Premier trio avec ma femme (partie 1)

Par Nicko11 le 11 septembre 2019
Dans Expériences de candaulistes

Ma femme et moi nous nous connaissons depuis 13 ans. Un enfant, jolie maison et tous les deux encore physiquement bien faits malgré nos 43 ans respectifs.

Elle, grande et jolie brune d’1m75 pour 58 kgs, de longues jambes d’1m10 reposant sur une splendide paire de fesses fermes et arrondies mises en valeur par une cambrure naturelle. D’origine slave, elle a un charme fou et est très sexy. Après 13 ans, elle me fascine toujours autant et est l’objet de tous mes fantasmes…ce qui m’a naturellement amené au candaulisme. Je l’appellerai « Ginger » par la suite.

Moi, je suis grand (1m85), blond aux yeux bleus et mince avec une carrure sportive. Je me suis récemment remis au sport pour gommer ces petites poignées d’amour qui commence à apparaître mais je plais à pas mal de femmes selon les circonstances.

Nous sortons en club échangiste depuis nos débuts…après 3 mois je crois. En plus de 10 ans nous n’avons jamais été plus loin que le mélangisme (tout sauf la péné hors couple). Pourtant, toutes ces fois où je voyais ma femme embrasser ou sucer un autre me transcendait ! Mais étant aussi occupé avec la compagne du couple, je ne pouvais assister à toute l’action et au moment du coït, je retrouvais ma belle.

Cependant, depuis près de 2 ans mon fantasme de la voir prise par un autre a pris le dessus à tel point que je lui en ai parlé quelques fois. Le refus a été immédiat, car selon elle on ne devait pas franchir cette frontière, elle craignait pour l’avenir de notre couple….Je précise que je ne suis absolument pas dans un trip « cuckold » d’humiliation. Je suis un candauliste « actif », je veux participer ou au minimum regarder.

Cela dit récemment je voyais bien qu’elle était de plus en plus « open » à la chose. J’avais déjà titillé son imagination en lui envoyant une histoire (trouvée sur le net) de trio HHF mettant en scène un jeune couple en vacances. J’avais juste changé les noms et quelques détails pour que ça colle à notre réalité.

Je la chauffais aussi de temps en temps avec des photos de trios ou des gifs et je voyais bien que ça ne la laissait pas indifférente.
Sexuellement notre vie n’était plus aussi active : la routine, le travail, notre enfant…on s’aime toujours mais c’est tellement différent…
Mais tout a changé il y a deux semaines.
Nous étions de sortie dans notre club favori pour fêter l’anniversaire d’une copine et à cette occasion un homme (Filip) que nous avions rencontré quelques années plus tôt se joint à la fête en compagnie d’une grande et charmante blonde un peu plus âgée que nous. Nous sommes belges francophones et Filip est flamand, donc nous mélangeons le français, le néerlandais et l’anglais pour converser. Je sais que Ginger avait craqué sur ce très bel homme (grand, bien musclé et souriant), quadragénaire comme nous, il y a quelques années dans un autre club. Mais sa femme à l’époque ne lui laissait pas de liberté. Nous apprenons qu’il est toujours marié mais qu’il est accompagné ce soir par sa maîtresse et que sa femme est apparemment au courant. Lorsque nous annonçons que nous ne sommes pas échangistes, son visage se décompose et il semble vraiment déçu tant il est émerveillé par la beauté de Ginger.

Il faut savoir qu’au moment de passer en tenue plus sexy, Ginger fait toujours forte impression en string (pas de bas ou jarretelles, nous n’aimons pas ça et je préfère voir et toucher la peau d’une femme à nu, pour sa douceur). Ses longues jambes galbées par ses hauts talons et son cul de déesse sont un délice pour le regard. Elle a aussi une allure très sexy et classe et ses jolis yeux verts pétillent lorsqu’elle apprécie l’ambiance et les gens…tout cela est amplifié après cinq gin tonic

Soyez le premier à commenter cette contribution