’assume complètement.
Je remarque que je ne suis pas le seul à me procurer un plaisir solitaire devant le spectacle. Notre cinquantenaire n’en perd pas une miette et son poignet a déjà atteint "une belle vitesse de croisière". L’excitation de tous est à son paroxysme et le décor est posé : deux voyeurs dont le mari, deux coquins acteurs et une belle cochonne.
Je croise le regard de ma femme, elle a clairement mis de côté son statut de mère de famille et épouse aimante pour faire ressortir son côté docile et salope. Elle se penche sur l’un des coquins et commence à le sucer quelques instants avant de se pencher sur l’autre sexe mis à sa disposition.
C’en est trop pour notre cinquantenaire qui jouit bruyamment dans sa serviette. Il se lève, me salue et quitte le sauna.
Il fait trop chaud et décidons d’aller dans un coin câlin. Nous passons avant à la douche histoire de se rafraichir. L’un des deux hommes s’excuse et nous dit qu’il revient.
Nous sommes désormais dans le coin câlin avec un des coquins, madame ne tarde pas à reprendre où elle s’était arrêtée, la fellation étant une pratique qu’elle affectionne. J’ai le temps de dire au coquin "pas d’éjac faciale ni buccale" (c’est une règle chez nous pour les inconnus). J’ai bien fait, il se retire rapidement en disant "je vais jouir". Dans la seconde, il inonde de sperme les seins d’Emilie qui me regarde avec un sourire de satisfaction. En moins de dix minutes, elle vient de faire jouir deux hommes.
Des lingettes et de l’essuie-tout sont à notre disposition, j’aide ma femme à se nettoyer avec. Notre coquin s’excuse de sa précoce éjaculation, prend congé alors que le troisième coquin arrive.
Il ne lui faut pas longtemps pour retrouver une belle érection sous les coups de langue de madame qui s’arrête, se retourne et se positionne à quatre pattes devant lui en me regardant. Je lui donne un préservatif et "s’équipe" avant de la pénétrer en levrette pendant quelques minutes ; j’entends ma femme gémir de plaisir jusqu’à l’orgasme. Il jouit dans cette position et le dernier coup de rein à raison de moi et de ma masturbation frénétique. J’éjacule sur mon ventre devant ma femme en voyant encore ses seins balloter. Je l’embrasse tendrement en la remerciant alors que son amant est encore en elle.
Partager ma femme avec d’autres hommes ne veut pas dire que je ne l’aime pas ou plus. Nous nous aimons vraiment et ça fait 23 ans que ça dure. Nous avons juste trouvé un autre moyen de vivre notre sexualité de temps en temps et ça s’appelle le candaulisme. D’autres hommes auront cette chance et ce sera tant mieux pour nous, quoi qu’en disent certains imbéciles.

4 commentaires

rencontres au sauna

Par Flyard le 3 octobre 2020

J’ai goûter à ce plaisir du candaulisme récemment et j’ai découvert également à quel point cela m’excitait comme jamais au point de pouvoir bander pendant des heures et même des jours avec des images pleins la tête de ma femme prenant du plaisir.
Comme vous nous somme très prudent sur les risques de maladie et même si ça gâche un peu le plaisir nous n’acceptons pas l’ejaculation buccale ou le cuni par nos partenaires de jeux.. peut-être trop conservateur diront certains et ce n’est pas de réserver cette pratique que pour moi mais plus être prudent sur les risques.. votre avis ?

rencontres au sauna

Par Dvd83 le 2 octobre 2020

Tres agreable recit qui donne envie. Vivement que mon epouse soit aussi a l’aise que la votre. Mais je suis patient lol. Merci pour ce partage

rencontres au sauna

Par cellequejaime le 2 octobre 2020

Merci pour ce très beau récit, ce fût un réel plaisir de le lire et de se laisser porter par l’excitation qu’il m’a procuré...

rencontres au sauna

Par Major le 2 octobre 2020

Bravo pour ce récit . Madame doit être aux anges entre un mari candaulistre et des amants choisis ?
Belle façon pour que tout le monde prenne du plaisir !