Rencontre imprévue, suite

Par les coquinous le 6 mai 2021 4
Dans Expériences de candaulistes

Quand nous sommes sortis de la taverne "L’intimiste" à Chênée, Jacques nous a montré sa voiture et nous a dit de le suivre. Sur le chemin, qui fut de courte durée, Valentine m’a avoué que Jacques avait vraiment été très rapide pour prendre "contact" avec elle et que lorsqu’il lui avait gratté le minou elle avait aussitôt mouillé .
Val : "Tu savais qu’il allait venir ? Tu avais prévu la rencontre ?"
Moi : "Non, je ne l’avais jamais revu depuis mon stage, j’ai été très surpris. De plus j’en ai gardé le souvenir d’un prétentieux, il semble avoir bien changé".
Val : "Il y a combien de temps que tu l’as connu ?"
Moi : "Plus ou moins 4 ans".
Val : "Et il a quel âge ?"
Moi : "Je dirai 68 ou 69, vu qu’il allait être à la retraite quand j’ai fait mon stage".
Val : Il fait plus, j’aurais dit la petite septantaine.
A cet instant Jacques mit ses 4 clignotants pour m’indiquer que nous étions arrivés. Il est entré dans une petite allée et je me suis stationné derrière lui. Il est prestement descendu de sa voiture et est venu ouvrir la portière de Valentine qui est sortie de l’auto avec son aide.
A nouveau il l’a prise par la taille pour l’amener à la porte d’entrée de sa maison, moi j’étais complètement ignoré.
Pire, ils avaient à peine franchi le seuil qu’il la plaqua contre le mur et l’embrassa fougueusement alors que j’étais toujours dehors !
J’étais comme un con et lui roulait une pelle à ma femme tout en ayant une main sous sa jupe, j’ai bien cru qu’il allait la baiser dans l’entrée.
Jeux de langues terminés, il la pris par la main et l’emmena au salon. A mon tour je suis entré et ai fermé la porte avant de les suivre.
Jacques : "Donnez-moi vos vestes et prenez place, je vais chercher des verres et une bonne bouteille".
Et, tout en s’en allant, il demanda à Valentine de lui faire le plaisir d’être en lingerie lorsqu’il reviendrait.
Dés que nous fûmes seuls elle commença à se déshabiller, ne gardant que son SG et son string, elle était divinement appétissante.
Quand Jacques revint il la regarda avec convoitise et ne put s’empêcher de dire : QUELLE BOMBE !
Il faut dire que le rose de sa lingerie sur son corps bronzé donnait un effet sublime.
Il déposa verres et bouteille puis s’approcha d’elle et écarta le tissu du SG avant de s’exclamer : "Waou, bronzage intégrale !"
Et oui, Valentine va toujours faire quelques séances en cabine afin d’être brune de partout avant les vacances.
Il la fit se tourner et lui donna une petite tape sur les fesses en disant : "La soirée va être merveilleuse, ton petit cul m’inspire et j’espère y avoir pleinement accès".
Moi : "Ma femme s’offre entièrement à toi, elle assouvira tous tes fantasmes et désirs".
Jacques : "Ca ne m’étonne pas, j’ai vite compris que c’est une salope quand elle a mouillé dés que je lui ai caressé l’entrejambes à L’intimiste".
Il nous a servi puis s’est assis dans un fauteuil en demandant à Valentine de venir sur lui.
Nous avons bavardé un peu tout en buvant, dans le même temps Jacques avait remonté le SG de Val au-dessus de ses seins et la pelotait doucement.
Jacques, s’adressant à Val : "Y a-t-il des interdits, des trucs que tu refuses ?"
Val : "Pourquoi s’interdire des plaisirs ?".
Il me regarda et ajouta : "Et toi, de ton côté, tu me permets tout avec ta femme ?".
Moi : "C’est uniquement elle qui décide, moi j’aime quand elle est satisfaite".
Jacques : "Rapports protégés ?".
Moi : "Oui, tout doit être protégés excepté la fellation".
Jacques, avec un sourire : "Je vous aime déjà".
Jacques fit se lever Val et fit de même en lui disant : "Je vais me déshabiller et laver mon petit zoiseau, j’en ai pour 5 minutes. Je vais vous mettre de la musique et j’aimerais qu’à mon retour tu sois debout sur la table en train de danser sensuellement".
Il mit la musique et s’en alla.
Valentine vint m’embrasser et me remercia pour la soirée qui allait se dérouler alors que je n’y étais pour rien. Mais j’ai profité de ce baiser et ai branlé son minou qui était déjà bien humide. Quand nos lèvres se sont séparées je lui ai dit tout bas qu’elle était vraiment une petite pute, MA petite pute.
Elle était sur la table à se remuer quand Jacques réapparut. Il était entièrement nu et automatiquement mes yeux sont allés en direction de son pénis.
QUEL ENGIN !! Il était au repos et aurait effrayé une pucelle de part sa taille et son volume ! Franchement, le mien est à peine plus gros lorsque je suis en érection. Dans ma tête je me suis dit que si il augmentait encore lorsqu’il banderait, Val allait bien le sentir si il l’enculait.
Elle dansait et lui, debout, la caressait.
Tout d’un coup, d’un ordre bref, il lui dit : "Allez jolie salope, couche-toi face sur la table. Elle s’exécuta et il lui retira son SG et son string avant de lui ordonner d’écarter les jambes.
Jacques, à moi : "Si tu veux tu peux venir la caresser avec moi, je suis certain qu’elle adore plusieurs mains".
Bien que je participe rarement physiquement, je les ai rejoint et j’ai accompagné Jacques qui avait placé une main de façon à avoir un doigt dans la chatte et le pouce qui titillait l’anus. Val gémissait et je la vis soulever légèrement son bassin, je la connais et je savais qu’à ce moment elle voulait que Jacques enfonce son pouce.
Votre femme est-elle comme la mienne qui prend autant de plaisir avec la sodomie qu’en étant baisée ?
Jacques l’a compris également et, après lui avoir écarté les fesses et craché entre, ce n’est pas le pouce mais son majeur qu’il inséra en quelques mouvements.
Il accompagna ses allers et venues de baisers sur les fesses, Val me prit par la main et m’amena près de sa tête en ouvrant la bouche, elle voulait me sucer pendant qu’il lui gâtait l’anus. J’ai détaché mon pantalon et ai sorti ma queue que je lui ai donnée. Mmmm, c’était bon, sa langue était vigoureuse et je matais Jacques qui lui donnait du plaisir. J’ai dû vite me retirer, je ne tenais pas à éjaculer aussi tôt.
A suivre
PS : L’un d’entre-vous connait-il la taverne L’intimiste à Chênée et sait-il si il vont rouvrir bientôt ? Merci.
Yanis

4 commentaires

Rencontre imprévue, suite

Par Spetstnaz le 17 mai 2021

Jolie suite mais votre ami Jacques n’est pas très respectueux avec votre femme...

Rencontre imprévue, suite

Par les coquinous le 10 mai 2021

Merci pour vos commentaires, c’est agréable de vous lire.
Yanis

Rencontre imprévue, suite

Par candopaq le 8 mai 2021

Mmmmm… la belle histoire… Quel plaisir d’assister au plaisir de sa belle…
J’attends la description de sa jouissance, le moment où sa beauté vous en met plein les yeux… et le cœur.

Rencontre imprévue, suite

Par homme69 le 7 mai 2021

bonjour. La suite de cette rencontre est tout aussi coquine, voir plus en rentrant dans les détails.
madame à l’air pleinement satisfaite de cette rencontre. Vivement la suite ou d’autres histoires.
je vous laisse mon mail, si vous souhaitez dialoguer : [email protected]