Participer discrètement

Par erboy le 1er novembre 2020 5
Dans Expériences de candaulistes

Mon expérience de candauliste m’a conduit à laisser souvent mon épouse seule avec son amant, qu’il soit régulier ou occasionnel, même si j’aime également, très souvent, être présent, lui tenir la main, l’embrasser sur la bouche quand elle vient de lui sucer longuement la verge.
Ensemble nous avons découvert les gestes qui nous plaisent et nous excitent. En voici quelques uns.
J’aime la voir déchirer l’enveloppe d’un préservatif, le sortir de l’enveloppe, s’incliner sur son amant, saisir sa verge longue et dure, placer le préservatif sur le gland décalotté et humide. Elle le déroule amoureusement sur toute la longueur de la verge, lentement. Son regard va des yeux de son amant à cette verge qu’elle aime tant et il lui arrive de poser son regard sur moi et de chercher ma bouche pour m’embrasser, en me susurrant qu’elle m’aime. Voilà qui rend beaucoup plus érotique l’usage indispensable du préservatif. J’ajoute que si ma femme n’accepte jamais d’être pénétrer par le sexe ou l’anus sans préservatif, il lui arrive quelquefois de me dire ’"tu sais, j’aimerais beaucoup sentir le sperme de Charly jaillir dans moi sans ce maudit plastique". Ce genre de propos provoque toujours un raidissement de ma verge dans mon slip (je suis presque toujours habillé quand ma femme se fait baisser par un autre.)
Une autre fois, elle m’a vivement excité de la façon suivante : je venais de frapper à la porte de la chambre où elle faisait l’amour avec l’un de ses réguliers. Elle m’a autorisé à entrer. Ils étaient nus tous les deux. Elle gardait les cuisses largement ouvertes. Son sexe à lui était en train de débander, le gland encore humide. Elle m’a dit d’approcher, s’est redressée et a saisi une soucoupe sur la table de nuit. Elle me l’a tendue en me disant "tiens, va vider ça". Dans la soucoupe il y avait le préservatif, plein d’un liquide blanchâtre : le sperme que l’amant avait déchargé en prenant son plaisir et en faisant jouir ma femme. Je l’avais entendue hurler quelques minutes plus tôt. J’ai failli jouir moi-même dans mon slip en saisissant la soucoupe. Je suis allé dans les toilettes, j’ai touché le plastique, tout chaud. Ma femme m’a suivi pour uriner. Assise sur la cuvette, elle a saisi le préservatif et en a vidé le contenu sur sa cuisse. Dans la paume de sa main, elle en a recueilli une partie quelle a portée à sa bouche pour la déguster. Nous nous sommes longuement embrassés sur la bouche, tandis qu’elle m’abaissait mon pantalon et mon slip. Elle m’a fait jouir dans sa bouche avant de retourner près de son amant. Je l’ai suivie, j’ai déposé un nouveau préservatif sur la table de nuit, je les ai regardés s’enlacer à nouveau et j’ai quitté la chambre en refermant la porte sur moi.
Nous avons d’autres gestes d’amour qui rendent si excitants pour nous deux qu’elle se donne, seule ou devant moi, à tous les hommes qu’elle désire ou que je lui demande de faire jouir.

5 commentaires

Participer discrètement

Par Couplexcuckold le 3 novembre 2020

Mon mari adore que je vois un amant seule à condition que je le prévienne pour qu’il sache quand je suis en train de faire l’amour, et que je lui raconte les détails ensuite.

Participer discrètement

Par mdesaf33 le 3 novembre 2020

Cher Tony86,
La 1ère fois que j’ai laissé ma femme seule avec son amant, et c etait la 2e fois avec cet homme, s’est passé assez facilement en jouant sur l’excitation du moment.

Après une petite heure de préliminaires "poussés ", j’ai dit d’un ton qui ne supportait pas la réplique que je sortais pour leur laisser de l’intimité de couple.

Je me souviens encore leur avoir donné une fourchette de 1 à 2 heures, et que lorsqu’ils souhaiteraient que je revienne, ils n’auraient qu’à entrouvrir la fenêtre de leur chambre.

La première demi-heure je suis retourné à la maison, assez proche de l’hôtel, me masturber frénétiquement, puis je suis revenu sur le parking de l’hôtel où j’ai fixé cette foutue fenêtre des yeux.

Les 2 complices ont profité presque de l’intégralité des 2 heures. ...

Quand je suis rentré il y avait une odeur de sexe, de foutre que je n’oublierai jamai, et ma femme avait un visage epanoui de salope qui faisait tellement plaisir.

Ce petit stratagème a permis très facilement de passer le cap de la laisser seule avec un amant (surtout que même si elle n’avait pas "peur, elle m’a avoué que me savoir à côté sur le parking l’avait mise à l’aise dans les 1ères minutes )

Femme offerte

Par Tony86 le 3 novembre 2020

C’est une forme de candaulisme que nous avons peu pratiqué jusqu’ici mais dont nous avons parlé à plusieurs reprises : lancer S dans la relation sexuelle avec un autre homme, puis prendre du recul, sortir de la pièce, s’éloigner... Jusqu’ici Mme se montre un peu rétive, bien qu’une fois elle ait accepté que je l’envoie dans un hôtel retrouver un amant (ce qui ne s’est finalement pas fait). Nous avons aussi parlé de cette pratique récemment en rejoignant un baiseur bien membré en Appart’Hôtel : « la prochaine fois, je te dépose et je reviens te chercher plus tard » lui ai-je dis, entraînant des protestations confuses. Je vois bien qu’elle a envie de ça, et je sais aussi que nous y allons à coup sûr.

Participer discrètement

Par Tsirc le 2 novembre 2020

Bonjour
Une Belle histoire d’amour. Vous avez beaucoup de chance. Et votre Femme doit être Magnifique.
Merci de partager ce moment intime.

Participer discrètement

Par Fredcandau le 1er novembre 2020

Bonjour ERBOY,
Quel beau récit, vous me faite rêver. J’aimerai en arriver là également.
Comment avez vous débuter pour la convaincre et qu’elle y prenne autant goût ?
Merci à vous et bon dimanche