On a sauté le pas,

Par Amoureux56 le 25 janvier 2021 8
Dans Expériences de candaulistes

De longs moi après avoir avoué mon fantasme a ma femme, ce n’en est enfin plus un. Pour comprendre pourquoi c’est un pas de géant pour notre couple, je vous raconte un peu notre histoire. Nous nous sommes rencontrés sur les bancs du lycée par une amie en commun, bientôt 15 ans d’amour et de bonheur. La particularité de notre couple, c’est de n’avoir jamais connu personne d’autre sentimentalement ou sexuellement, du moins jusqu’à hier

8 commentaires

On a sauté le pas,

Par FDymond le 30 janvier 2021

Très jolie témoignage comme l’ensemble des commentaires. Cela m’inspire pour vous écrire. Nous étions comme vous sans aucune autre expérience à notre rencontre et coup de foudre. Superbe blonde très soignée et un poil exhib j’ai remarqué le regard des autres et mon excitation. Comme Jeanlou44 nous avons commencé par un plan à quatre avec mon meilleur ami Philippe et sa femme qui s’est mal fini ou plutôt pas vraiment commencé à cause d’elle peu à l’aise avec le bruit des cris de ma femme dans la pièce d’à côté. Puis nous avons sauté le pas tout naturellement avec Philippe dont les multiples expériences et la maturité nous ont permis de passer un vrai cap dans notre sexualité et épanouissement car nous n’avions jamais été aussi amoureux qu’à cette période. J’ai fini par proposé à Philippe de rester un samedi soir ou nous aurions de quoi nous amuser à la maison tous les trois et ce fût grandiose. L’absence de jalousie m’a fait leur pardonner car ils avaient déjà une liaison depuis plusieurs mois comme je ne prenais pas ombrage de ce qu’il avait de plus que moi car c’est moi qu’elle avait choisi comme époux.
Au cour des trios suivant je suis de moins en moins actifs, baissant bien entendu mais profitant plus du spectacle et des paroles qu’il échangeait, n’hésitant pas à finir bien avant eux.
Elle m’avouait lâcher prise totalement lorsqu’elle était seul avec lui.
Il y avait des sentiments bien entendu mais entre eux c’était surtout physique. Il l’a faisait jouir si bien qu’elle était ou plutôt nous étions en rut à chaque nouvelle soirée ou sortie avec lui ou chez lui puis il y a eu Tony pour corser la période. Lorsque j’ai du partir travaillé quelques mois d’été sur la côte ce fut une étape de plus, nos échanges au téléphone étaient savoureux comme nos retrouvailles à chaque aller retour.

On a sauté le pas,

Par janlou44 le 26 janvier 2021

Vous avez bien raison de vouloir le revoir... Parfois c’est encore mieux la deuxième fois car l’épouse et l’amant se connaissent mieux et il y a moins d’appréhension de part et d’autre. Ce fut le cas pour nous où nous avons revu plusieurs fois le même complice et à chaque fois c’était Waouhhhh ! J’avais rarement vu mon épouse dans cet état à l’idée de rencontrer quelqu’un...

On a sauté le pas,

Par Amoureux56 le 25 janvier 2021

Janlou44, je comprend ce sentiment de bonheur aussi car ma femme veut déjà le revoir ! Pas dans le même scénario qui n’est du coup plus logique mais plutôt prendre un apéro pour discuter d’autre chose et en apprendre un peu plus sur lui et qu’il en apprenne un peu plus sur nous avec l’envie partagée par nous trois que cela ne reste qu’une excuse pour une soirée qui dérape...

On a sauté le pas,

Par janlou44 le 25 janvier 2021

Très beau récit qui ressemble en partie à notre histoire. Nous avons commencé par des relations libertines à quatre (avec un autre couple) pour progressivement nous diriger vers le candaulisme. A quatre c’était parfois compliqué car il y avait souvent l’un.e ou l’autre qui n’était pas satisfait. Je me suis rendu compte aussi à cette occasion que ce qui me préoccupait le plus c’était le plaisir de mon épouse... D’où l’idée d’expérimenter le candaulisme avec des complices triés sur le volet car comme vous le dites les "crève-la-faim" masculins ne manquent pas sur la toile... Et comme vous j’ai pris un vrai plaisir à voir mon épouse si réservée d’ordinaire se laisser aller dans les bras d’un amant... En passant de l’idée de me faire plaisir à l’idée de prendre du plaisir. J’ai en mémoire son excitation juste avant une rencontre programmée. L’amant s’étant un peu perdu, je la vois partir en courant et dire "je vais à sa rencontre"... Du pur bonheur !

On a sauté le pas,

Par elleetluisb le 25 janvier 2021

Bonjour, c’est tellement beau ! J’aimerais trop convaincre ma chérie aussi !!

On a sauté le pas,

Par Amoureux56 le 25 janvier 2021

Notre couple était déjà très solide de par les épreuves déjà traversées dans nos vies et n’avait pas besoin de ça pour être "sauvé" mais je pense qu’on avait besoin de ça pour s’évader, se voir autrement que comme des parents. C’est pas facile avec les enfants depuis quelques temps et se côté incroyablement sexy de ma femme peut des fois être masqué par ce rôle de mère qu’elle joue à la perfection. Hier je n’ai pas vu la mère, je n’ai pas non plus vu ma femme, j’ai vu celle qui se cache derrière cette timidité apparente et quel bonheur...

On a sauté le pas,

Par jack1950 le 25 janvier 2021

Bonjour, Trèsn joli récit dans lequel moi même comme ma femme on se retrouve.
Et dire que finalement on a le sentiment que c’est ce genre de relation qu’est le candaulisme qui a aussi sauvé notre couple. Bonne continuation a vous deux, ou plutot a vous trois.
Nicole et jacques

On a sauté le pas,

Par Amoureux56 le 25 janvier 2021

Ça fait vieux jeu pour certains mais malgré notre âge assez jeune, notre couple a traversé les épreuves de la vie et du temps pour nous conduire à essayer de nouvelles choses, tout en gardant une confiance totale en ma femme et notre histoire d’amour.
Avouer une chose pareille après une histoire d’amour si ordinaire et "pure", passer un cap comme celui-ci était forcément une épreuve de plus. Sa réaction fut compliqué, des sentiments contradictoires mélangés et surtout des craintes. Peur que je veuilles toujours aller plus loin, qu’elle ne me suffise plus mais surtout qu’un jour je lui demande de rajouter une femme à notre couple, chose qui lui ferait un mal fou.
Mon but dans cet acte était uniquement et simplement du plaisir pour elle. Après avoir finalement accepté, je me suis mis à la recherche d’un homme respectueux et compréhensif. Je l’ai trouvé sur le site Wyylde, caché parmi un paquet de crève la faim. Après quelques échanges de messages, ma femme a vite succombé au jeu de la séduction virtuelle. Nous avons passé quelques soirées agréables à échanger textes et photos faute de mieux (foutu couvre feu). Combien de temps allons-nous devoir attendre pour enfin le rencontrer ?
Nous avons donc décidé de faire ça en après-midi car pour mon plus grand bonheur, ma femme ne voulait pas attendre. Elle pensait encore à ce moment là que c’était comme enlever un pansement. Hop c’est fait, il sera content, ne pensant encore qu’à mon plaisir dans le fait de se lancer dans cette aventure.
Avant d’y aller, un stress colossal l’a envahi, elle était presque tétanisée. Peur de me décevoir, peur que son physique ne plaise pas. Elle avait choisi, pour combattre le stress, un scénario correspondant à son "caractère sexuel" qui consistait à entrer dans la pièce les yeux bandés, se faire déshabiller et être la chose de ces deux hommes. Une fois rentrés, plus de marche arrière possible. Nous l’avons assise sur une chaise au milieu du salon, raide comme un chêne centenaire et stressée comme jamais. Après quelques caresses procurées par notre hôte, sa tension s’est légèrement dissipée et j’ai souhaité la déshabiller devant lui pour la jeter dans ses bras, habillé d’un superbe ensemble lingerie et porte jarretelles. Il ne se remettait pas de la femme que je lui offrait. Elle a toujours eu un grand manque de confiance en elle et ça l’a rassurée d’entendre des termes comme sublime ou avion de chasse.
Toutes ses caresses et massages à quatre mains l’ont très vite mise dans un état d’excitation plutôt intense. J’ai pu voir ma femme se lâcher complètement et commencer à vivre ce moment pour elle et plus seulement pour moi. Être le centre de l’attention de deux hommes a été grandiose pour elle. J’ai pu voir ma femme avec un autre comme elle peut l’être avec moi. Ils se sont embrassés et se sont enlacés comme deux amants, j’ai pris un plaisir énorme à observer cette scène de complicité. Pendant une heure se sont enchaînés des instants de plaisir agréables à voir, entendre et ressentir. Elle a pu découvrir un plaisir nouveau et moi aussi. Ma femme a toujours aimé le sexe énormément et j’ai pu le voir encore plus à la façon dont elle a apprécié recevoir cette double dose de sperme sur son corps et dans sa bouche, c’était incroyable.
Nous avons ensuite remis nos sous-vêtements et longuement debriefé et discuté de tout ça, c’était un très beau moment également. J’avais les yeux collés sur elle, sur sa beauté et cet appétit sexuel qui venait de prendre une ampleur impensable il y a encore quelques mois.
Nos regards sont maintenant différents l’un envers l’autre. Cette expérience nous a encore rapproché, je ne pensais pas que c’était possible. Je l’aime encore plus aujourd’hui qu’hier, elle est ma reine, ma déesse. J’aime tant qu’elle soit si discrète au quotidien et savoir qu’en privé c’est une petite soumise qui aime faire l’amour avec deux hommes, quel sentiment incroyable.
Tout ce qu’on a fait hier a été bénéfique pour notre couple je pense, ma femme si réservée à l’idée de passer ce cap se retrouve au même point que moi aujourd’hui : quand recommençons-nous ?