On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par jansoli le 17 août 2014 20
Dans Expériences de candaulistes

Comment peut on dire que l’on offre sa femme, ce n’est pas un objet ni un animal, elle ne nous appartient pas, elle s’appartient à elle même comme tout être humain.
On ne peut que lui suggérer que l’on aimerait bien qu’elle s’offre un nouveau partenaire sexuel en plus de nous même et donc qu’elle s’offre elle même.
Autrement dit, l’offrande ne vient pas du mari mais bien de l’acceptation de la femme.
En tout cas c’est très excitant de voir sa femme ou son mari faire l’amour avec un autre partenaire.
Pour ma part, j’en suis venu à ne jouir que presque exclusivement dans ces situations, voir ou savoir ma femme en pleine action avec un amant.

C’est ça le propre du candaulisme avec des variantes et des fioritures autour, mais la base c’est ça, l’excitation physique et surtout cérébral que l’on ressent dans ces cas là.

C’est tout autant valable pour les maris candaulistes que pour les rares femmes candaulistes.

20 commentaires

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par gégi60 le 12 mai 2018

tout est magnifiquement bien décrit dans le titre

Ah ah....

Par jolie-belle le 28 août 2014

Trop bon .

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par pitchounet25 le 19 août 2014

Ouais...

Sinon, je t’offre un bescherelle pour ton prochain anniversaire ?

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par pierreoise61 le 19 août 2014

En attendant on offre pas sa femme ou son homme, çà ne nous appartient pas, marié ou non, si ce nuit pas concentit, voilà mon avis, un débat çà existé, utilisons le, ceux qui se sente morveux , qu’il se mouche, bises à tous et restons candaulistes.

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par jansoli le 19 août 2014

he bien mon post a au moins le merite de faire bouger le marigot
mais les commentaires indiquent bien qu’ ils n’ont pas été compris
je me demande quand même pourquoi cette agressivité et même les insultes d e certains , notamment de amon qui prouve une fois de plus qu’il est un parfait crétin, un "minus habens"

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par pitchounet25 le 18 août 2014

C’est plus une opinion quand c’est une connerie ^^

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par claude345 le 18 août 2014

On n’offre pas une humaine personne. Même par second degré, métaphore ou frivolité sémantique. C’est un dérapage verbal et Jansoli a l’âge de savoir où cela peut mener.
Vous avez le droit d’avoir votre opinion, lui aussi et de l’exprimer.

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par Amon le 18 août 2014

Il est pas sensible le sujet, c’est le commenditaire du message initial qui est idiot et ne comprend pas le second degré.

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par Amon le 18 août 2014

T’as raison Pitchounet25, d’ailleurs à l’avenir, au lieu de demander a Maatkare "avale mon sperme", je dirais "avale le sperme que j’ai expulsé de mon corps" :p

On n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par pitchounet25 le 17 août 2014

Ce que je trouve vraiment très bête, dans ce genre de pseudo réponses d’analyse, c’est qu’en plus la personne essaie de se draper d’une pseudo revendication féministe absurde en sachant qu’on est sur un site candauliste.

Evidemment qu’on sait que la femme n’est pas un objet, qu’on prête pas vraiment comme on te prêterait un DVD, faut arrêter de nous prendre pour des neuneus.

Mais quand on parle "d’offrir", ça sous entend simplement que le partenaire accepte que l’autre ait une aventure, avec ou sans sa présence. Rien de plus.

Dans ce cas, si on veut vraiment pousser la sémantique jusqu’au bout, quitte à ne pas avoir peur de l’absurde, on arrête de dire mon mari ou ma femme. Bin oui, le pronom personnel "mon/ma" renvoie à une notion d’appartenance, or une personne n’appartient pas à une autre. Faut dire "la femme ou l’homme avec qui j’ai décidé d’épouser"

Pareil pour les enfants d’ailleurs, on dit pas "mon fils" ou ma fillle", mais "les enfants que nous avons enfanté". D’ailleurs ça va être un sacré bordel quand tu discuteras avec quelqu’un.

"Je reviens de vacances à la plage que j’ai passé avec ma femme et mes enfants...pardon, avec les enfants qu’a enfanté la femme avec laquelle j’ai décidé de faire ma vie" ^^

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par pitchounet25 le 17 août 2014

Amon, ton message s’adressait à moi ou à Jansoli ?

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par chrisjoel34 le 17 août 2014

tel est pris qui croyait prendre ....et toc une taloche bien méritée !!!
la prochaine fois tu la fermeras .

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par tyroler le 17 août 2014

A quoi cela servirait-il d’en discuter ? J’ai prêté ma femme pendant 15 ans à des amants, elle me demandait, je l’autorisais, je la prêtais.

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par balthazarezine le 17 août 2014

Effectivement un débat ne vaut la peine que si chacun des de débatteurs est capable de comprendre les mots utilisés par l’autre mais également les métaphores ...

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par Maatkare le 17 août 2014

Je pense que c’est un faux débat, pour deux raisons. Tout d’abord parce que chaque candauliste, chaque couple a sa propre vision et façon de vivre cette pratique. Et ensuite parce que pour beaucoup de gens, ce n’est qu’une façon de parler, un raccourci communément admis pour dire les choses sans que ce soit forcément une expression à prendre au pied de la lettre.

on n’offre pas sa femme (ou son homme) on offre a notre f (ou h)sa liberte de jouer avec d’autres

Par Amon le 17 août 2014

Toi t’es du genre a dire a la femme que tu aimes "comment tu peux dire que tu m’offres ton cœur ? Aucun chirurgien n’est assez fou pour accepter ce genre d’opérations qui a 100% de chance de te tuer. Et puis qu’est ce que je ferais d’un deuxième cœur ?"

Ça t’arrive de comprendre le langage imagé ? Les expressions ? Ou tout simplement les jeux de rôles ? T’as vraiment du mal a interpréter ce que les autres êtres humains disent. Tu devrais vraiment réfléchir avant de répondre parce que n’est usant.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple