Premier récit

Par Hellix_69 le 29 octobre 2021 8
Dans Expériences de candaulistes

William et Julie, c’est nous, un couple se rapprochant dangereusement de la cinquantaine. Mariés depuis bientôt 20 ans et ensemble depuis 22 après un premier mariage raté. Lui fait 1m75 et à quelques kilos en trop dû à l’âge, à l’arrêt du sport et une gourmandise non compatible avec son rythme de vie plus sédentaire. Julie mesure 1m65 et possède un corps que de nombreuses femmes plus jeune lui envie. Malgré trois grossesses elle a gardé un corps svelte et un ventre plat. Ses seins, de taille tout à fait correct sans être gros se tiennent parfaitement et semble narguer la gravité. Les pointes de ses seins sont quasiment continuellement tendus lui faisant une silhouette très sexy lorsqu’elle se passe de soutien-gorge...ce qui est très fréquent pour le plus grand plaisir de William.
Nous allons tenter de vous partager nos expériences en les arrangeants un tout petit peu mais tout en restant très proche de ce qui c’est réellement passé. A vous de nous dire si nous devons continuer...

Ce soir là Julie et William avaient décidé de sortir pour se changer les idées.
Leurs envies les conduirent au Moloko, sauna libertin qu’ils connaissaient très bien et dans lequel ils venaient régulièrement.
Tenue discrète pour la route, de toute façon ils seraient nus une fois arrivé.
C’est Sandrine qui les accueille. Elle les fait entrer, leur fait la bise puis leur donne les clés de leur vestiaire. Elle leur remet également deux serviettes et un paréo.
Ils se changent rapidement et une fois nus, lui sous sa serviette et elle sous son paréo ils pénètrent dans la partie bar. William commande un café pour lui et un mojito pour sa chérie. Son péché mignon...et il sait aussi que l’alcool à un effet aphrodisiaque sur elle.
Ils discutent tranquillement avec Sandrine en buvant leur boisson. Elle leur dit que ce soir c’est très calme. Ils sont le seul couple et il n’y a que deux hommes seuls.
Ce n’est pas un problème pour eux. Ils savent très bien s’amuser juste tous les deux. En plus ça leur permet de se lâcher, ce qu’ils ne peuvent pas forcément faire à la maison avec la présence de leur deux ados.
Une fois les verres vides direction le jacuzzi. Les deux hommes sont déjà dedans. Julie et William se mettent nus et les rejoignent.
William les voit parcourir le corps de sa douce de leurs regards lubriques sans chercher à être discret. Ils semblent séduits...
Ils se prélassent quelques instants. Un homme sort du jacuzzi pour retourner vers le bar. Le second reste là. Il ne tente rien et ne dit rien.
William suppose que sa présence gêne peut être.
Il demande à sa chérie si ça ne la dérange pas si il va faire un tour dans le hammam. Elle déteste cette chaleur humide alors que William adore...Elle n’émet aucune objection. William sort du jacuzzi, la laissant seul avec un inconnu.
Il fait un saut par le bar pour boire un verre d’eau. En entrant il voit le deuxième homme en pleine discussion avec un nouvel arrivant. Ils semblent bien se connaître. Ils regardent William mais ne disent rien. Ce dernier demande à Sandrine si le hammam est allumé et glisse "innocemment" qu’il a laissé Julie toute seule dans le jacuzzi.
Il boit son verre puis se dirige vers le hammam. Il pose sa serviette au porte manteau puis il entre dans ce lieu chaud et humide. Il n’y a personne. Il est seul, tranquille. Une porte vitrée permet l’accès à cet espace. Il s’installe face à celle-ci. Il est masqué par la bué. Par contre, cela lui permet de distinguer les personnes qui sont obligées de passer devant cette porte pour accéder à l’espace jacuzzi. Quelques minutes plus tard il voit deux silhouettes passer devant la porte. Probablement les deux hommes qui étaient au bar...Il sait maintenant que sa belle est seule avec trois hommes...son cœur s’accélère brutalement. Cette situation ne c’est encore jamais produite....son esprit tourne dans tous les sens, imaginant tout ce qu’il pourrait se passer. Il sent son sexe gonfler et il ne peut s’empêcher de l’empoigner en pensant à sa chérie.
Il attend quelques instants...des minutes qui lui paraissent des heures puis il sort discrètement du bain de vapeur pour jeter un œil au jacuzzi...et là, il voit sa chérie un sexe dans chaque main et le troisième homme en train de la lécher, les jambes impudiquement écartées. Un homme qu’elle masturbait se redresse et approche son sexe de sa bouche. Elle le regarde droit dans les yeux avant de le prendre en bouche.
La scène le fait bander à en avoir mal. Il observe la scène quelques secondes puis fait demi tour et retourne au chaud dans le hammam. Il attrape sa queue dure comme du béton et se masturbe en repensant à ce qu’il venait de voir... imaginant ce qui pourrait maintenant se passer. Il sent rapidement sa queue palpiter dans sa main...il calme le jeu puis reprend de plus belle. Il a l’impression d’être un éjaculateur précoce tellement il se sent exciter et tellement il sent sa queue palpiter, prête à cracher, rapidement.
Alors qu’il tenait toujours son sexe en main il voit passer sa femme devant la porte du hammam. Elle tenait un homme à sa gauche et un à sa droite par la queue. Le troisième était derrière elle une main sur ses fesses.
Il les voit se diriger vers la douche... Quelques minutes plus tard il les voit tous les quatre prendre l’escalier pour aller à l’étage où se trouve les coins câlins.
Une fois qu’il n’entend plus de bruit dans l’escalier il sort du hammam. Il va prendre une douche et se dirige vers le bar. Il commande un café et il en profite pour demander si il y a de nouveaux arrivants. Sandrine confirme qu’il n’y a toujours que nous deux et les trois hommes. Alors qu’il boit tranquillement sa boisson chaude il commence à entendre des gémissements bien sonores...sa chérie semble apprécier le moment. Les bruits augmentent, un lit qui tape contre un mur et qui grince. Les gémissements se transforment en cri de plaisir et de jouissance. Son érection ne le quittant pas il se décide à monter à l’étage. La porte de la première chambre à gauche est fermée. Heureusement pour lui cette pièce est équipée de trous pour pouvoir mater ou glisser son sexe. Il s’accroupis vers l’un des trous pour observer la scène. Il voit sa chérie à quatre pattes. Un homme derrière elle la prends avec fougue. Les deux autres sont devant elle et se partage sa bouche. Elle cri et gémit comme il l’a rarement entendue. Les trois hommes la traitent de chienne et de salope. Ils lui font dire que c’est une chienne et qu’elle aime se faire défoncer. William prend son sexe en main pour se masturber pendant que les hommes changent de place pour baiser Julie à tour de rôle. Une fois qu’ils ont tous profiter de sa chatte il voit le premier repasser derrière elle et se pencher pour lui lécher le cul tout en glissant ses doigts dans sa chatte. William sait qu’elle n’aime pas la sodomie et en plus les trois hommes ont des sexes plus imposant que le sien. Mais ce n’est pas grave. La situation est très excitante. Il la vois regarder en direction des trous. Il passe sa main pour lui faire savoir qu’il est là et qu’il la regarde. Elle lui sourit. L’homme derrière elle se redresse et approche son sexe de sa croupe. De la où il est William ne peut pas voir ce qu’il fait. Il prend son temps. Julie le regarde droit dans les yeux avec un regard de chienne en chaleur. Puis il l’entends dire distinctement...non, pas mon cul....Il voit l’homme reculer un peu puis pousser en avant fermement pour lui baiser la chatte plus fort. Il voit le visage de sa chérie se crisper puis elle recommence à sourire et à crier de plaisir. Elle crie pour l’encourager et hurle de plaisir. L’un des hommes se glisse devant elle et vient planter son sexe dans sa bouche qu’elle avale comme si elle était affamée. Profitant que celui qui lui baisait la chatte se retire pour faire une pause le troisième vient prendre la place laissé libre. Trop excité par la situation et le corps de la belle ce dernier ne tiendra pas longtemps et remplira son préservatif après quelques aller retour beaucoup trop bref au gout de Julie. Il se retire, enlève sa capote et sort de la pièce laissant la porte ouverte. William en profite pour se rapprocher. Au moment où il arrive l’homme qui était en train de baiser Julie retire sa capote et finit en se masturbant au dessus de ses fesses envoyant de longues giclées de sperme sur son dos. Puis, sans un homme il quitte également la pièce. Le troisième reprend Julie et profite qu’il est désormais seul pour l’allonger sur le dos. Il lui écarte bien les jambes qu’il vient placer sur ces épaules puis il la prend de nouveau avec vigueur. Il grogne de plus en plus fort. Julie le supplie de venir se finir sur elle. L’homme se retire et a à peine le tenter d’enlever son préservatif qu’il éjacule violemment sur le ventre de Julie atteignant jusqu’à ses seins.
Il embrasse encore une fois Julie puis l’aide à se relever. Je m’efface et redescend vers le bar. Je ne retrouve pas les deux autres hommes. Sandrine explique à William qu’ils sont partis aussitôt après être descendu. Dans l’escalier il entend les pas de Julie et de l’homme. Ils vont ensemble prendre une douche. Trouvant que la douche se faisait un peu longue William se lève et se dirige vers eux. Il voit alors Julie à genou en train de sucer son amant d’un soir pendant que ce dernier la tient par les cheveux lui imposant un rythme soutenu. Puis il l’a redresse et la retourne contre la paroi. D’une main il met un préservatif sur son sexe de nouveau tendu et prend Julie debout sous la douche. Il la baise sans ménagement provocant de nouveaux hurlements de la part de Julie. Cette dernière se met à trembler sur ses jambes. L’homme la maintien contre le mûr. Il se retire puis vient la savonner avec beaucoup de douceur. Une nouvelle fois William laisse sa belle et revient vers le bar. Elle le rejoint avec l’homme quelques secondes plus tard. Elle sourit et semble épuisée de plaisir. L’homme, Nicolas, nous offre un verre que nous buvons ensemble.
L’heure tardive nous fera quitter l’établissement à l’heure de la fermeture. Sur la route, comme souvent Julie s’endort rapidement, comblée par les nombreux orgasmes qu’elle a enchainée ce soir laissant William avec son érection...mais il n’est pas inquiet il sait qu’elle saura se faire pardonner...et puis, en bon mari candauliste il prend quasiment autant de plaisir à voir sa femme jouir que par ses propres orgasmes.

8 commentaires

Premier récit

Par Cokin&Cokine le 31 octobre 2021

Hummm très beau récit, excitant à souhait.

Premier récit

Par cplhtl43 le 31 octobre 2021

bonjour
c est un magnifique récit. je comprend tres bien votre ressent que de laisser sa belle seule avec des hommes. l imagination va bon train et provoque d énorme érections. on adore ce genre de situation. il nous arrive fréquemment d aller au LIDO et je prend un malin plaisir a regarder mon épouse se faire courtiser.je doit avouer qu il n ai pas rare qu elle conclue. il nous arrive aussi d aller sur plage naturiste ; je trouve un prétexte quelconque pour la laisser seule un moment. et il n est pas rare que je la retrouve occupée a causer avec de nouvelles connaissances
ne changer rien trop bon de partager le plaisir e sa femme et surtout de passer apres

Premier récit

Par FDorenavant le 30 octobre 2021

Très sympa merci, cela donne envie d’emmener sa chérie au sauna. Avec des inconnus, Aurais-je la patience d’attendre en bon petit mari cocu ?

Premier récit

Par candopaq le 30 octobre 2021

Merci pour ce moment très plaisant à lire… voir plus…
Vivement la suite…

Premier récit

Par Assas le 29 octobre 2021

Très excitant ce 1er récit et très agréable à lire
On attend avec impatience le 2nd et les suivants
Bon week end
Assas

Premier récit

Par ericrack le 29 octobre 2021

Sans hésiter... On veut en savoir plus ! ;)

Premier récit

Par Hellix_69 le 29 octobre 2021

Merci pour votre retour

Premier récitBelle prose prometteuse !

Par griffondazur le 29 octobre 2021

Bravo pour le récit. On en redemande !