petit sejour à paris

Par Belize79 le 8 décembre 2017 3
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour, un petit texte, très récent puisque les faits se sont produits le 26 à Paris et pour une fois écrit de son mari

Pour son anniversaire, en cadeau quatre jours dans la capitale ; quelques visites programmées, un bon repas à la tour Effel, et une sortie ensuite dans une boite que nous connaissions.
Pour l’occasion, j’avais choisi les vêtements de Nicole, très sexy et meme limite exhibition, à savoir, un body en dentelle, simplement recouvert par un caraco, lui aussi très libertin, une mini-jupe portefeuille, s’ouvrant assez haut à chaque pas, des des bas noirs, laissant coir le haut de ses cuisses. Inutile de préciser que notre arrivée a fait sensation, car les seins étaient très visibles sous la dentelle, et les cuisses se découvrant en montant les escaliers
Une coupe de champagne et un happy Day par le serveur qui ne pouvait pas manquer de se rincer la vue ; ce qui n’a pas manqué d’attirer les regards vers nous, surtout la table la plus proche occupée par un hommes métisse ; courtoisement, il lui a souhaité à son tour un bon anniversaire, puis nous avons discuté pendant le repas ; pas très difficile de voir qu’il était attiré par ma miss, et idem pour elle, qui croissant et décroissant ses jambes, devait lui laisser découvrir quelques belles vues.
C’est lui qui à la fin du repas, nous a proposé de prendre une dernière coupe et pour cela nous a proposé de se rendre à son hôtel, ce que nous avons bien sur accepté ; court trajet et nous voilà dans un petit salon d’un très bel hôtel, très connu, il est vrai par ses possibilités de rencontres accueillantes.
Assis face à Nicole, notre hôte a rapidement pu voir l’entrejambe, nue de tout voile et la conversation a vite dévié vers des relations plus coquines ; un ascenseur, où déjà, nos mains ont joué avec son corps, puis un effeuillage rapide de nini dans la chambre, pour finalement trois corps sur le lit pour une joute amoureuse qui a duré plus de trois heures.
Cunnilingus, doigtée, prise à plusieurs reprises, nini n’a pas tardé à nous montrer la puissance de ses jouissances, s’offrant à nos désirs ; performant, bien monté, il a pu la posséder dans toutes les positions, l’amenant à réclamer plus de défonce ; plusieurs fois je me suis mis en retrait, en bon candauliste, profitant du plaisir de la voir jouir sous les assauts de son amant.
Quel plaisir de voir sa chatte comblée par cette grosse queue, de voir ses yeux se révulser sous la puissance de ses jouissances, de voir son corps se tendre sous les coups de butoir, de voir sa bouche s’abreuver de la semence de son amant.
Il n’y a pas eu de club, ce soir-là, mais c’est une nini comblée, qui à notre hôtel s’est offerte une dernière fois à son « petit cocu de mari », pour un plaisir, cette fois à deux

3 commentaires

petit sejour à paris

Par Belize79 le 12 décembre 2017

Bonsoir Nicole je suis le mari de nicole. Je ne considère pas que vous êtes des femmes infidèles et encore moins des "salopes" oui nini à zu plusieurs fois des rencontres avec ses hommes, en ma présence ou seule, mais à chaque fois, elle me la raconter à son retour. Je me pe’se pas qu’elle ai eu un amant cache, je pense que xomme toute libertine , elle a un jardin secret. Mais de toute façon, même si c’est le ça, je l’aime de trop pour la perdre. Je la veux libre, j’ai tout fait pour. J’espere seulement qu elle aura le courage de me le dire, même en retard

petit sejour à paris

Par jack1950 le 11 décembre 2017

Bonjour BELIZE79. Je m’appelle aussi Nicole. Comme ta Nicole, ou ta NINI, comme tu l’appelle, (moi mon mari m’appelle sa petite nanouche) Je partage aussi la vie d’un homme candauliste. Que dire, sinon que c’est du pur bonheur de pouvoir ainsi avoir des relations intimes avec d’autres hommes sous vos regards d’hommes comblés d’avoir ainsi une femme infidèle. Mais sommes nous vraiment infidèles ? Puisque c’est vous qui nous offrez a ces hommes qui nous désirent aussi.
Mais accepteriez vous que nous puissions nous aussi se choisir un amant sans que vous soiez au courant ?
Jeune mère de famille j’ai eue un amant sans que mon Jacques de mari le sache. C’était mon jardin secret. Un jardin avec une fontaine qui arrosait mon intimité de femme. Certains m’appelaient " la salope". Mais est ce vraiment être une salope quand on vis sa vie de femme libre ? Mon mari a appris bien plus tard cette merveilleuse histoire que je partageais avec mon kiné. Il m’a pardonnée. Avant de devenir 10 ans plus tard sa femme de candauliste.
NJon nous sommes pas des affamées de sexes mais des femmes normales aiment les plaisirs que vous nous offrez. Oui il m’arrive encore parfois de m’offrir a des inconnus sans que mon marie le sache. J’ignore si NINI s’offre aussi parfois a des inconnus, si NINI a elle aussi un jardin secret ? Mais nous sommes simplement des femmes libres puisque vous nous avez voulus comme telles.
Nicole

petit sejour à paris

Par Frederic91 le 8 décembre 2017

Roen ne vaut une rencontre fortuite puis l intimité d une chambre avec un amant de passage bien monté.
C est toujours préférable à une soirée en club avec une nuée de mâles affamés.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple